Gazette des Transferts n°14 7 mai 2009
Gazette des Transferts n°14 7 mai 2009
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°14 de 7 mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : Paris veut Grafite.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Jérôme Alonzo ne se ressent pas des années qui passent. Agé de 36 ans, le portier du FC Nantes réalise une belle saison et aimerait se voir proposer une extension de son contrat. Son bail actuel court jusqu’en 2010. En cas de maintien en Ligue 1 des Canaris, il espère se voir proposer de prolonger son contrat d’une saison supplémentaire. Le président Kita ne serait pas contre. Reste cependant un sacré préalable : arracher le maintien de Nantes au sein de l’élite… Auteur d’une superbe deuxième partie de saison, William Vainqueur est l’un des rares Nantais à surnager actuellement. Ce jeune milieu de terrain de 20 ans qui est le dernier fleuron du centre de formation du FC Nantes attire donc de plus en plus les convoitises. Sous contrat avec le FC Nantes jusqu’en 2011, William Vainqueur est catégorique. « Je veux rester à Nantes en Ligue 1. Si on se maintient, mon avenir est à Nantes », a-t-il expliqué fin avril. Ce qui revient à dire qu’en cas de relégation des Canaris, il rejoindra une cylindrée de L1… Fawzi Chaouchi est considéré comme le meilleur gardien de but algérien. Il a récemment beaucoup fait parler de lui du côté du FC Nantes. Le portier du club algérien de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) s’est en effet vanté dans la presse de son pays d’être dans le viseur des Canaris. Il a en effet rencontré Matthieu Bideau, le recruteur des jeunes joueurs nantais, il y a quelques semaines. Présent en Algérie afin de superviser les joueurs de la CAN des moins de 17 et 20 ans, il a rencontré le gardien du JSK ainsi que son agent. « Pour rentabiliser au mieux mon séjour, je suis donc allé voir pas mal de matchs de D1 algérienne. J’ai vu jouer ce gardien et je l’ai trouvé bon. Son agent m’a dit qu’il était dans le même hôtel que moi, donc je l’ai rencontré. Ce que je ne savais pas, c’est que ce gardien allait vouloir se faire de la pub et qu’il a appelé la presse… Il faut savoir que, moi, je n’avais aucune prérogative par rapport à ce dossier-là. La presse algérienne en a fait des tonnes… », explique en effet le coordinateur du recrutement pour le centre de formation du FCN. Christian Larièpe, le directeur technique des Canaris, a de fait démenti la piste Chaouchi. José Cobos et l’AS Monaco, c’est déjà fini. Engagé en qualité de coordinateur sportif par Jérôme de Bontin en janvier dernier, José Cobos a été remercié à l’issue de sa période d’essai par Etienne Franzi, le nouveau président du club monégasque. L’ancien capitaine de l’OGC Nice aujourd’hui âgé de 41 ans s’est dit « surpris » par son limogeage. IVAN KLASNIC affirme qu’il ne s’apprête pas à quitter le FC Nantes Malgré les difficultés qu’il rencontre à Nantes, Ivan Klasnic affirme qu’il n’est pas sur le départ. Il réfute les spéculations qui l’envoient en Angleterre (Wigan). L’international croate affirme en effet que les Canaris resteront en Ligue 1 et qu’il n’imagine donc pas son avenir ailleurs. Ivan, que vous inspire la situation du FC Nantes ? Elle est bien sûr compliquée. Samedi contre Nice, il faut que nous gagnions. C’est très important. Je ne pense pas à une possible relégation. Nous devons gagner beaucoup des matchs qui nous attendent d’ici la fin de la saison… Nantes ne se montre cependant pas dangereux ? C’est un autre problème. Nous devons en faire plus sur le plan offensif. Si nous marquons plus, nous gagnerons plus et les supporters seront contents. Comment expliquez-vous les difficultés de l’équipe ? Le problème, c’est que nous ne gagnons plus un seul match. Il est là notre problème… Nous avons des matchs au cours desquels nous jouons bien mais nous n’arrivons pas à marquer. C’est un problème qui relève du mental ? Non. Comme je l’ai déjà dit, le problème, c’est que nous n’avons pas beaucoup de joueurs qui ont déjà Le FC Nantes semble résolu à axer sa politique de recrutement sur les jeunes joueurs. Les Canaris montrent ainsi de l’intérêt pour l’un des attaquants qui a marqué la dernière CAN des moins de 20 ans. Il semble qu’il s’agisse du Ghanéen Ransford Osei (Maccabi Haïfa). Rasnford Osei est-il un futur Canari ? Possible. En effet, Matthieu Bideau, le chargé de recrutement des jeunes pour le FCN, confie en effet avoir été séduit par l’un des attaquants phares de la dernière CAN -20. Il s’agit probablement de Ransford Osei, le jeune Ghanéen qui fait banquette en Israël au Maccabi Haïfa. « On a repéré deux joueurs lors de la CAN moins de 20 ans et celle des moins de 17 ans. On a ciblé les deux meilleurs joueurs. Ce sont deux attaquants. Je pense qu’il y en a un qui devrait signer très bientôt. C’est celui qui a fait la CAN des moins de 20 ans. Quant à l’autre, on est dessus au même titre 12 - Le Foot gazette des transferts n°14 - du 7 mai au 20 mai 2009 LIGUE 1 « Je ne pense pas à partir » joué en L1. Il y a beaucoup de jeunes joueurs qui n’ont pas d’expérience. Les joueurs qui ont de l’expérience doivent aider les plus jeunes… C’est une saison étrange pour vous ? J’ai souvent été blessé. C’est pour cela que je n’ai pas toujours joué. Cela n’a pas été facile. Parfois, j’étais surpris et parfois je ne l’étais pas. C’est la vie. Vous êtes le meilleur buteur du club mais vous n’avez que cinq buts à votre actif. Cela pose problème, non ? Ce n’est pas un problème pour moi. Je pense qu’avec un plus de chance, on aurait marqué plus. Lors du match contre Toulouse, ce n’était pas facile de marquer… Pouvez-vous imaginer quitter Nantes si le club devait descendre en L2 ? Partir ? Je n’y pense pas. Je pense seulement que nous allons rester en L1. C’est mon opinion. Vous avez rejoué avec la Croatie contre Andorre récemment. C’est rassurant pour vous ? Cela faisait longtemps que je n’avais plus joué en sélection. J’ai débuté le match. J’ai marqué et donné une passe décisive. J’étais donc très content de ce retour. Dans la foulée, je n’ai en revanche pas joué le match contre Lorient. C’était une surprise pour moi car j’étais en forme. J’avais marqué trois buts en quatre matchs. Malgré cela, je n’ai pas joué. Je n’ai donc pas compris… « JE NE SUIS PAS AU COURANT DE L’INTÉRÊT DE WIGAN » Vous en avez parlé avec Elie Baup ? Non. Nous n’en avons pas parlé. En Angleterre, la presse évoque l’intérêt de Wigan pour vous… Je ne suis pas au courant… Vous devez être déçu de ne pas jouer le haut du tableau ? Il s’agit du retour de Nantes en L1. Je savais bien qu’on ne jouerait pas le top 5. Je pensais qu’on jouerait le top 10. Aujourd’hui, c’est une autre histoire… Vous ne regrettez pas votre choix ? Non. Pourquoi ? C’est une expérience. C’est une nouvelle vie dans le football. J’ai appris un peu de qu’Arsenal et la Juventus… », explique-t-il en effet. Meilleur buteur et vainqueur avec le Ghana de cette CAN Juniors, Ransford Osei est âgé de 18 ans et mesure 1m71 pour 66 kg. « ON A CIBLÉ LES DEUX MEILLEURS JOUEURS DES CAN DE JEUNES » Les négociations entre les dirigeants nantais et le jeune attaquant africain héros de la dernière CAN - 20 (qu’il s’agisse d’Osei ou d’un autre) sont, selon nos informations, en excellente voie. Concernant l’autre attaquant qui évolue en moins de 17 ans, l’affaire s’annonce en revanche plus compliquée. Les Nantais n’excluent cependant pas de réussir un joli doublé. A suivre de près donc. D. B.français. Ma famille a découvert une nouvelle culture. Vous pourriez rester ici la saison prochaine ? Je l’ai déjà dit. Partir, je n’y pense pas. Mais si le club descend en L2 ? J’ai déjà répondu. Je pense qu’on va rester en L1… Vous vous êtes rendu en Allemagne pour le procès que vous intentez au médecin du Werder qui n’a pas détecté suffisamment tôt vos problèmes de reins. Comment appréhendezvous ce rendez-vous ? Bien. J’attends ce moment depuis longtemps. Il est très important pour moi de clore ce chapitre de ma vie. Pour vous, il y a eu erreur médicale ? Oui. Le docteur n’a pas bien jugé mes analyses. Après, il m’a dit que tout était OK. Maintenant, cela fait neuf ans que j’ai eu ce problème. Il y a deux ans que j’ai eu ma transplantation. Tout est OK et je suis content. Je peux à nouveau rejouer au football à haut niveau. J’espère que je serai le seul à avoir une transplantation. Je peux vous dire que j’ai eu des moments difficiles dans ma vie. Pendant une année, j’ai vu beaucoup de pleurs autour de moi… Vous avez peur de perdre votre procès ? Je suis très confiant. Des docteurs m’ont dit que l’autre médecin avait fait une erreur. (Lors de cette séance, il s’est vu proposer une indemnisation de l’ordre de 300000 euros par son ancien club et il l’a refusée,ndlr.) La presse allemande assure que vous demandez plus d’un million d’euros ? Ce n’est pas l’argent qui m’importe. Ce que je veux, c’est savoir qui a fait l’erreur. J’ai eu des problèmes. Ma famille aussi. Mon père et ma mère ont perdu un rein. Dans quelques années, mon frère ou ma femme pourraient perdre eux aussi un. Si la médecine ne trouve pas de nouveaux traitements… J’espère que je vais vivre cent ans mais alors cela veut dire que j’aurai quatre ou cinq transplantations de plus dans ma vie. C’est un énorme problème. Le médecin, lui, n’a pas de problème. Pensez-vous que c’est un miracle que vous puissiez rejouer ? Cela fait deux ans (qu’il a été transplanté)… Mais vous savez je n’arrive pas à dormir tous les jours parce que je veux savoir qui a fait l’erreur. Quand je le saurai, je pourrai me relâcher. PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID BAISNÉE La révélation de la CAN - 20 ans Les Canaris ont un œil sur Osei
Très performant avec Sochaux cette saison, le jeune international turc intéresse Marseille, Paris, Lille et des clubs européens. Mais l’indemnité de transfert a été fixée à 8 millions d’euros par les dirigeants sochaliens. Après avoir dû se séparer ces dernières années de Ljuboja, Diouf, Meriem, Pedretti, Frau, formés au bercail et excellents avec l’équipe professionnelle avant de partir sous des cieux plus prestigieux, Sochaux saura-t-il conserver Mevlut Erding, son nouveau joyau, à la fin de la saison ? Alexandre Lacombe, le président délégué Michaël Chrétien n’a pas pu partir de Nancy l’été dernier et en a d’ailleurs sérieusement pâti cette saison. Issiar Dia n’a plus qu’un an de contrat et espère obtenir un bon de sortie. Michaël Chrétien devait quitter Nancy l’été dernier. C’était sûr, il avait « l’autorisation » du président Rousselot pour négocier avec des clubs susceptibles de le recruter, bien que son contrat avec l’ASNL court jusqu’en 2012. Mais la barrière financière placée par le propriétaire du club au chardon (4,5 millions d’euros) en guise d’indemnité de transfert semblait trop élevée, car alors que le Betis Séville et le FC Séville, les clubs étrangers les plus intéressés par le recrutement du défenseur franco-marocain faisaient chacun une offre que le joueur jugeait « acceptable » pour son président, celui-ci bloquait le transfert. D’autant que Pablo Correa lui demandait de tout faire pour conserver Chrétien, alors même que Jean Calvé avait été recruté pour pallier son départ. Neuf mois plus tard, et après des premières performances difficiles, deux claquages et une élongation, le joueur aura-t-il autant de succès cet été et de clubs à ses basques ? Blackburn, Manchester City, West Ham et le Bétis Séville seraient encore sur sa piste. Issiar Dia est lui aussi sur le départ. L’attaquant sochalien vaut 8 millions d’euros Erding attise toutes les convoitises sochalien, pense en tout cas pouvoir le faire, à condition que le club franc-comtois qu’il dirige depuis juillet dernier se maintienne en Ligue 1. Mais même dans ce cas, alors qu’un accord liant les deux parties permet au joueur de quitter le Doubs en cas de relégation du FCSM en Ligue 2, il n’est pas acquis que le natif de Saint-Claude, apparu en équipe première un soir de novembre 2005 à Ajaccio, soit encore sochalien la saison prochaine. Malgré une prolongation de son contrat de 2009 à 2013 et une barre financière qui serait placée à 8 millions d’euros par les dirigeants franc-comtois, même si Alexandre Lacombe s’en défendait dans L’Est Républicain le 22 avril dernier : « On veut le conserver. Mais je n’ai jamais Sa bonne saison 2008-2009, et notamment depuis son replacement à la pointe de l’attaque aux côtés de son pote Hadji, aurait tapé dans l’œil de Marseille et de Rennes, notamment. Le joueur a depuis confirmé plusieurs fois qu’il envisageait fortement de quitter Nancy à la fin de la saison, à un an de l’échéance de son contrat. TENTÉS PAR L’ÉTRANGER… C’est donc l’occasion rêvée pour les deux parties de se séparer, même si l’ASNL ne pourra pas se montrer trop gourmande avec aussi peu de marge dans l’attachement contractuel de l’international sénégalais. Interrogé par le site Football365.fr, celui-ci réagissait à l’intérêt de Marseille et à sa possibilité de quitter la France : « Marseille est un club qui fait rêver beaucoup de personnes mais ce n’est pas le seul. Je vais attendre patiemment et bien réfléchir pour prendre la bonne décision. On verra d’ici la fin de la saison. Jouer dans un championnat étranger me plairait bien aussi. Cela ne me fait LIGUE 1 parlé d’une indemnité de transfert à 8 millions d’euros. C’est fantaisiste. Et nous travaillons, je le répète, sur un projet incluant Mevlut en L1 avec Sochaux ». Il n’empêche que mécaniquement, la prolongation de l’engagement liant le joueur à son club formateur a gonflé la somme que devront verser les clubs intéressés pour recruter le jeune buteur. LA PRIORITÉ DE L’OM D’autant qu’ils sont nombreux et que la concurrence sera, là encore, susceptible de faire monter les enchères. Le mois de juin et les suivants devraient être chauds du côté de Bonal, alors que le joueur a plusieurs fois répété qu’il ne se voyait pas rester près de la Suisse la saison prochaine. Et qu’il se voyait bien rester en France, mais dans un club plus huppé que le FCSM. Cela pourrait même être l’OM, les dirigeants phocéens ayant été impressionnés par les qualités du Franco-Turc, notamment à l’occasion du dernier Sochaux-Marseille le 1 er février, lorsqu’il inscrivait le but qui mettait fin à l’invincibilité marseillaise à l’extérieur. Au point qu’Erding serait, selon plusieurs sources, carrément la priorité du club huit fois champion de France en terme de recrutement l’été prochain. Erick Gerets est ainsi un fan inconditionnel de l’international turc. Pas sûr cependant que le technicien belge soit toujours à Marseille à ce momentlà. Pas sûr du tout même (lire par ailleurs) ! Mais d’autres clubs ne se laisseront certainement pas faire : Paris, Lille, Bordeaux, pour la France, Arsenal, le PSV Eindhoven et Galatasaray, le club préféré de l’international turc, pour l’Europe, auraient également flairé la bonne affaire. Guy Lacombe, qui a connu Erding lorsqu’il améliorait son football dans les équipes de jeunes du FCSM et aujourd’hui à Rennes, aurait également inscrit ce nom sur sa liste pour pallier l’éventuel départ de Jimmy Briand en fin de saison. L’avenir d’Erding semble donc bel et bien se dessiner loin de la Franche- Comté… VINCENT GÉHIN Mouvements en vue à l’ASNL Chrétien et Dia veulent changer d’air pas peur du tout. Maintenant, il faut bien réfléchir à la destination. Je laisse mon agent gérer mon avenir ». V. G. BRUITS DE VESTIAIRE C’est une rumeur à prendre avec des pincettes mais il semble bien que l’Olympique Lyonnais songe à s’offrir les services de Patrick Vieira. Dans le milieu des agents, on tient en effet pour acquis que le capitaine des Bleus va quitter l’Inter Milan durant l’intersaison. Si le PSG ainsi qu’une ribambelle de clubs anglais sont également placés en embuscade, l’OL aurait commencé à manœuvrer en coulisse pour faire savoir à Vieira qu’une place de choix pouvait lui être réservée dans l’effectif du président Aulas… En fin de contrat avec l’AS Monaco, Camel Meriem ne croule pas vraiment sous les offres. Malgré l’intérêt de formations étrangères comme Bolton, le FC Séville, le Borussia Dortmund ou encore l’Atletico Madrid, l’international français n’avait pas début mai d’offre concrète entre les mains. « Des clubs qui montrent de l’intérêt, il y en a. En revanche pour le moment, personne n’a fait d’offres concrètes », nous a en effet expliqué son agent Christophe Mongai. On imagine mal cependant comment un joueur de ce niveau pourrait rester sur le carreau… Daniel Jeandupeux ne souhaite pas rester entraîneur du MUC 72 au-delà de l’actuelle saison. Le technicien suisse veut retourner à sa fonction première, c’est-à-dire celle de conseiller du président Legarda. Les Sarthois s’activent donc pour dénicher un nouvel entraîneur. Selon nos informations, il pourrait s’agir de Didier Ollé-Nicolle qui entraîne actuellement Clermont Foot (L2). Il est actuellement en balance avec Philippe Montanier qui réalise des prodiges avec Boulogne-sur-Mer. José Mourinho n’en démord pas : il lui faut Stéphane M’Bia. Le coach portugais de l’Inter Milan veut le prendre afin qu’il succède à Patrick Vieira qui devrait quitter la Lombardie durant l’été. L’Inter qui est en lutte avec l’OM, Everton et le CSKA Moscou a supervisé le milieu international camerounais lors de la demi-finale de Coupe de France disputée et remportée par Rennes à Grenoble. Les Bretons sont cependant résolus à demander une somme énorme pour libérer leur précieux Lion Indomptable. Le Foot gazette des transferts n°14 - du 7 mai au 20 Mai 2009 - 13 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :