Gazette des Transferts n°23 janvier 2010
Gazette des Transferts n°23 janvier 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°23 de janvier 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : Ronaldinho à Paris, c'est chaud !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
En ce début de saison, Sébastien Corchia demeure une des grandes révélations de la L1 au sein d’une formation pourtant en grande difficulté. Régulièrement convoqué en Espoirs, il attise déjà les convoitises des plus grands clubs du Vieux Continent et de ceux de l’hexagone. Coup de projecteur sur un élément dont on risque de beaucoup parler dans le futur. Le Mans est actuellement en pleine souffrance dans notre championnat. Depuis le début de saison, les Sarthois flirtent dangereusement avec la relégation même si le championnat est encore loin d’avoir rendu son verdict. Comme l’a dit Anthony Le Tallec, Le Mans est « touché ». Cependant un joueur de cet effectif persiste à sauver les apparences. Il s’agit de Sébastien Corchia. Le natif de Noisy-le-Sec, accumule les performances de premier ordre et fait par projection ressurgir les défaillances collectives de son équipe. Plus jeune Bleuet à avoir été convoqué par Erick Mombaerts, le défenseur a pris une toute nouvelle dimension cette saison après avoir été lancé sur la scène de la L1 la saison dernière. Les spécialistes reconnaissent en lui des qualités de contre-attaquant rares visibles chez des joueurs de grande envergure comme Zambrotta, Lizarazu ou encore Sagnol par le passé. De telles qualités n’ont évidemment pas échappé à de grands clubs européens tels que la Juventus Turin. Cette destination n’est absolument pas superflue d’autant que le joueur a la double nationalité francoitalienne. Les recruteurs du club de la Vieille Dame 16 - Le Foot gazette des transferts n°23 - Janvier 2010 ITALIE L’ancien Auxerrois aimerait découvrir la Serie A Sagna tenté par la Vieille Dame Titulaire avec Arsenal et en équipe de France, tout sourit depuis quelques saisons pour Bakari Sagna. Deux des plus grands clubs européens la Juventus Turin et le Real Madrid essaient de le débaucher mais se sont heurtés jusqu’à présent au refus du Gunner. Comme on a coutume de le dire, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Arrivé à Arsenal en 2007, le latéral droit de l’équipe de France Bakari Sagna est devenu l’un des meilleurs latéraux droits de la Premier League après s’être rapidement imposé chez les Gunners. Et, de par ses performances de haut niveau et surtout sa régularité, il a attiré l’attention d’autres clubs européens comme la Juventus Turin qui recherche un latéral droit car Jonathan Zébina et Grygera sont décevants. UN TRANSFERT ESTIMÉ À 15 MILLIONS D’EUROS Les Bianconeri pistent avec insistance le jeune manceau connaissent parfaitement le profil atypique de ce joueur, qui vient de fêter ses 19 ans. A un poste qui est toujours extrêmement recherché, ce fan de Paolo Maldini ne peut jamais s’empêcher d’aller de l’avant. Il n’a de cesse de faire des appels, de provoquer, de centrer et même de se montrer très performant sur coups de pied arrêté. Cette polyvalence lui provient du temps de sa formation. « LES ARRIÈRES DROITS SONT TRÈS RECHERCHÉS. C’EST UN AVANTAGE POUR MOI » A 15 ans, il avait passé ses deux premières années de formation à Clairefontaine comme milieu de terrain dans l’axe ou sur l’aile droite, ce qui peut expliquer son penchant pour l’offensive. Avec de telles aptitudes, ses heures dans la Sarthe sont comptées. Car à l’évidence, en prenant un peu de muscle, ce joueur deviendra un tout grand dans un futur proche. Se sachant sollicité à chacune de ses sorties par les émissaires de la Juve donc, mais aussi de Lyon, l’intéressé ne s’enflamme cependant pas : « La Juve et Lyon c’est flatteur pour moi, a t-il rétorqué récemment dans France Football. Mais il ne faut pas s’emballer. Et je n’y pense pas. Il y a dans mon entourage des personnes pour gérer tout cela. Mais il est vrai qu’à mon poste, il n’y a pas beaucoup de monde. Les arrières droits sont très recherchés. C’est un avantage pour moi. Cependant, pour l’instant, je dois acquérir de l’expérience. Pour l’instant je suis au Mans, où cela se passe bien. » Reste à savoir pour combien de temps...Le Mans ne pourra assurément pas retenir indéfiniment cette future étoile surtout si les déconvenues collectives se perpétuent. Déjà intéressée l’été dernier, la Vieille Dame était revenu à la charge cet hiver mais les deux fois le Français avait décliné l’offre. Mais les italiens n’ont pas abdiqué et ils continuent de courtiser Sagna comme l’a déclaré son agent Christophe Mongai : « La Juventus nous a contactés mais ils n’ont pas fait d’offres à Arsenal d’après ce que je sais. D’autres clubs sont intéressés et c’est normal mais Bakari est totalement concentré sur sa carrière à Arsenal et en équipe nationale. Il se sent bien à Londres. Il n’y a pas de raisons de changer de club actuellement. Maintenant dans le football on ne sait jamais de quoi le futur sera fait. Si un jour cela se passe moins bien, il aurait une préférence pour l’Italie mais pour l’heure il n’en est pas question ». Au cas où ils ne parviendraient pas à convaincre Sagna, les dirigeants de la Juventus ont dressé une short list de latéraux qui pourraient les intéresser. Parmi eux se trouve un autre français qui n’est autre que le remplaçant de Sagna chez les Bleus, Rod Fanni. A 27 ans, le joueur du Stade Rennais vient de prolonger son contrat mais il devrait quitter le club au plus tard l’été prochain. La Juventus s’intéresse aussi au lyonnais François Clerc, à Andreas Beck, d’Hoffenheim, à Jérôme Boateng d’Hambourg, à Rafinha de Schalke 04, au Suisse Valon Behrami (West Ham), au Colombien Juan Camilo Zuniga (Naples) et au Portugais Miguel (Valence). Mais la priorité des priorités pour la Juve reste Bakari Sagna. Sous contrat jusqu’en 2014 avec les Gunners, le transfert de Sagna coûterait environ 15 millions d’euros. En plus de la Juventus, le Real continue aussi de suivre de près le Français. Mais comme le déclarait son agent précédemment, s’il devait quitter Arsenal, Bakari préfèrerait aller en Italie qu’en Espagne. Le Real Madrid a donc peu de chance d’arriver à ses fins. Mais comme on dit il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. BRUITS DE VESTIAIRE GIOVINCO N’A AUCUNE ENVIE DE PARTIR L’attaquant de la Juventus Sebastian Giovinco séduit énormément Rafa Benitez qui souhaiterait le faire signer à Liverpool cet hiver. L’agent du joueur Luca Pasqualin, ne voit pas cette prophétie se concrétiser et l’a fait savoir sur le site internet goal.com : « Je ne sais pas d’où viennent ces informations mais je peux vous assurer que Giovinco restera à la Juve cet hiver. Il bénéficie de la confiance de son entraîneur donc il n’a aucune raison de partir. » La Juve en pole pour Corchia
L’attaquant uruguayen, passé par Monaco, Ernesto Javier Chevanton (29 ans) va rejoindre l’Atalanta Bergame dans les prochains jours. Actuellement au FC Séville, le prêt de Chevanton a été confirmé par son président. José Maria Del Nido a déclaré qu’il « ne L’ancien monégasque retourne dans un championnat qu’il connaît bien Chevanton se relance à l’Atalanta Certainement le meilleur gardien du monde en ce moment, Gianluigi Buffon a encore fait étalage de toute sa classe depuis le début de saison que ce soit en championnat ou en Ligue des Champions notamment lors de la rencontre face au Maccabi Haïfa. Auteur, notamment, d’une double parade incroyable face aux Israéliens, le portier de la Vieille Dame a, sous les yeux de toute l’Europe, prouvé qu’il était l’atout numéro 1 de la Juventus. Les exploits de Buffon n’ont pas échappé au manager du Bayern Munich, Uli Hoeness qui réfléchit sérieusement à recruter un gardien de classe mondiale pour faire oublier le légendaire Oliver Khan. « Jusqu’à la fin de la saison, le titulaire sera Butt. Mais il est certain que cet été, nous achèterons un très grand gardien », a-t-il promis. MANCHESTER UNITED ET LE BAYERN MUNICH TIENNENT LA CORDE Les grands gardiens, ceux capables d’inverser le cours d’un match et surtout d’une saison, ne sont pas légion. Le nom de SteveMandanda fut un temps évoqué outre-Rhin, mais sa jeunesse et l’attachement du staff marseillais à l’ancien Havrais devraient contraindre les Bavarois à se tourner vers d’autres pistes. Buffon serait en pole pour rejoindre Lucas Toni mais Manchester United, qui doit penser à la succession d’Edwin Van der Sar (il prendra sa retraite à la fin de la saison), s’est également mis sur les rangs. Les Allemands ont un argument de poids pour ouvrir le dialogue avec les Transalpins, puisque Franck Ribéry pourrait être mis dans la balance. La Juve s’était renseignée sur le Français lors du dernier mercato et le joueur a annoncé sa volonté de quitter le club en fin de saison. Une partie de chaises musicales qui s’annonce rocambolesque puisqu’il faudra compter également sur l’appétit insatiable du Real, prêt à tout pour enrôler l’ancien Marseillais. manque plus qu’à signer les documents » correspondants à un prêt en Italie. Le président de Séville s’est expliqué sur les raisons poussant son club à se séparer de ce joueur pourtant payé à prix fort par le club ITALIE Son avenir ne semble plus être du côté de Turin Buffon sort de sa cage andalou. Séville avait, en effet, déboursé plus de 8 millions d’euros en 2006 pour s’attacher les services de l’attaquant uruguayen, qui n’a pas apporté toutes les espérances placées en lui. Il avait été recruté après avoir passé deux saisons à Monaco où il avait marqué 26 buts en 67 rencontres. De quoi croire suffisamment en ses capacités de buteur, d’autant que ses premières années en Uruguay, ainsi qu’à Lecce, confirmaient ses talents devant le but. « Avec le départ de Chevanton, nous répondons aux demandes du staff technique afin qu’il puisse jouer des matchs. Effectivement, nous attendons maintenant de signer cet accord, mais si nous voulons le récupérer ensuite, il n’y aura pas de problème » a déclaré le président de Séville. « SI NOUS VOULONS LE RÉCUPÉRER ENSUITE, IL N’Y AURA PAS DE PROBLÈME » Chevanton n’est apparu que très rarement sous le maillot sévillan cette saison, mais l’Uruguayen a malheureusement été souvent blessé depuis son arrivée au club andalou. En réalité, cet avantcentre n’a marqué que 8 buts sur les 4 saisons effectuées en Espagne, en disputant finalement 34 rencontres petites rencontres. À voir comment l’Atalanta va faire pour le relancer. Par ailleurs, le président de Séville a laissé entendre que le Real Madrid était intéressé par le recrutement d’un autre attaquant Sévillan, Diego Perotti, mais qu’il ne le laisserait pas partir. BRUITS DE VESTIAIRE ETO’O A FAILLI REJOINDRE LA JUVE, LE MILAN AC ET LA ROMA Selon l’aveu de son agent, Samuel Eto’o aurait pu signer dans d’autres clubs que l’Inter : « Entre mars et avril 2007, la négociation avec le Milan AC avait débuté mais Barcelone ne voulait pas le vendre. Nous avions également discuté avec les dirigeants de la Juve mais il ne s’était rien passé. En 2008, l’AS Roma nous avait contacté. Mais malgré la volonté de céder Deco, Ronaldinho, et Eto’o, l’affaire ne s’était pas conclue. Le destin était qu’il rejoigne l’Inter où il est maintenant heureux » a souligné dernièrement José Maria Mesalles dans le Corriere Dello Sport. Le Foot gazette des transferts n°23 - Janvier 2010 - 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :