Gazette des Transferts n°15 21 mai 2009
Gazette des Transferts n°15 21 mai 2009
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°15 de 21 mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,8 Mo

  • Dans ce numéro : Trezeguet vers Marseille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Même si le départ de Taye Taiwo n’est pas encore acquis - Deschamps souhaiterait le conserver -, Marseille prospecte déjà pour lui trouver un éventuel remplaçant. La piste prioritaire serait Arthur Boka. En manque de temps de jeu au Vfb Stuttgart, le défenseur ivoirien ne serait pas contre un retour en France. Sous contrat jusqu’en 2012, l’ancien Strasbourgeois serait sur la liste au même titre qu’Aly Cissokho. Mais Porto ne souhaite pas laisser partir sa dernière trouvaille du Mercato. A la recherche d’une solution alternative sur son côté droit, l’Olympique de Marseille serait intéressé par la venue de Mickaël Chrétien. Candidat au départ l’été dernier, le Marocain était finalement resté une année de plus à Nancy. Mais à 24 ans, Chrétien veut connaître autre chose pour continuer sa progression. Il possède un bon de sortie mais Nancy ne compte pas le brader. L’Espagne revient régulièrement dans les conversations mais il se pourrait bien que l’OM remporte les négociations avec une proposition d’environ 5 M €. Relégué comme simple remplaçant ces dernières semaines avec les arrivées conjuguées de Sylvain Wiltord - qui ne devrait pas rester à l’OM - et surtout Brandao, Mamadou Samassa sait que son horizon se bouche du côté de Marseille. C’est pour cette raison que les dirigeants marseillais chercheraient un point de chute pour l’ancien buteur manceau. En France, Grenoble serait déjà candidat, tout comme Lens ou encore Nancy. Son départ ne fait plus aucun doute. Modeste M’Bami sait depuis fort longtemps que son avenir ne se jouera pas à l’Olympique de Marseille l’an prochain. En fin de contrat, le Camerounais guette patiemment les possibilités qui s’offriraient à lui. L’Atlético Madrid se serait renseigné. Mais c’est bel et bien l’Espanyol Barcelone qui tiendrait la corde. En Angleterre, Wigan serait également intéressé à l’idée de faire signer le Camerounais. Bolton, Sunderland et Everton suivraient aussi l’évolution de sa situation sans pour autant que celle-ci soit une priorité. L’arrivée de Didier Deschamps devrait permettre à Marseille d’accueillir de grosses pointures l’été prochain. Et l’une d’entre elles pourrait bien être David Trezeguet. En manque de temps de jeu, le buteur français souhaite partir de la Juventus Turin. A 31 ans, Marseille serait un dernier beau défi. A condition de vendre Cissé… Malgré la promesse d’un avenir en Ligue des Champions, l’été risque d’être chaud à l’OM. Le groupe est en fin de cycle et certains joueurs (Cana, Valbuena, Taiwo, Niang…) s’interrogent sur leur avenir. C’est pour cela que Marseille a déjà dressé une liste de renforts potentiels pour l’an prochain. En voici les principaux noms. L’intersaison s’annonce mouvementée sur la Canebière. Aussi bien dans le sens des arrivées que dans celui des départs. Même s’il n’est pas encore officiellement en poste, Didier Deschamps travaille déjà à cibler les besoins de son équipe. Le secteur défensif et le milieu de terrain risquent de connaître certains changements. Entre les départs assurés de certains (Civelli, M’Bami, Zenden…) et les avenirs incertains d’autres (Cana, Valbuena, Niang, Taiwo…), l’entraîneur marseillais ne va pas chômer pour retenir ses meilleurs éléments tout en recrutant malicieusement. En défense, Marseille devrait prochainement annoncer l’arrivée du défenseur américain du Standard de Liège, Oguchi Onyewu. En fin de contrat, l’ancien Messin ne manque pas de propositions (Wolverhampton, Cologne, Werder Brême, Bordeaux) mais devrait opter définitivement pour l’OM. Surtout que Didier Deschamps s’est encore rendu récemment en Belgique pour le voir à l’œuvre lors de l’opposition entre le Standard et le FC Bruges. Mais il ne serait pas le seul défenseur à venir. Deschamps voudrait doubler les postes en prévision de l’an prochain. Pour le côté droit, la priorité serait Marcos Camozzato (Standard Liège) mais ses dirigeants ne seraient pas vendeurs. 4 - Le Foot gazette des transferts n°15 - du 21 mai au 2 juin 2009 LIGUE 1 La folle idée de Deschamps La tentation Trezeguet est un club de haut niveau. Si Didier « Marseille venait à me contacter, je prendrais tout cela en considération. » Ces quelques mots de David Trezeguet prononcés au sein du quotidien Le Parisien ne sont pas si innocents que cela. Adepte du mot juste, le buteur tricolore s’est officiellement proclamé comme candidat à un possible départ pour l’Olympique de Marseille l’été prochain. Car Trezeguet est sur le départ de la Juventus et la venue de son ancien coéquipier et entraîneur, Didier Deschamps, à l’OM représente une belle opportunité pour rebondir en France. GOMIS ET SUAZO, LES ALTERNATIVES A 31 ans, David Trezeguet trouve les minutes longues depuis son retour de blessure. Claudio Ranieri ne lui fait pas confiance et lui préfère Vincenzo Iaquinta, AlessandroDel Piero ou encore Amauri à la pointe de l’attaque bianconero. Dans sa tête, il ne fait aucun doute que son avenir pourrait bien se jouer l’été prochain. Chelsea et le Bayern Munich suivraient l’évolution de sa situation mais Trezeguet veut jouer et ne se satisferait pas d’un rôle d’attaquant de complément au sein d’un effectif pléthorique. A Marseille, Deschamps ne manquerait pas de lui offrir un poste à la mesure de son talent. Mais David Trezeguet coûte cher. Sous contrat jusqu’en 2011, la Juventus de Turin ne bradera sûrement pas son attaquant international. La somme de 12 M € a d’ailleurs été avancée récemment pour entamer Les chantiers de la défense et du milieu de terrain C’est pour cette raison que Marseille s’est depuis tourné vers d’autres pistes. La première mène à Maxi Pereira. L’Uruguayen du Benfica Lisbonne a encore été supervisé par les recruteurs marseillais récemment. Sa polyvalence sur le côté droit serait un point positif et un avantage dont l’OM souhaiterait profiter. Benfica ne serait pas vendeur pour le moment. Le nom de Jonathan Zebina pourrait alors revenir rapidement dans les conversations. Oublié du côté de Turin, le défenseur français ne serait pas contre une nouvelle aventure. MANICHE PROPOSÉ A 30 ans, il sait qu’il a encore beaucoup à donner. La Juve en réclamerait 2 M €. Une bonne affaire. Un défenseur central serait également attendu. La piste principale mènerait à Lisbonne. Le défenseur brésilien du Benfica, Luisao, est sur le départ. Après de longues années de fidélité, le capitaine des « Encarnados » devrait profiter de cette intersaison pour changer de couleurs. Son nom a récemment été associé à Manchester City et au Bayern Munich, mais l’OM espère tirer son épingle du jeu sur ce dossier. D’autres options s’offrent aux dirigeants marseillais. La première mène à Bruno Alves (FC Porto). La seconde à Nicolas Burdisso (Inter Milan). Et la dernière à Maicon (Nacional Funchal). Mais ces pistes ne seront étudiées qu’en dernier recours. Au milieu de terrain, quelques noms commencent à être associés à l’Olympique de Marseille. Le milieu de terrain de la Juventus Tiago serait en bonne position sur la liste les discussions. Marseille n’aura pas le choix. Il faudra vendre avant de penser à acheter. Pour le moment, la lutte pour le titre rythme la vie marseillaise, mais en coulisses, les dirigeants olympiens dessinent les contours de leur future formation. Et Trezeguet figurerait en bonne place parmi les dossiers à traiter. Surtout que l’OM s’apprête à perdre Mamadou Niang, en partance pour l’Angleterre, Sylvain Wiltord, en fin de prêt, et Mamadou Samassa, pas retenu. De quoi recueillir une manne financière conséquente pour s’attacher les services de l’ancien buteur des Bleus. Le prochain départ de Djibril Cissé pour Tottenham devrait également libérer de précieux millions au moment d’entamer les négociations avec le club transalpin. Une bonne piste à suivre. Les autres possibilités pour l’OM s’appellent David Suazo et Bafetimbi Gomis. Le premier, actuellement blessé au ménisque, termine un prêt à Benfica mais ne devrait pas être conservé par l’Inter Milan et José Mourinho. Marseille serait très tenté par sa venue, surtout que le profil de l’international hondurien serait complémentaire de celui de Brandao. A 29 ans, l’ancienne idole de Cagliari pourrait étudier un départ à l’OM pour se relancer. Pour Gomis, la situation est beaucoup plus compliquée. Inscrit dans la lutte pour le maintien avec Saint-Etienne, il avait la certitude de partir en fin de saison. C’était sans compter sur les difficultés actuelles de son club formateur. A 23 ans, Gomis veut se tester au plus au niveau. Marseille qui le suit depuis longtemps ne l’a pas oublié et pourrait bien lui offrir ce challenge. Et si Saint-Etienne tombe en Ligue 2, sa venue ne poserait pas de problème. Pour la presse belge, la piste de Milan Jovanovic ne serait toujours pas abandonnée. A 28 ans, le buteur serbe du Standard de Liège souhaite venir à Marseille depuis longtemps. Et ça pourrait bien être pour bientôt. Tiago et Luisao après Onyewu ? ERIC MENDES marseillaise. Sous contrat jusqu’en 2012, le Portugais étudierait les possibilités d’un départ. Marseille pourrait bien en profiter. Un autre joueur lusitanien aurait été proposé aux dirigeants marseillais. Il s’agit de Maniche. Libre de tout contrat après sa résiliation avec l’Atlético Madrid, le Portugais pourrait continuer son tour d’Europe en France après de brefs passages en Espagne, en Russie (Dynamo Moscou), en Italie (Inter Milan) ou encore en Angleterre (Chelsea). E. M.
La tendance est au départ. Cet été, Mickaël Landreau pourrait bien quitter le club de la capitale pour aller évoluer sous d’autres cieux. S’il parvient à se mettre d’accord avec un club étranger, il pourra faire jouer sa clause de stabilité et quitter le PSG sans que les dirigeants ne s’y opposent. C’est pourquoi la cellule recrutement travaille sur de nombreuses pistes. Carlos Idriss Kameni fait partie de ceux-là, mais il n’est pas le seul. Les dirigeants parisiens sont sur le pied de guerre. Leur gardien Mickaël Landreau pourrait quitter le club à l’intersaison. Agé de 30 ans, le portier se verrait bien tenter un nouveau défi. De plus, il serait lassé des luttes de pouvoir internes dans les coulisses du club parisien. Sauf que les dirigeants n’ont pas l’intention pour le moment de se séparer de lui. Pourtant, leur avis ne pèserait pas cher face à la situation contractuelle du joueur. Le club lui aurait soumis une prolongation de contrat qu’il aurait refusée. Pour le moment, il est donc lié au club jusqu’en juin 2010. Cependant, cela fait trois saisons qu’il évolue dans la capitale, il peut donc faire valoir sa clause de stabilité et rompre son contrat uniquement s’il désire s’engager avec un club étranger, lequel devra verser une compensation de 1,5 million d’euros. Mais cette clause ne s’applique pas en France, donc s’il désire rester en L1, son futur club devra se mettre d’accord avec le PSG. Or là, c’est bien les dirigeants parisiens qui ont le pouvoir. Pour ne pas se retrouver dans un cas de figure où Landreau quitterait le club sans qu’il n’y ait un autre gardien susceptible d’endosser le rôle de titulaire, les dirigeants exploitent plusieurs pistes. La plus approfondie pour le moment est celle menant à Carlos Idriss Kameni (25 ans). Le portier L’une des priorités parisiennes de cet été est de renforcer le côté gauche. Cela permettrait de placer Jérôme Rothen en situation de concurrence mais également de doubler un poste où les choix ne sont pas nombreux. Le Lyonnais Anthony Mounier est la piste privilégiée par le PSG. L’international camerounais est le premier gardien sur la liste Kameni en pole de l’Espanyol Barcelone est en fin de contrat et sera donc libre de tout engagement au mois de juin. L’international camerounais est une valeur sûre de la Liga Espagnole et les conditions financières de sa venue arrangent fortement les dirigeants parisiens, eux qui doivent composer avec des finances peu prospères. Kameni ne manque pas de propositions et le Bayern Munich songerait également à l’enrôler. Mais les dirigeants parisiens tiennent bien la corde pour le moment. Depuis peu, Rubinho (25 ans) fait aussi partie de la liste des prétendants. Le gardien brésilien du Genoa serait convoité depuis plusieurs semaines par les dirigeants parisiens. Il n’y aurait aucune avancée concrète pour le moment mais un proche de l’affaire précise que la piste est toujours active. RUFFIER ET PROTO NE DIRAIENT PAS NON Autre possibilité, peut-être même plus sérieuse, le gardien de Monaco, Stéphane Ruffier. Le portier de 22 ans est l’une des valeurs montantes en Ligue 1. Il a récemment avoué que le LOSC et le PSG avaient pris contact : « Je ne vais pas vous mentir. Ces deux clubs sont effectivement sur moi, mais ce ne sont pas les seuls, avait-il déclaré dans L’Equipe. Pour le moment, je ne sais pas trop ce que je veux faire. (…) Je regarderai le sportif et le financier. Pour progresser, continuer à grandir et franchir un palier, ça peut être bien de jouer une Coupe d’Europe. C’est aussi pour ça que je ne veux pas me précipiter. J’attends la fin de saison pour savoir qui sera européen ou pas ». Il est donc inutile de préciser que si les Parisiens finissent européens, ils auront des atouts dans leur manche concernant ce dossier. Autre possibilité, Silvio Proto (25 ans), le gardien d’Anderlecht, prêté au GB Anvers. L’international belge souhaiterait un nouveau challenge et par là même abandonner son statut de doublure depuis plusieurs saisons au Enrôler un concurrent à Jérôme Rothen, voire un remplaçant si celui-ci devait quitter le club : c’est l’un des objectifs parisiens de cet été. L’international tricolore a été l’auteur d’une saison plutôt moyenne. Le départ de Paul Le Guen pourrait l’inciter à changer d’air, d’autant plus que des clubs allemands le pistent. Mais les recruteurs parisiens planchent surtout une recrue capable de le mettre en concurrence, voire de lui prendre sa place. Le premier choix des recruteurs parisiens LIGUE 1 sein du club bruxellois. Des contacts avaient déjà existé dans le passé et ils pourraient bien être réactivés. Le joueur est en tout cas d’ores et déjà prêt : « Ça pourrait être une belle opportunité. C’est un club avec énormément de potentiel, a-t-il déclaré sur le site mercato365.com. Ils ont connu une période difficile mais la roue semble être en train de tourner. (…) Je suis persuadé de pouvoir gérer la pression qui existe dans un club comme le Paris Saint-Germain. En Belgique, je suis très médiatisé. On ne m’a jamais épargné mais ça ne m’a jamais empêché de continuer à aller de l’avant. » Sa valeur actuelle est estimée à 1,5 million d’euros, une somme abordable même pour un club mal en point financièrement. D’autres noms circulent comme ceux de YohannPelé et de Grégory Coupet, mais aucune prise de contact n’a été confirmée pour le moment. Si rien n’est moins sûr pour le moment, une petite révolution guette tout de même les cages parisiennes. CÉDRIC FERREIRA A gauche toute Mounier pour prendre la place de Rothen est Anthony Mounier. Pour une fois, Paul Le Guen et son staff étaient sur la même longueur d’ondes. Même si le coach actuel ne sera plus là la saison prochaine, la piste n’en reste pas moins prioritaire. L’international Espoirs possède l’avantage d’avoir une valeur marchande tout à fait abordable, dû en partie à l’échéance de son contrat actuel avec l’OL prévue pour 2010. « ÇA FAIT TRÈS PLAISIR QU’UN CLUB COMME LE PSG SOIT INTÉRESSÉ PAR UN JOUEUR COMME MOI » Son profil de joueur mérite tout autant d’attention. Mounier est capable d’évoluer sur le côté gauche mais aussi en attaque ; de plus il est jeune (21 ans) et possède donc encore une grosse marge de progression. Le joueur est en tout cas prêt à quitter son club formateur. Il n’a pas eu beaucoup de temps de jeu cette saison, et est à la recherche d’un club qui lui en offrira : « J’ai besoin d’enchaîner les matchs pour progresser. Je n’ai plus envie d’être sur le banc et de faire banquette, a-t-il déclaré sur RMC. Mon objectif pour l’année prochaine est d’être titulaire dans un club. » L’intérêt du PSG ne le laisse donc pas de marbre : « J’ai lu ça dans la presse. (…) Ça fait très plaisir qu’un club comme le PSG soit intéressé par un joueur comme moi, qui n’a pas encore eu beaucoup de temps de jeu. » Il faudra probablement attendre la fin de saison pour voir le dossier s’accélérer.C. F. BRUITS DE VESTIAIRE Bien qu’il ait révélé être attiré par le PSG, le Nancéien Chris Malonga ne devrait pas, à moins d’un gros retournement de situation, rejoindre les rangs de la capitale la saison prochaine. C’est en tout cas ce qu’a confirmé son agent : « J’ai rencontré Alain Roche car je m’occupe aussi de Gaëtan Charbonnier. Il m’a dit qu’ils recherchaient un joueur pour évoluer sur le côté gauche. Je lui ai donc parlé de Chris Malonga à titre indicatif, et il m’a dit que ça ne l’intéressait pas du tout. La rumeur est donc infondée. » Le PSG a toujours des vues sur le milieu de droit de Malaga, Eliseu (27 ans), et le milieu gauche, Duda (28 ans). Les joueurs portugais réalisent autant l’un que l’autre une saison convaincante, ce qui pousse les recruteurs parisiens à s’intéresser à eux. Recommandé par Pauleta, Eliseu se montre même très enthousiaste à l’idée de rejoindre le PSG : « Bien sûr que j’aimerais jouer au PSG ! Qui n’aimerait pas ? Mais j’essaie de ne pas trop penser à cela », a-t-il déclaré dans Aujourd’hui Sport. « Espérons quand même que la saison prochaine, nous soyons tous les deux au PSG avec Duda ». Des dossiers qui sont pour le moment loin d’être réglés. Jérôme Rothen pourrait bien aller voir ailleurs cet été. Très critiqué cette saison, le départ de Paul Le Guen pourrait être la goutte d’eau qui ferait déborder le vase. Le milieu gauche parisien ne reste donc pas insensible à la perspective de goûter à un nouveau challenge. Deux clubs allemands se sont positionnés, il s’agit de Hanovre et de l’Eintracht Francfort. Reste à savoir si ces pensionnaires de la Bundesliga ont les capacités à mettre l’argent sur la table mais aussi à convaincre le joueur. Le latéral droit Gianni Zuiverloon (22 ans) serait dans le viseur du PSG. Le joueur de West Bromwich Albion possède un profil très intéressant et attise donc l’intérêt d’autres clubs de Premier League comme Manchester United et Aston Villa. Son club étant quasiment condamné à la relégation, il devrait donc être plutôt enclin à changer de formation cet été. Reste à savoir si les Parisiens sauront faire le nécessaire, afin de le recruter et de doubler enfin le poste d’arrière droit. Le Foot gazette des transferts n°15 - du 21 mai au 2 juin 2009 - 5 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :