Gazette des Transferts n°14 7 mai 2009
Gazette des Transferts n°14 7 mai 2009
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°14 de 7 mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : Paris veut Grafite.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Benjamin Genton se pose des questions. Constamment relégué au rang de doublure de Michaël Ciani et de Sylvain Marchal, le défenseur central aimerait disposer d’un temps de jeu plus conséquent. Il l’a confié sans détour à nos confrères de Ouest-France : « Quand l’un des deux est blessé, le coach fait appel à moi. Tant mieux. (…) Le principal, c’est que le coach et mes coéquipiers soient contents de moi. (…) Je suis sous contrat jusqu’en 2010 et je vais avoir 29 ans. Depuis une ou deux saisons, je me pose des questions. J’ai envie de jouer un peu plus et d’enchaîner les rencontres, mais, d’un autre côté, j’ai la chance d’être en Ligue 1. Je fais toujours partie des dix-huit. Donc, je ferai le point en fin de saison pour savoir ce qu’attend le coach de moi ». Le HAC qui va retrouver la Ligue 2 s’intéresse de près à Mickaël Poté. Cet attaquant béninois évolue actuellement à Clermont Ferrand où il a inscrit six buts en Ligue 2. Les Normands estiment qu’il pourrait être fort utile dans l’opération remontée en L1 qu’ils ne manqueront pas de lancer dès le début de la prochaine saison. Les dirigeants du club doyen suivent également un autre Clermontois. Il s’agit de Mustapha Yatabaré. Ce joueur au potentiel évident est l’une des satisfactions du côté du club auvergnat. Yatabaré affiche en effet déjà sept buts et a distribué plusieurs passes décisives. Michaël Ciani, l’excellent défenseur central du FC Lorient, n’a jamais caché son souhait de quitter les Merlus pour aller tenter sa chance de l’autre côté de la Manche. Il a plusieurs fois exprimé dans nos colonnes ce désir de changer de cap. Il l’a encore tout récemment confirmé dans les colonnes de Ouest-France : « Je pense que c’est ma meilleure saison depuis que je suis à Lorient, sur le terrain je me sens mieux. Depuis trois ans, j’ai beaucoup appris à Lorient, tout le monde sait que je ne veux pas faire ma vie ici, même si je me plais beaucoup. Il me reste deux ans de contrat et actuellement rien n’est dit, rien n’est fait. Le club m’a juste assuré que je disposais d’un bon de sortie en cas de proposition intéressante. Mais je ne veux pas partir pour partir ». Après seulement dix-huit mois à la tête du club rouge-et-noir, Guy Lacombe va quitter la Bretagne. Son comportement plus que ses résultats sportifs ont agacé le propriétaire du club, François Pinault. Aujourd’hui, le nom de Frédéric Antonetti revient avec insistance. Pour sa deuxième saison à la tête du Stade Rennais, Guy Lacombe a donc qualifié son groupe pour la finale de la Coupe de France. Les dirigeants du TFC estiment que tous les Havrais ne méritent pas de replonger en Ligue 2. Ils aimeraient en effet en repêcher au moins deux : Kevin Anin et Amadou Alassane. Il y a cependant un hic. Les Havrais ont en effet officiellement fait savoir qu’« aucune offre de transfert concernant ces joueurs ne sera acceptée par le Havre Athletic Club ». Le président Louvel entend même parvenir à convaincre Anin de prolonger son contrat. « Une prolongation de contrat est en cours de discussion » avec ce milieu de terrain de 22 ans « actuellement sous contrat jusqu’en juin 2011 ». Reste qu’Alain Casanova a l’intention de convaincre le président Sadran de tenter sa chance durant la prochaine intersaison. ALASSANE PLAIT AU LOSC, RENNES ET LENS Par ailleurs, comme déjà indiqué dans une précédente édition, les Hauts Garonnais sont très intéressés par Amadou Alassane. Cet attaquant qui réussit une superbe saison personnelle (déjà 11 buts) et dont le contrat a été prolongé en début d’année est actuellement engagé avec le club havrais jusqu’en juin 2012. Même s’il est officiellement présenté comme intransférable, les Normands seraient vendeurs mais pas à vil prix. Il se dit en effet que le HAC exige une indemnité de 10 - Le Foot gazette des transferts n°14 - du 7 mai au 20 mai 2009 LIGUE 1 Le Stade Rennais va changer d’entraîneur Antonetti en pole pour remplacer Lacombe Le HAC dépouillé de ses hommes forts Casanova veut prendre Anin cinq millions d’euros pour le transfert du Franco- Mauritanien. Les dirigeants du club doyen sont d’autant moins disposés à revoir leurs exigences à la baisse qu’ils savent que plusieurs écuries de L1 prendraient volontiers cet attaquant qui évoluait encire en DHR voici trois ans. Rennes, Lens, Lille sont en effet eux aussi placés en embuscade. D. B. L’entraîneur aveyronnais se rendra donc pour la quatrième fois au Stade de France, après y avoir été deux fois avec Sochaux (2003 et 2004) en Coupe de la Ligue, une fois avec le Paris SG (2006) en Coupe de France. Mais ce grand rendez-vous dans l’enceinte dyonisienne devrait également être le premier et le dernier, pour lui, dans l’uniforme rouge-et-noir. Via un communiqué pas totalement officiel, prononcé en conférence de presse avant le déplacement breton à Monaco (3-1), il a tenu à démentir tout cela. « Je déplore que l’on essaye de déstabiliser mon groupe avant les matchs les plus importants de la saison, expliquet-il. Cependant, je tiens à dire que j’ai confiance en M. François Pinault et son fils, comme je crois savoir que M. François Pinault et son fils François- Henri ont confiance en moi également. Je déplore enfin de ne pas avoir le même traitement médiatique que mes collègues parisien et marseillais dans leur réflexion sur une éventuelle reconduction de contrat ». Une fois cette annonce effectuée, il n’a pas souhaité faire d’autre commentaire. « Ça me paraît clair. Il y a un homme qui est libre ! Je n’ai pas l’impression qu’on soit dans une république bananière ! Je vois comment vous évoquez ça avec Erik Gerets, Paul Le Guen ou encore Ricardo, qui est aussi en fin de contrat à Monaco… Chacun a son libre arbitre. Je souhaite avoir le mien », a-t-il toutefois ajouté. Malgré ces dénégations, Lacombe, sous contrat jusqu’en juin prochain, est bel et bien sur le départ, après seulement dix-huit mois à Rennes. Dans la capitale bretonne, plusieurs sources s’accordent sur ce point. Les récentes affirmations de la famille Pinault parues dans L’Equipe assurant que Lacombe les agaçait n’ont pas été démenties. Malgré un parcours sportif très bon - 6 e l’an passé, 7 e actuellement et donc finaliste de la Coupe -, Lacombe paye son caractère et sa manière d’agir. KOMBOUARÉ ET GARCIA SONT AUSSI SUR LA LISTE De nombreuses personnes sont fatiguées du personnage au sein du club. La famille Pinault n’a également pas spécialement apprécié le temps pris par le technicien pour rendre sa décision, alors qu’un nouveau bail de deux ans lui était proposé, avec revalorisation de salaire. En clair, avec Pinault, on ne minaude pas. On dit oui ou non, mais on ne fait pas patienter l’un des hommes les plus influents du pays impunément… Aujourd’hui, Rennes semble avoir décidé de passer à autre chose. Lacombe aussi. Son nom est murmuré du côté de Lens, mais aussi au Portugal (Benfica) et en Espagne (Atletico Madrid, Atletic Bilbao). Voulant éviter de se retrouver le bec dans l’eau comme lors du départ de Bölöni vers Monaco à l’été 2006, les dirigeants ont anticipé et déjà pris des contacts avec d’autres coachs. Les noms de Frédéric Antonetti (Nice), Antoine Kombouaré (Valenciennes) ou encore Rudy Garcia (Lille) ont été avancés. Le nom du technicien niçois revient d’ailleurs le plus souvent. Depuis quelques années, il est vrai, Pierre Dréossi cherche à travailler avec lui. En 2006 déjà, les deux hommes avaient été en contact, sans que cela ne débouche sur du concret. On devrait y voir plus clair rapidement. Rennes veut pouvoir travailler dès la fin de la saison sur son nouvel effectif à bâtir. Car les dirigeants bretons auront, là aussi, un vaste chantier ! Ils devront déjà gérer le grand nombre de joueurs sous contrat jusqu’en 2010 ! Ils sont au nombre de 16 ! Les prêtés Moreira (Grenoble), Sorlin (PAOK Salonique), Badiane (Clermont), Borne (Brest), N’Guessi (Créteil), Moukandjo (ESSG) et Katongo (Châteauroux), ainsi que les Thomert, Hansson, Luzi, Briand, Kembo, Sow, Leroy, Cheyrou et Pagis. Pour l’heure, Sow, Kembo ou encore Hansson n’ont pas entamé de négociations pour une éventuelle prolongation… Un grand renouvellement est donc à prévoir dans le vestiaire, sachant que Mbia et, sans doute, Fanni sont partants. Ainsi, pour remplacer le Camerounais, depuis quelques semaines, le club suit avec attention Ibrahima Niasse (22 ans). Ce jeune récupérateur sénégalais évolue au Neufchâtel Xamax en Suisse depuis l’été dernier. Formé à Nancy, il n’est pas passé pro en Lorraine. Lié avec le club helvète jusqu’en 2013, Niasse est estimé à près de 8 millions d’euros par ses dirigeants… Selon la presse suisse, Rennes aurait déjà vu une offre de 3,8 millions d’euros repoussée. Le printemps promet d’être chaud à Rennes. DAVID THOMAS
Relégué sur le banc de touche depuis le match Bordeaux-Nancy début avril, Gennaro Bracigliano vit très mal son nouveau statut de remplaçant. Et l’affront que lui a fait Pablo Correa pourrait inciter le gardien de but nancéien à quitter le club où il est encore sous contrat jusqu’en 2013. GENNARO BRACIGLIANO pourrait quitter Nancy « Je ne ferme aucune porte » Gennaro, l’ASNL va mieux depuis plusieurs semaines et a quasiment atteint son maintien. Comment avez-vous vécu ces derniers matches, depuis le banc de touche et non pas la surface de réparation ? Pas bien du tout, forcément. D’une part, j’étais content pour l’équipe, parce que l’objectif collectif passe avant tout, et j’étais donc content que l’on prenne des points, et d’autre part, je suis un compétiteur et ce n’est que sur le terrain que je prends du plaisir. Avez-vous digéré cette déception, née lors de l’avant-match à Bordeaux où vous vous êtes retrouvé remplaçant sans l’avoir vu venir, et sans en avoir été préparé par le coach ? Non, et je ne le digérerai pas de toute façon. Plus rien ne sera jamais pareil, quelque chose s’est cassé. J’ai vraiment le sentiment d’avoir servi de bouc émissaire, maintenant ma priorité absolue reste que le club se maintienne en Ligue 1, dans un second temps j’espère retrouver ma place le plus rapidement possible, et après l’avenir nous dira ce qu’il se passera. Mais je ne ferme aucune porte pour la suite. Vous êtes en contrat avec le club jusqu’en 2013. Mais ces événements, le fait que le public soit dur avec vous, ça ne vous incite En situation d’échec à la Real Sociedad Metz et Lorient pensent à B. Dramé Boukhary Dramé devrait réintégrer le giron du FC Sochaux au terme de la saison. Les dirigeants de la Real Sociedad où les Lionceaux l’ont prêté l’été dernier n’ont en effet pas l’intention de lever son option d’achat. L’ancien défenseur du PSG va donc bientôt se rappeler au bon souvenir des Doubistes. Francis Gillot ne comptant cependant pas sur l’ancien Parisien, celui-ci pourrait tenter de rebondir à Metz, Lorient, Nice ou bien encore Strasbourg… Pas sûr que la nouvelle enthousiasme follement les supporters sochaliens. Reste qu’ils doivent s’attendre à entendre à nouveau parler de Boukhary Dramé. Le défenseur francosénégalais n’a en effet pas réussi son pari de s’imposer au sein de la Real Sociedad. Les Basques qui évoluent en L2 espagnole avaient pourtant sollicité son prêt l’été dernier. Ils avaient même exigé (et obtenu) que ce prêt soit assorti d’une option d’achat. Il est acquis qu’ils ne vont pas l’utiliser. L’international sénégalais a en effet vu son périple espagnol rapidement virer au cauchemar. Juan Manuel Lillo, son coach à la Sociedad, lui a fait vivre un enfer. Il ne lui a en effet accordé que trois bouts de matchs depuis le début de la saison ! Le latéral gauche va donc quitter le Pays Basque et revenir à Sochaux au mois de juin prochain. Lié aux Lionceaux jusqu’en 2011, Dramé est prêt à revenir tenter de s’imposer dans le Doubs. STRASBOURG ET NICE MONTRENT ÉGALEMENT DE L’INTÉRÊT Francis Gillot, le coach du FCSM, ne compte cependant absolument pas sur lui pour la saison prochaine. Raison pour laquelle l’ancien Parisien a demandé à ses agents de lui trouver une solution alternative. Selon nos informations, ses conseillers ont bel et bien sondé le marché mais peinent à lui dénicher un nouveau club. Quelques formations de L1 française suivraient cependant attentivement son cas. Au sortir d’une saison blanche en LIGUE 1 pas à vouloir partir en fin de saison ? L’avenir nous le dira, on verra. On verra comment la situation va évoluer. Mais ce qui est sûr, c’est que je n’aurais pas pensé de la même façon avant le match à Bordeaux qu’aujourd’hui. « JE N’AI PAS EU DE CONTACT AVEC BORDEAUX » Avez-vous eu des contacts avec d’autres clubs, de Ligue 1 ou à l’étranger ? Non, aujourd’hui pour moi la priorité reste le club. Je suis sous contrat jusqu’en 2013, c’est la priorité numéro 1. Et notre priorité, à moi et tous les joueurs, est d’obtenir le maintien le plus rapidement possible. Après, je suis compétiteur, je sais que ça fait un bout de temps que je bosse, et pas pour rien, je ne me suis jamais fixé de limites, j’ai bossé pour en arriver jusqu’ici et je continuerai à bosser pour continuer à progresser. Mais je sais que ce n’est pas sur le banc que je vais continuer à progresser. Un confrère a déclaré sur une radio nationale que vous seriez en contact avec Bordeaux pour un transfert en Gironde. Est-ce vrai ? (Rires). Non, c’est des conneries ça ! Mais êtes-vous en contacts avec Bordeaux ? (Rires). Non, je n’ai aucun contact avec Bordeaux. De toute façon aujourd’hui, je pense à bien m’entraîner, et à être le plus performant possible lorsqu’on refera appel à moi. Et vous avez bon espoir que ce soit le cas d’ici à la fin de la saison ? Toutes les semaines, je bosse pour être titulaire le week-end. Après, à chaque fois que je ne serai pas dans le groupe, ce sera un crève-cœur. Et je repartirai à chaque fois dans l’idée de m’imposer et de redevenir titulaire. Jamais je ne me contenterai de rester sur le banc. J’arrive de trop loin, j’ai mangé mon pain noir (lors de prêts en National à Angers et Louhans Cuiseaux entre 2001 et 2003, Ndlr) je ne suis pas devenu titulaire par hasard, ça n’est pas tombé du ciel ; ce que j’ai eu, je l’ai gagné sur le terrain, on ne me l’a pas offert. PROPOS RECUEILLIS PAR VINCENT GÉHIN Espagne, Dramé ne devrait en effet pas être placé sur le marché à un prix exorbitant. Acheté 1,2 million d’euros au PSG durant l’été 2007, il vaut aujourd’hui probablement moins. Raison pour laquelle quelques formations de L1 ou qui aspirent à la réintégrer ont inscrit son nom sur leurs tablettes. Selon nos informations, c’est le cas de Lorient, Metz, Nice et Strasbourg. Pour l’heure, les Grenats seraient ceux qui montrent le plus d’intérêt. Aux yeux des Merlus, des Aiglons et des Alsaciens, Dramé reste cependant une option envisagée. A suivre de près donc… D. B. BRUITS DE VESTIAIRE Herita Ilunga et le TFC, c’est fini. Au milieu du mois d’avril, le club anglais de West Ham a en effet annoncé qu’il levait l’option d’achat qu’il détenait sur le contrat de l’international congolais. Les Toulousains avaient prêté le défenseur aux Hammers l’été dernier. Le latéral gauche a paraphé un contrat le liant à West Ham jusqu’en juin 2013 et a fait part de sa satisfaction dans les colonnes du site internet du club : « C’est une grande joie pour moi d’avoir signé un contrat à long terme dans un club qui croit en moi et qui m’a donné l’opportunité de jouer en Premier League. » Le président Sadran aurait récupéré une somme plutôt rondelette pour laisser partir Ilunga. Il se dit en effet que le montant du transfert s’élève à 3,5 millions d’euros… On reparle d’Arthur Boka dans l’entourage de quelques clubs de L1. Il est peu probable que l’ancien Strasbourgeois rejoigne la France cet été. Il se plaît en effet énormément au VfB Stuttgart. L’arrière latéral gauche âgé de 26 ans a en effet récemment indiqué que seuls l’Olympique Lyonnais et l’OM pouvaient l’inciter à revenir dans le championnat de France. « Si c’est Marseille ou Lyon, pourquoi pas… mais la Bundesliga, c’est franchement plus attractif en termes de spectacle et d’ambiance dans les tribunes. Quant au jeu, il va toujours de l’avant », a confié l’international ivoirien dans les colonnes d’Aujourd’hui Sport. Sous contrat avec Stuttgart jusqu’en 2012, Boka devrait donc continuer à se régaler en Bundesliga… Malgré une saison plutôt moyenne, YohannPelé continue d’intéresser quelques grosses cylindrées. Parmi ses prétendants, on trouve ainsi pêle-mêle l’AS Rome, Bordeaux, Hambourg et Arsenal. Le 4 avril dernier, l’Albatros du MUC 72 a en effet été supervisé par les Girondins et les Gunners lors du match des Sarthois contre l’Olympique Lyonnais (1-3, 30eme journée de Ligue 1). Ces dernières semaines, beaucoup de bruits ont été faits autour de l’intérêt supposé du Benfica pour Guillaume Moullec. A dire vrai cela fait un semestre que les dirigeants du grand club portugais tournent autour de l’arrière droit nantais. Ils ont en effet commencé à le superviser durant le mois de décembre 2008. Sous contrat avec les Canaris jusqu’en 2010, l’ancien Lorientais n’est pas un choix prioritaire aux yeux d’Elie Baup qui lui préfère généralement Ibrahim Tall… Le Foot gazette des transferts n°14 - du 7 mai au 20 mai 2009 - 11 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :