Gazette des Transferts n°23 janvier 2010
Gazette des Transferts n°23 janvier 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°23 de janvier 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : Ronaldinho à Paris, c'est chaud !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Certains l’avaient enterré peut-être un peu trop vite ! Actuellement en phase de rééducation et libre de tout engagement, l’ex-Marseillais (33 ans) pourrait s’engager avec l’AJ Auxerre, et ce, dès le prochain Mercato. Rafik Djebbour doit trouver un club s’il veut jouer la Coupe du monde avec l’Algérie. Le TFC, trop dépendant de Gignac, a flairé la bonne affaire. Le 15 décembre, c’est la date butoir fixée par le sélectionneur algérien, Rabah Saadane à Rafik Djebbour pour trouver un club. En conflit avec l’entraîneur bosniaque de l’AEK d’Athènes, Dusan Bajevic, l’international algérien avait claqué la porte de la formation grecque en septembre dernier suite En contact avancé avec les dirigeants bourguignons, l’ex-international algérien (20 sélections, 5 buts) espère convaincre les responsables ajaïstes dans les prochains jours. Très intéressé par son profil, selon une source proche du club, Jean Fernandez miserait sur l’apport de cet élément très à l’aise techniquement et expérimenté, passé par onze clubs en seize ans, pour pallier aux éventuelles absences des Africains (Sidibé, Traoré, Coulibaly) durant la CAN. « Djamel Belmadi fait partie des joueurs libres que nous pistons depuis le début de la saison. Son expérience et son état d’esprit peuvent nous apporter énormément » insiste un membre du staff auxerrois. Encore trop juste physiquement, l’ancien Martégal pourrait pourtant signer avant même l’ouverture du Mercato. Recruté par Antoine Kombouaré, alors aux commandes de Valenciennes, le petit milieu de terrain algérien (1m72) s’était grièvement blessé au genou en décembre 2008, alors qu’il réalisait un très bon début de saison (un but en onze matches joués). « JE PENSE ÊTRE PRÊT POUR FIN DÉCEMBRE » Opéré en février dernier, le natif de Champigny-sur-Marne redouble d’efforts depuis en vue de retrouver ses aptitudes physiques. « Je n’ai toujours pas récupéré. J’ai commencé à Valenciennes, je suis parti ensuite à Lyon puis à Bordeaux. Malgré les offres que j’ai pu recevoir à l’intersaison, je ne me suis pas engagé car je n’étais pas prêt physiquement. Je ressens toujours des douleurs au genou sinon je signerais dans un club dès demain. Je ne suis pas suffisamment remis pour pouvoir rejouer. Pour tout dire, je pense être prêt pour fin décembre » confiait ces derniers jours l’ancien cannois à la presse. Mais son vrai défi, Djamel Belmadi va devoir le relever face à la jeune garde des Fennecs, en vue de retrouver une place Auxerre anticipe la CAN Jean Fernandez relance Belmadi à un énième accrochage avec son coach. Très apprécié par son président, Georgios Kintis, l’ancien auxerrois (91 buts chez les jeunes catégories) avait été transféré en août 2008 du Panionios pour 3 millions d’euros. Le boss athénien lui avait accordé un bon de sortie cet automne pour trouver un club en vue de relancer sa carrière. Annoncé au Benfica, puis au Celtic de Glasgow et à Blackburn, le natif de Grenoble n’avait finalement pas trouvé de terrain d’entente avec les deux formations britanniques. Très populaire en Algérie, Rafik Djebbour bénéficie toujours de la confiance du Cheikh (surnom du sélectionneur des Fennecs) jusqu’au... 15 décembre. « Djebbour ne joue plus dans son club depuis plusieurs mois et il est temps pour lui de retrouver la compétition car nous ne pouvons rien faire de plus. Nous l’avons convoqué pour les matches face au Rwanda et à l’Egypte pour lui donner un coup de pouce psychologique mais maintenant, nous sommes obligés de demander un geste de sa part pour qu’il donne ce plus à l’équipe. C’est un joueur doué, mais il n’est pas prêt à jouer pour l’instant et il accuse un manque de compétition » se désolait Rabah Saadane, au retour de Khartoum. L’ULTIMATUM DU SÉLECTIONNEUR ALGÉRIEN Conscient de sa situation, l’ancien attaquant de La Louvière (Jupiler League belge) et du Panionios (L1 grecque) pourrait donc rebondir à Toulouse. A la recherche active d’un attaquant de renom, les dirigeants du Téfécé seraient très intéressés par le profil de l’international algérien. La formation d’Alain de titulaire dans la sélection dirigée par Rabah Saadane, une vieille connaissance. Véritable métronome des Verts durant la CAN tunisienne (2004), qu’il avait menés jusqu’en quarts de finale (défaite 3-1 face au Maroc), l’ancien valenciennois n’avait pu éviter la double élimination de 2006 et 2008. Toujours très populaire pour son amour du maillot, Djamel Belmadi espère secrètement convaincre les responsables de la fédération de faire à nouveau appel à ses services en vue du Mondial. « Je veux reporter le maillot des Fennecs. J’en ai même fait part au président de la fédération, MohamedRaouraoua. Je suis en train de continuer doucement mais sûrement ma rééducation. Je verrai fin décembre si je peux commencer déjà à reprendre le chemin des terrains. Après, la balle est dans mon camp, ça sera à moi de faire le nécessaire » insistait-il après le succès des Fennecs face à l’Egypte. Djebbour pour épauler Gignac ? 10 - Le Foot gazette des transferts n°23 - Janvier 2010 LIGUE 1 Le PSG peut-il le retenir ? Sessegnon à Arsenal, ça chauffe ! Même si le départ du milieu béninois du PSG n’est pas encore d’actualité, l’agent du joueur s’activerait déjà pour lui trouver un nouveau club plus huppé. Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2013, Stéphane Sessegnon sera sûrement l’attraction du prochain Mercato estival. Considéré depuis la saison dernière comme l’un des meilleurs joueurs de notre Ligue 1, le numéro 10 francilien avait été suivi de près par de nombreux clubs de Premier League l’été dernier, Chelsea, Arsenal et Everton pour ne citer qu’eux. L’ancien protégé du président manceau Henri Legarda est finalement Toulouse cherche du renfort en attaque Sous contrat jusqu’en juin 2011 avec Tours, Olivier Giroud est promis à un bel avenir. D’ailleurs, plusieurs clubs de Ligue 1 et de l’étranger sont sur le coup. Une rumeur court sur l’intérêt de nombreux clubs à votre égard. Vous confirmez ? Ecoutez, avec les performances de l’équipe actuellement et forcément moi qui marque (12 buts en 15 matches), les clubs se déplacent. C’est bien pour tout le monde. Me concernant, c’est vrai que je suis suivi par quelques clubs de Ligue 1 et à l’étranger. Maintenant, je me concentre sur le terrain. Et quand il y a un émissaire ou un scout qui vient me voir, je lui donne le contact de mon agent. Ça veut dire que votre avenir, vous l’ambitionnez en Ligue 1 rapidement ? J’espère. Je pense que c’est l’objectif de tous les joueurs qui évoluent en Ligue 2. Ma priorité, ça resté fidèle aux dirigeants parisiens qui savent toutefois que si le PSG ne se qualifie pas une deuxième fois pour une Coupe d’Europe, il leur sera très compliqué de retenir une nouvelle fois leur meneur de jeu. Rudy Raba, l’agent de Sessegnon, interrogé par le site anglais sport.co.uk, fait le point sur la situation de son joueur. « L’ANGLETERRE EST SA DESTINATION PRÉFÉRÉE » « Je pense qu’un transfert en janvier serait difficile parce qu’il va jouer la Coupe d’Afrique des Nations avec le Bénin, donc je ne vois pas un club anglais débarquer et payer ce que le PSG réclame pour le joueur. En plus, Paris veut le garder jusqu’à la fin de la saison. La Premier League reste toutefois son championnat favori. J’ai eu des contacts en Espagne ainsi qu’en Italie, mais l’Angleterre reste sa destination préférée. S’il quitte la France, ce sera pour aller là-bas. En plus, tous les joueurs africains et français aiment jouer pour Arsène Wenger, mais nous verrons l’été prochain ». Casanova constituerait un véritable tremplin pour Djebbour, auteur de deux buts en neuf rencontres au cours des éliminatoires combinées de la Coupe du monde et de la CAN. Seul bémol, si les négociations aboutissaient, les dirigeants toulousains pourraient exiger du joueur qu’il fasse l’impasse sur la prochaine CAN en vue de combler l’absence des internationaux camerounais Nounkeu et Doumbé, bien que ces derniers n’évoluent pas au même poste. Un sacré dilemme pour Rafik Djebbour ! Le phénomène de la Ligue 2 Giroud : « Je suis suivi par des clubs de L1 et étrangers » reste la Ligue 1, maintenant, en cas de propositions étrangères, j’ai toujours rêvé de jouer en Premier League. Il y a aussi l’Allemagne, l’Ecosse. Il faut voir, je ne suis pas non plus entêté à rester en France. S’il y a une belle opportunité à l’étranger, il faudra réfléchir. Est-il possible que cela se produise au prochain Mercato d’hiver ? Il ne faut jamais dire jamais, surtout dans ce métier. Moi dans l’idéal, je termine la saison avec Tours. Maintenant, je ne sais pas comment ça va se passer. Il y aura sûrement des tentations et des offres à Noël. Je ne peux rien vous dire. Mais je le répète, ma volonté est de faire les six derniers mois avec Tours.
A quelques semaines de la trêve hivernale, le LOSC continue de superviser les futures recrues possibles du prochain Mercato. Un défenseur et un milieu offensif seraient recherchés. A l’image de ses derniers Mercato, Lille pourrait bien réserver quelques surprises… Même si l’an passé, Lille n’avait pas animé le marché d’hiver des transferts, il se pourrait que le LOSC soit contraint à regarder les différentes possibilités qui s’offrent à lui pour recruter. Rudi Garcia l’a d’ailleurs confirmé récemment. « On réfléchit toujours pour les Mercato qui arrivent, qu’ils soient d’hiver ou d’été. Celui-ci ne va pas déroger à la règle. Si on n’a pas de problèmes particuliers en matière de blessure de longue durée, le groupe peut répondre à toutes les compétitions. Maintenant, il faut voir en fonction de l’indisponibilité d’Aurélien Chedjou (absent à Avec des moyens très limités, Boulogne va pourtant se trouver dans l’obligation de recruter. Un véritable casse-tête chinois devra être résolu. Boulogne-sur-Mer souffre le martyre en championnat. Cette situation peu enviable aura forcément des conséquences sur la campagne de recrutement cet hiver. Le directeur sportif du club, Bruno Dupuis ne s’en cache pas : « On s’attendait à ce type de difficultés avec le plus petit budget de L1. On fera un point le 20 décembre. S’il y a besoin de réajustements sur les points à améliorer, on avisera en conséquence avec l’entraîneur. Le mois de décembre sera par conséquent important à plus d’un titre pour nous ». Quand on voit les peines endurées par l’USBCO tant au niveau offensif que défensif, on peut s’attendre à certaines modifications dans ces secteurs. A croire Bruno Dupuis, les éventuelles venues seront pourtant la résultante du retour plus ou moins prompt des blessés : « Encore une fois, on fera le point en décembre, réitère le directeur sportif. Des blessés sont sur le retour comme Jean-François Bédenik, Guillaume Ducatel et Jérémy Blayac. On fera également forcément en fonction des possibilités financières du club ». Et comme elles ne sont pas extensibles, la mission Le LOSC aime le Mercato d’hiver Jovanovic, le gros coup des Dogues ? cause de la Coupe d’Afrique des Nations avec Gervinho, Ndlr) et des problèmes qu’a rencontrés Nicolas Plestan, et réfléchir sur des postes bien particuliers. On est plus riches sur certains domaines et moins riches sur d’autres. » C’est pour cette raison que Lille se serait fait à l’idée de devoir renforcer le secteur défensif, voire offensif. Un nouveau défenseur pourrait bien intégrer l’effectif lillois en janvier prochain. Avec seulement Adil Rami et Nicolas Plestan comme défenseurs centraux de formation, Rudi Garcia a souvent dû composer avec les imprévues d’une saison, replaçant Aurélien Chedjou ou encore Franck Béria dans l’axe. C’est pour cette raison que la cellule de recrutement a ciblé plusieurs joueurs intéressants pour cet hiver. Le nom de Eliaquim Mangala est régulièrement cité du côté de Luchin. A 18 ans, le Français est l’un des espoirs du Standard de Liège. Sous contrat jusqu’en 2013, il serait évalué à 2 millions d’euros, mais pour le moment, le Standard ne serait pas vendeur. LA CAN VA FAIRE DES DÉGÂTS s’annonce donc ardue. Alors pour l’heure sur le front offensif, on mise beaucoup sur le retour en forme de Matt Moussilou : « Quant à Grégory Thil, on verra où il en est aussi. Il doit voir le chirurgien en décembre également ». Pourtant, certains noms ont déjà filtré du côté du club boulonnais. Le nom de Grégory Bettiol a ainsi été dans l’air du temps. La situation personnelle du Troyen ne devrait pas être en adéquation avec celles de Boulogne : « Il a été victime d’une rupture des ligaments croisés, indique Bruno Dupuis. « LES DÉCISIONS DÉPENDRONT BEAUCOUP DE LA RÉHABILITATION DE THIL » A un moment Troyes voulait s’en séparer. Dans l’état actuel des choses, il a besoin d’enchaîner. Et nous, nous n’avons pas le temps d’attendre ». Le milieu offensif Chris Malonga s’est fait lui désirer. Toutefois, les espoirs de le recruter sont excessivement minces « d’autant que Nancy n’a pas voulu s’en séparer » comme le confirme Bruno Dupuis. En ce qui concerne Frédéric Nimani, on semble également s’être fait une raison du côté de Boulogne : « Il ne viendra pas chez nous. Monaco ne prête aucun joueur. Et ce n’est pas le genre d’élément qui viendra dans le Nord. On a également LIGUE 1 L’USBCO orpheline de Thil A l’étranger, le nom de Ronaldo Conceiçao aurait été glissé au LOSC. A 22 ans, le Brésilien est la révélation du club uruguayen de l’Atletico River Plate de Montevideo. La piste de l’international hongrois Roland Juhasz pourrait être relancée. A 26 ans, le défenseur d’Anderlecht souhaiterait connaître une nouvelle expérience dans un grand championnat. Mais il se pourrait bien que Lille trouve son bonheur en France. Du jeune espoir Bruno Ecuele Manga (Angers) à l’expérimenté Emir Spahic (Montpellier) en passant par le joueur à relancer Grégory Bourillon (PSG), les pistes ne manquent pas. Le côté gauche suscite également quelques interrogations. La méforme actuelle d’Emerson aurait contraint le LOSC à revoir ses plans. Des pistes pourraient être activées. Ibrahima Camara (Le Mans) et Mapou Yangambiwa (Montpellier) figureraient en bonne position sur la liste des recruteurs lillois. Le prochain départ de Gervinho à la Coupe d’Afrique des Nations pourrait amener Lille à chercher un joueur capable d’animer le jeu offensif des Dogues. Surtout si l’aventure européenne continue. Avec la succession des rencontres, l’effectif devra afficher complet pour répondre aux prochaines échéances du club nordiste. Pour autant, Lille ne compte pas faire des folies. Il serait seulement à la recherche des bonnes affaires. A l’image de Rio Mavuba ou Pierre-Alain Frau, il y a deux ans, le LOSC aurait déjà commencé à sonder les quelques pistes intéressantes. L’une d’entre elles mènerait à l’international portugais Danny. Selon la presse portugaise, le meneur de jeu du Zénith Saint-Pétersbourg ne figurerait plus dans les plans de son entraîneur. Un prêt pourrait être à l’étude. Au Brésil, c’est Douglas Costa (Gremio Porto Alegre) qui serait toujours suivi par le LOSC. A 19 ans, il est considéré comme l’un des espoirs du football brésilien. Mais il faudra être très convaincant. Les autres pistes mènent à Alberto « Tino » Costa (Montpellier), Romain Hamouma (Laval, Ligue 2), Maxime Lestienne (Mouscron, Belgique), Yohan Mollo (Monaco) ou encore Richard Soumah (Guingamp). Sous contrat jusqu’en 2010, Mollo et Soumah semblent être les seuls joueurs capables de disposer d’un bon de sortie cet hiver. C’est la nouvelle la plus folle qui a été dévoilée ces dernières semaines. Le LOSC se serait renseigné sur la possibilité de se faire prêter Hatem Ben Arfa. L’éternel grand espoir du football français ne serait plus en odeur de sainteté du côté du Vélodrome, surtout après sa dernière altercation avec Didier Deschamps. Sous contrat jusqu’en 2012, l’ancien Lyonnais ne s’est jamais imposé à Marseille et pourrait bien se relancer ailleurs. L’étranger (FC Séville, Villarreal, Portsmouth…) garderait sa préférence. L’autre gros coup que souhaite tenter le LOSC n’est autre que Milan Jovanovic, la star du Standard de Liège. L’attaquant serbe est sur le départ. Sous contrat jusqu’en 2010, il devrait partir cet hiver. D’autres joueurs sont également dans le viseur des Lillois. Le premier d’entre eux est Victor Hugo Montano. Le Colombien de Montpellier est l’une des bonnes surprises de la Ligue 1. Déjà suivi par le passé, l’attaquant héraultais serait une bonne alternative en cas de départ de Larsen Touré. L’un des rares Lillois sur le départ. Boulogne devra recruter malin essayé de faire venir Kévin Mirallas mais sans succès. En janvier on inspectera aussi à l’étranger. En fait, les décisions dépendront beaucoup de la réhabilitation de Grégory Thil ». La campagne de séduction de Boulogne s’annonce donc ardue. Le président Jacques Wattez peut en témoigner. La situation sportive du club risque de poser problème surtout si elle venait à empirer d’ici un mois : « On dispose d’une enveloppe pour cet hiver. Laquelle ? C’est confidentiel… A un moment donné, Ilan voulait quitter Saint-Etienne. Nimani, lui, voulait le faire de Monaco. Faites-les venir ! C’est facile de dire, il faudrait prendre untel ou un autre. Encore faut-il que certains joueurs en question veuillent venir chez nous. C’est aussi pour cela que j’apprécie l’attitude d’un Moussilou qui a eu le courage de défendre nos couleurs ». Bien difficile donc de déceler quelques pistes concrètes. « Je ne peux vous citer de noms, glisse Dupuis. Ce qui est certain, c’est qu’on devra recruter malin. Avec si peu de moyens, on doit impérativement rester secret sinon la concurrence nous anéantira. Notre marge de manœuvre est forcément réduite ». A l’heure qu’il est, bien compliqué de pouvoir évaluer précisément les renforts. Ceci dit, quelle que sera leur identité, ils n’auront pas eux non plus une mission simple à relever. En l’état actuel des choses, l’union en place est de mise. Danger pour Valenciennes La menace PSG ! Avec la première partie de saison que réalise leur équipe, les dirigeants valenciennois ne vont pas faire trop de folies lors du Mercato hivernal. Ils ne vont pas prendre le risque de déstabiliser un collectif bien huilé et ne bougeront que s’ils doivent compenser les départs de certains joueurs. Milan Bisevac, Carlos Sanchez et Johan Audel. Hormis le fait de porter le maillot de Valenciennes, quel est le point commun de ces trois joueurs ? Ils sont tous les trois suivis de près par le PSG et leur entraîneur Antoine Kombouaré. L’entraîneur parisien qui sent bien que son effectif est juste en quantité et en qualité aimerait bien rectifier le tir cet hiver en remodelant un peu son effectif et il a fait des trois Valenciennois ses priorités. GIROUD AU CAS OÙ… Mais on voit mal les dirigeants valenciennois se séparer des trois joueurs qui occupent des postes clés, surtout que Bisevac est le capitaine de l’équipe et Sanchez l’un des hommes de base du milieu de terrain. Si l’un d’eux devait partir, les Valenciennois le remplaceraient afin de ne pas affaiblir le groupe. Ils auraient un œil sur l’attaquant tourangeau Olivier Giroud, l’un des meilleurs attaquants de L2. Le joueur est suivi par de nombreux clubs de L1 dont Monaco, Sochaux ou Auxerre, et selon de nombreux observateurs il aurait les qualités pour s’imposer en L1 et franchir la marche qui sépare les deux divisions. Ce joueur pourrait donc être une bonne affaire mais plus sûrement dans l’optique du Mercato d’été que cet hiver. Le Foot gazette des transferts n°23 - Janvier 2010 - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :