Gazette des Transferts n°17 18 jun 2009
Gazette des Transferts n°17 18 jun 2009
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°17 de 18 jun 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : Gervinho d'attaque pour l'OM.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Connaissez-vous Lulinha ? Peut-être pas. Ce jeune attaquant de 18 ans qui évolue aux Corinthians est pourtant considéré comme le plus solide espoir brésilien. Or dans son édition du 6 juin, le journal O Jornal Cruzeiro Do Sul affirme qu’il est sur les tablettes de l’OM. Les Phocéens seraient en concurrence avec Stuttgart et surtout Benfica. L’agent du joueur, Wagner Ribeiro, assure que les Corinthians sont sur le point de prêter ou vendre Lulinha à l’un de ces trois clubs du vieux continent. Les dirigeants brésiliens en demandent 6 millions d’euros mais son agent se fait fort de baisser le prix à 5. A l’heure où nous mettions sous presse, les Portugais semblaient avoir une longueur d’avance. « Lulinha a 50% de chance d’aller à Benfica », affirme en effet son agent. Didier Deschamps et Pape Diouf vont-ils faire de la surenchère pour mettre la main sur la pépite brésilienne ? Réponse dans les toutes prochaines semaines… Timothée Atouba se verrait bien porter les couleurs de l’Olympique de Marseille la saison prochaine. Le latéral gauche du Hambourg SV a en effet déclaré sa flamme pour le club phocéen début juin sur Sky Sports. « Jouer en France serait une bonne chose mais rien n’est fait. Marseille est un gros club, on ne sait jamais. Malgré tout, je n’ai aucun contact réel avec eux pour le moment », a-t-il expliqué. Et de fait, les dirigeants phocéens songeraient à renforcer le poste d’arrière gauche. Agé de 27 ans, cet international camerounais arrive en fin de contrat avec Hambourg. Il aurait également des touches en Turquie et notamment au Besisktas Istanbul. Prêté la saison passée à Montpellier, Garry Bocaly revient dans l’effectif de l’OM avec la farouche volonté de s’y imposer. « Mentalement, j’ai progressé. Et j’ai acquis du rythme aussi, en enchaînant les matches. Vraiment, cette expérience (à Montpellier) m’aura été profitable. (...) À moi, maintenant, de m’intégrer, d’essayer de m’imposer, de rendre à l’OM la chance qu’il m’a donnée. Je ne pars pas dans l’inconnu, c’est important », a expliqué le jeune défenseur dans les colonnes de La Provence. Klaus Allofs, le directeur sportif du Werder Brême, ne veut pas entendre parler du départ de son défenseur brésilien Naldo (26 ans) vers l’OM. « Je suis catégorique. Il ne quittera pas le Werder Brême. Et même s’il devait un jour s’en aller, je ne pense pas que l’OM aurait les moyens de se le payer… (…) Nous avons toujours entretenu de bons rapports (avec Didier Deschamps), mais ce n’est pas pour ça que ça va faciliter un transfert de Naldo… », a affirmé l’ancien joueur de l’Allemagne et de Marseille dans les colonnes de La Provence. Didier Deschamps entend renforcer son milieu de terrain. Pour cela, le nouveau coach de l’OM veut des joueurs d’expérience ayant déjà fait leurs preuves en L1. Raison pour laquelle on parle énormément de Jaroslav Plasil (Osasuna, en photo) et Tiago (Juventus) ces derniers jours dans l’entourage de Marseille… Ancien capitaine des Bleus et ex-coach de l’AS Monaco et de la Juventus de Turin, Didier Deschamps possède l’un des carnets d’adresse les plus étoffés de la planète football. Il ne va évidemment pas hésiter à s’en servir pour 4 - Le Foot gazette des transferts n°17 - du 18 juin au 1er juillet 2009 LIGUE 1 Deux anciens cadors de la L1 Deschamps veut Plasil et Tiago Lorik Cana n’est pas dans les petits papiers de Didier Deschamps. Celui qui était le capitaine de l’OM depuis deux saisons devrait donc quitter le navire. Il a très envie de rejoindre l’Angleterre. L’international albanais rêve de rejoindre une grosse cylindrée mais pour l’heure seules des formations de moyenne envergure semblent intéressées… étoffer l’effectif de l’Olympique de Marseille. La défense et le milieu de terrain sont les deux lignes qu’il veut en priorité renforcer. En défense centrale, Deschamps essaie de chiper Souleymane Diawara à son vieil ami Laurent Blanc. Le président Triaud a déjà fait savoir (que tout comme pour le milieu défensif Alou Diarra) le transfert du Sénégalais n’était pas envisageable. Un défenseur central évoluant en Espagne est également dans le viseur des Phocéens. La presse ibérique bruisse en effet de l’intérêt de l’ancien capitaine des Bleus pour Martin Caceres, l’international uruguayen du FC Barcelone. LUCHO, C’EST CHER MAIS… Ce jeune défenseur central plaît énormément à Didier Deschamps. Désireux de s’imposer chez les champions d’Europe, Caceres aurait poliment éconduit le nouveau coach de l’OM. Un prêt d’une saison serait néanmoins toujours dans les tuyaux. Quant à la piste Rod Fanni, elle est toujours d’actualité. Le latéral droit ou défenseur central de Rennes dispose cependant d’un nombre incalculable de pistes prestigieuses… Pour bonifier l’entrejeu marseillais, Didier Deschamps veut recruter un excellent meneur de jeu. Il pourrait ainsi faire appel à Jaroslav Plasil qui fut l’un de ses joueurs fétiches quand il emmena l’AS Monaco jusqu’en finale de la Ligue des Champions. Le milieu de terrain tchèque évolue pour l’heure à Osasuna dont il est l’un des joueurs phares. Las de jouer dans un rôle de moyenne envergure, ce fin technicien souhaite intégrer une grande écurie européenne. Milieu de terrain particulièrement technique, il a un profil qui n’est pas sans rappeler celui d’un Mathieu Valbuena qui est lui clairement sur le départ. C’est dans « P artir ou rester à Marseille ? C’est du 50-50 ! » : voilà ce que déclarait en fin de saison Lorik Cana. Selon nos informations, le capitaine phocéen souhaite bel et bien profiter du mercato estival pour quitter l’OM. « Même si j’ai encore trois ans de contrat, la porte est ouverte pour un départ. J’en parlerai à ma famille et aux dirigeants à la fin de la saison. C’est sûr que je ne finirai pas ma carrière ici… » confiait-il fin mai dans les colonnes d’Aujourd’hui Sport. Début juin, il penchait, selon nos informations, plus pour un transfert vers l’Angleterre que vers l’Allemagne. C’est du moins ce que nous a confié l’un de ses proches. L’international albanais aurait pris sa décision avant même la fin de la saison. Il aurait ainsi changé d’agent tout récemment. Or ce type de décision est souvent le préambule à un départ prochain… Le milieu de terrain et capitaine de l’Olympique de Marseille brûlerait en effet de rallier l’un des cadors de la Premier League. Arsène Wenger aurait ainsi un œil sur lui. Les dirigeants de Liverpool songent également à lui. Mais Reds et Gunners sont loin d’en avoir fait leur priorité. Quelques clubs de moyenne envergure lorgnent en revanche bigrement sur l’Albanais. Il s’agit de Tottenham et d’Everton. Les Spurs seraient ainsi prêts à débourser aux alentours de 6 millions d’euros pour mettre la main sur le porteur du brassard de l’OM. LIVERPOOL ET ARSENAL ATTENTIFS, TOTTENHAM ET EVERTON TRÈS TENTÉS… La presse anglaise affirme que Tottenham serait même disposé à aller jusqu’à 8 millions pour griller la concurrence. En tout cas, il est clair que Cana n’a pas attendu d’avoir une première conversation avec Didier Deschamps pour laisser transparaître ses désirs de départ. Le nouveau coach phocéen ne verrait d’ailleurs pas forcément d’un mauvais œil le départ de celui qui fut le pilier de l’OM version Gerets. Dans les premiers jours de juin, lors d’une conversation téléphonique, « Dédé » aurait ainsi fait comprendre à Cana qu’il n’était pas à ses ce contexte que Deschamps a renoué le contact avec son ancien protégé. Agé de 27 ans, l’international tchèque serait très enthousiaste à l’idée de renouer avec son ancien mentor. Sous contrat avec Osasuna jusqu’en 2011, il disposerait d’une clause libératoire très raisonnable. Dans l’entourage du club marseillais, on semble particulièrement optimiste sur ce dossier. Le coach phocéen s’active également sur le cas Tiago Cardoso Mendes. L’ancien milieu de l’OL s’ennuie ferme à la Juventus de Turin. Agé de 28 ans, l’international portugais ne s’est jamais vraiment imposé dans le Calcio et n’a rien contre l’idée de renouer avec la L1. Deschamps, qui connaît évidemment bien les dirigeants turinois, s’est rappelé au bon souvenir de ses anciens employeurs. Si la piste de l’ancien Lyonnais devait échouer, les Marseillais activeraient celle menant à Lucho Gonzalez. Le milieu argentin est le joueur vedette du FC Porto. Il est royalement payé au Portugal. Deschamps estime que ce milieu de terrain-là mériterait que l’OM fasse un gros effort… Un autre joueur blaugrana est également pressenti du côté de la Canebière. Il s’agit de l’attaquant du FC Barcelone Eidur Gudjohnsen. C’est du moins ce qu’a indiqué le quotidien espagnol AS dans une édition publiée au début du mois de juin. Auteur d’une saison contrastée (seulement 11 titularisations), l’attaquant islandais veut quitter la Catalogne. Début juin, les dirigeants phocéens sont entrés en contact avec les Blaugranas ainsi qu’avec l’entourage du joueur. Gudjohnsen a cependant de solides exigences salariales. Les Marseillais tiqueraient à l’idée de payer royalement un trentenaire qui sort d’une saison délicate… Des clubs anglais seraient en revanche prêts à sortir le portefeuille pour s’offrir l’ancien buteur de Chelsea. Aux yeux de Didier Deschamps, l’achat d’un attaquant n’est d’ailleurs pas une priorité. Lors de sa prise de fonction, il l’a clairement indiqué. L’hypothèse Gudjohnsen est cependant regardée comme une solution intéressante pour palier un possible départ de Mamadou Niang qui plaît énormément aux dirigeants de l’Olympique Lyonnais. DAVID BAISNÉE Le capitaine est sur le départ Cana va passer la Manche yeux un cadre indispensable… De cette première prise de contact, Cana en aurait conclu qu’il avait tout intérêt à filer à l’anglaise. D. B.
Ils sont deux sur la liste mais l’ancien Lyonnais garde les faveurs C’est désormais une certitude, il y aura bien un nouveau gardien à Paris la saison prochaine. Si les dirigeants avaient multiplié les pistes ces dernières semaines, elles se sont subitement réduites à Grégory Coupet et Stéphane Ruffier. Le premier présente un profil de gardien expérimenté et efficace sur le court terme, alors que le Monégasque est plutôt un pari sur l’avenir. Les dirigeants parisiens ont fait leur choix, ils veulent le portier de l’Atlético Madrid. Il n’en reste plus que deux. Parmi toutes les pistes explorées par les dirigeants parisiens afin de recruter un nouveau titulaire dans les cages, cela devrait vraisemblablement se jouer entre Grégory Coupet et Stéphane Ruffier. Un temps sondé, Carlos Kameni, le portier de l’Espanyol Barcelone, a finalement prolongé sans bail jusqu’en 2013, alors que son contrat arrivait à échéance. Rubinho, le gardien du Genoa, ainsi que Sylvain Proto, celui d’Anderlecht, ne font plus partie des pistes pour la saison prochaine. En effet, Paris a cessé de multiplier les pistes pour se consacrer aux deux gros dossiers nommés Coupet et Ruffier. A l’heure actuelle, c’est l’ancien international tricolore qui a les faveurs du PSG. Le gardien de l’Atlético Madrid attend le feu vert pour boucler ses valises, reste maintenant aux deux clubs de s’entendre. Quoi qu’il arrive, Coupet va bien quitter le club madrilène cet été. Son expérience en Liga n’aura donc duré qu’une année. S’il savait qu’il n’arrivait pas forcément dans la peau d’un titulaire, il ne s’attendait pas en revanche à rester sur le banc de touche quasiment toute la saison. L’ancien Lyonnais n’a participé qu’à 11 matchs toutes compétitions confondues, dont le naufrage au Camp Nou (6-1) scellant ainsi son sort à l’Atlético. D’autres clubs Ce qui n’était que spéculation ces dernières saisons pourrait bien se transformer en réalité cet été. Le retour de Gabriel Heinze au PSG est bien d’actualité dans les coulisses du club de la capitale. Le Real Madrid pourrait Coupet prend le pari en France et à l’étranger le suivent de près, mais c’est bien le club de la capitale qui fait envie à Coupet. Le directeur général de Grenoble, Pierre Wantiez, a ainsi été contraint d’abandonner les négociations pour le sextuple champion de France. « Il m’a appelé pour me dire qu’il était proche d’un autre club français et d’un autre étranger, a-t-il récemment déclaré dans Le Dauphiné Libéré. Le dossier Coupet n’est économiquement pas faisable ». Pour Paris en revanche, cela reste dans les cordes. RUFFIER : « ON SENT QU’IL Y A LÀ-BAS UN VRAI INTÉRÊT POUR MOI, MAIS COMME ILS SONT AUSSI SUR GRÉGORY COUPET… » laisser libre son défenseur, ce qui permettrait alors aux dirigeants parisiens de s’entendre avec le joueur. D’autant plus que l’international argentin a plusieurs fois abordé l’hypothèse d’un retour. Ce serait assurément un gros coup. Personne ne l’a oublié à Paris et lui non plus n’a pas oublié le PSG. Depuis son départ, Gabriel Heinze n’a jamais caché son amour pour le club de la capitale. A Manchester ou à Madrid, il n’a eu de cesse de rappeler que les quelques années passées à Paris l’avaient particulièrement marqué. Durant ses trois saisons avec les Rouge et Bleu, « Gaby » est passé du statut de joueur arrivé dans l’anonymat à celui de cadre de l’équipe et d’idole pour les supporters. Son talent et sa rage de vaincre étaient particulièrement appréciés à tous les étages du club. En février dernier encore, il a évoqué un possible retour : « C’est une possibilité que j’envisage. Je suis heureux de voir que, cette saison, Le PSG se met de nouveau à gagner. Moi, j’aime le PSG. J’ai ce club dans le cœur, avait-il clamé dans L’Equipe. Mes trois années passées là-bas ont été les meilleures de ma vie. Et cela me plairait beaucoup d’avoir un jour la possibilité de reporter ce maillot et rendre ainsi à ce club et à ses supporters tout ce qu’ils LIGUE 1 Tout le club en rêve Le gros coup Heinze Coupet perçoit un salaire d’environ 170 000 € mensuels, ce qui, en comparaison des autres stars du vestiaire parisien, ne constitue pas un obstacle insurmontable. L’accord financier entre le joueur et le club ne devrait pas être le plus long à régler. En cas d’échec du transfert, Stéphane Ruffier, le gardien de l’AS Monaco, a les faveurs du PSG. Et il n’y est pas insensible. La rumeur courant depuis plusieurs semaines à présent, il s’était déjà exprimé à plusieurs reprises en se montrant ouvert à une éventuelle offre émanant de la capitale. Soucieux de progresser dans un grand club français, le Monégasque est ouvert à toute offre. Les Parisiens avaient d’ailleurs pris contact avec l’international Espoirs avant l’arrivée d’Antoine Kombouaré. Depuis qu’il est au club, le nouvel entraîneur a même pris les commandes du dossier : « Antoine Kombouaré a appelé directement mon agent et ça s’est très bien passé », a-t-il déclaré dans L’Equipe. L’hypothèse de ne pas disputer de Coupe d’Europe la saison prochaine ne le dérange pas outre mesure : « On sent qu’il y a làbas un vrai intérêt pour moi, mais comme ils sont aussi sur Grégory Coupet, il faut voir… Dans un an ou deux, on les reverra sur la scène européenne ». Pour ce qui est du moment présent, le joueur de 22 ans a également le choix concernant une future destination. Il est aussi sur la liste de Bordeaux en négociation actuellement avec YohannPelé. Ruffier n’exclut pas non plus de rester à Monaco, même si ce n’est pas forcément son envie première. L’évolution de ce dossier est donc entièrement dépendante des négociations entre Coupet et Paris, Stéphane Ruffier en est bien confiant. Mais cette situation devrait être éclaircie assez rapidement devant la volonté des parties à être fixées sur leur avenir en ce début de mercato. Une chose est en tout cas acquise, il y aura bien une nouvelle tête dans les cages parisiennes la saison prochaine. CÉDRIC FERREIRA m’ont apporté ». Cet été pourrait se présenter une véritable occasion de le rapatrier. Sous contrat avec le Real Madrid jusqu’en 2011, il pourrait être libéré de sa dernière année de contrat, laissant la voie libre aux clubs qui voudraient l’acquérir. « J’AI CE CLUB DANS LE CŒUR » Une aubaine pour les dirigeants parisiens, obligés de composer avec des finances limitées. Le principal obstacle, comme pour tout joueur de renom, serait le salaire de l’international argentin. Actuellement, ses émoluments tourneraient autour de 400000 € mensuels, un chiffre insurmontable pour le PSG. La seule solution serait donc un effort de la part du joueur ou bien un montage financier sur plusieurs années, un peu dans le même genre de procédé utilisé pour Claude Makelele. Titulaire cette saison à Madrid (il a disputé 43 matchs toutes compétitions confondues), ce serait sans aucun doute une bonne pioche pour Antoine Kombouaré même si le côté gauche est actuellement pris par Armand et l’axe par la paire Camara- Sakho. L’arrivée d’Heinze pourrait peut-être venir combler le départ d’Armand ou de Sakho (Camara venant juste de prolonger son contrat), à moins que l’un d’eux ne se contente d’être remplaçant, ce qui est fort peu probable. Pour l’heure, Alain Roche, le responsable du recrutement, a formellement démenti cette rumeur. Cela ne signifie pas pour autant qu’aucun contact existe. Les meilleurs transferts se font souvent au prix de négociations discrètes.C. F. BRUITS DE VESTIAIRE Le milieu défensif de la Lazio Rome Ousmane Dabo (32 ans) a récemment été annoncé au PSG. Soucieux de renforcer leur entrejeu, notamment en cas de départ de Clément Chantôme, les dirigeants parisiens se seraient renseignés auprès de l’international tricolore. Contacté par nos soins, le joueur a démenti : « Il n’y a aucun contact pour le moment, mais j’ai entendu que l’on parlait de moi en France ». L’ancien Rennais reste à l’écoute de toute offre : « Je suis ouvert à toute proposition, même à un retour en Ligue 1 ». Avis aux intéressés. Le club de la capitale s’intéresse au défenseur central lorientais Mickaël Ciani (25 ans). L’une des valeurs sûres du club breton n’est pas insensible au charme parisien : « J’ai eu des échos au sujet d’un intérêt de Paris. C’est une très belle piste pour moi, je suis content de voir que des gros clubs sont intéressés, avait-il déclaré dans Aujourd’hui Sport. Je sais que Kombouaré m’apprécie puisqu’il avait déjà essayé de me faire signer à Valenciennes ». Mais Bordeaux, Fulham et Bolton sont aussi des destinations possibles pour ce grand gabarit. Les flops Everton et Souza (en photo) n’ont pas découragé les dirigeants parisiens. Ils continuent toujours de prospecter au Brésil et ils se sont arrêtés sur (19 ans). Le milieu offensif de Gremio est annoncé comme le futur Ronaldinho dans son pays natal. Cependant, le prix du joueur est prohibitif, environ 10 millions d’euros, et la concurrence est rude : Manchester, Villarreal, Lyon. Justement prêté au Gremio, Souza pourrait en revanche servir de monnaie d’échange dans le cadre du transfert. A la recherche d’un attaquant, les Parisiens ont coché le nom d’Aruna Dindane (28 ans) sur leur liste. L’attaquant lensois a plusieurs fois été annoncé sur le départ, notamment du côté de la capitale. Pourtant, l’international ivoirien pourrait très bien rester dans le Nord : « S’il n’a pas d’autres offres concrètes, il restera à Lens », nous a confié son agent, avant de rajouter : « On parle du PSG parce qu’ils cherchent un attaquant mais ce ne sont que des spéculations. Son avenir immédiat est à Lens. Mais si jamais des clubs sont intéressés, bien entendu que l’on écoutera ce qu’ils ont à nous dire ». Le Foot gazette des transferts n°17 - du 18 juin au 1 er juillet 2009 - 5 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :