Gazette des Transferts n°10 février 2009
Gazette des Transferts n°10 février 2009
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°10 de février 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : Gomis objectif OL.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Le Stade Malherbe de Caen et Valencienne tournent autour de Foued Kadir le milieu de terrain d’Amiens (L2). Ce joueur qui a évolué par le passé à Martigues, Troyes puis Cannes réalise une excellente saison pour ses débuts en Picardie. Le RC Lens ainsi que Troyes sont également épatés par ce joueur natif de Marseille et qui a été formé à l’AS Cannes… Les dirigeants du Stade Malherbe n’envisagent pas de laisser partir SteveSavidan. Approché par l’OM à son sujet, Pape Diouf a essuyé une polie mais ferme fin de non recevoir (lire à ce sujet son interview en page 3) de la part du président Fortin. Lequel sait par ailleurs que le départ du nouveau Tricolore lors de ce mercato entraînerait immanquablement une crise majeure au sein de son club. En effet lors de la conférence de presse précédant le match entre Caen et Lyon, Franck Dumas a vu rouge quand le départ de Savidan fut évoqué. « Je démissionne si Stevepart ! » a-t-il tonné. Auteur d’une belle première partie de saison personnelle, Eduardo Ribeiro Dos Santos, l’attaquant brésilien de l’En Avant Guingamp plait à de nombreux clubs de Ligue 1. Nancy, Sochaux, Nantes et Caen ont en effet pris des renseignements sur le Brésilien qui s’est révélé en Europe au sein des Grasshoppers de Zurich. Les Lorrains et les Normands seraient les plus déterminés à arracher le Carioca des rangs costarmoricains. Comme nous vous l’indiquions dans notre précédente édition, le FC Sochaux et Banik Ostrava ont trouvé un accord au sujet de Vaclav Sverkos. L’attaquant international tchèque est arrivé durant les Fêtes dans le Doubs et a donc pu participer aux entraînements programmés durant les Fêtes. Une bonne nouvelle ne venant jamais seul, Francis Gillot a également apprécié la décision de Mevlut Erding de rester au moins jusqu’à la fin de la saison au FC Sochaux. L’international turc qui a prolongé début décembre jusqu’en 2013 aurait obtenu l’assurance de pouvoir quitter Sochaux en juin prochain. Lyon, Bordeaux et Paris lui tendent déjà les bras… 8 - Le Foot gazette des transferts n°10 - Février 2009 Alors que le nom du jeune bordelais circule dans plusieurs clubs de l’Hexagone (Lille, Monaco, Grenoble, Nantes, Sochaux...), mais aussi en Europe (Juventus), son agent rappelle que Gabriel Obertan n’a pas saisi En fin de contrat, Oscar Ewolo pensait que ses quatre années de bons et loyaux services lui vaudraient une proposition de prolongation de contrat. Elle tarde à venir. L’international congolais se pose donc des questions et étudie les solutions qui s’offrent à lui. Plusieurs clubs français et allemands s’intéressent en effet au cas de cet infatigable Merlu. Oscar, quel bilan personnel tirez-vous de cette première partie de saison ? C’est un petit peu mitigé. Le coach fait beaucoup tourner. Moi-même je suis souvent resté sur le banc. Je n’ai pas joué en tant que titulaire les derniers matchs de l’année 2008. Je sais bien que le coach dit qu’il veut faire tourner… En fait, j’ai l’impression de ne pas avoir vraiment bien démarré cette saison. J’ai l’impression d’être une voiture dans un garage dont on ne met pas le moteur en route. Je trouve que j’ai trop de jus encore ! Vous avez le sentiment d’avoir été sous-utilisé par Christian Gourcuff ? Oui je suis un peu frustré. Que vous dit votre entraîneur ? Il ne dit rien. Il a simplement expliqué qu’il voulait faire tourner l’effectif. Je suis un peu frustré. C’est normal car j’ai l’habitude de jouer. Cela fait quand même quatre ans que je faisais des saisons pleines avec Lorient… Maintenant je suis patient et je suis content que cela se passe bien pour l’équipe. Comment envisagez-vous la suite de votre carrière ? J’arrive en fin de contrat avec le FC Lorient. Pour le moment, mes dirigeants ne m’ont rien proposé. On LIGUE 1 KARIM DJAZIRI évoque le cas du Bordelais « La moitié de la Ligue 1 veut Obertan » toutes ses chances sous le maillot des Girondins. Karim, les Girondins ont-ils accordé un bon de sortie à Gabriel Obertan pour ce mercato hivernal ? Gabriel n’a pas demandé de bon de sortie et son départ des Girondins n’est pas d’actualité. Il y a eu un certain fantasme après une phrase de Lauent Blanc concernant le prêt de certains joueurs et un quiproquo quand Gabriel, à une réponse qui lui a été posée, a expliqué qu’il réfléchirait si le club prenait la décision de le prêter. Mais à tous ceux qui m’ont appelé, j’ai répondu que Gabriel était à Bordeaux et que c’est à lui de se faire violence pour essayer de s’imposer. Le coach lui a donné des chances et il ne les a pas toutes saisies. C’est à lui de corriger ce qui doit l’être. Il ne quittera donc pas les Girondins en janvier ? On l’a annoncé partout et la moitié de la Ligue 1 a d’ailleurs pris contact avec moi. Mais je peux dire que pour la direction des Girondins et pour le staff, il n’est pas envisagé de prêter Gabriel. Gabriel Obertan pourrait-il tenter sa chance à l’étranger à la fin de la saison ? Je ne sais pas qui l’a annoncé à l’étranger. Il ne s’est pas encore imposé à Bordeaux...comment pourrait-il alors s’imposer dans un grand club européen ? Mais si le club expliquait qu’il veut qu’il soit n’a pas de discussion en cours. J’ai toujours fait mes saisons donc je ne m’inquiète pas. Envisagez-vous de quitter Lorient en janvier ? Oui, bien sûr. C’est une possibilité. On va voir. Je suis ouvert à tout. Cela dépendra aussi des propositions qui me seront faites. J’attends d’avoir toutes les cartes en mains avant de prendre une décision. En tout cas, je ne suis pas du tout inquiet… Avez-vous des touches ? Il y a des clubs qui me suivent. Ils savent que je suis gratuit. C’est pour cela que je ne m’en fais pas. « RENNES OU PARIS ? PEUT-ÊTRE… » Quels clubs ? Il y a des clubs français et étrangers… J’ai notamment des touches avec des clubs de Bundesliga. Partir à l’étranger ne me fait pas peur. Il faudrait simplement que j’en discute avec mon épouse… Beaucoup de choses rentrent en ligne de compte. Aujourd’hui, j’attends de connaître tous les paramètres avant de trancher. J’attends notamment de savoir si Lorient va me proposer un contrat. Je pense que ce serait logique mais bon… J’attends également de savoir si les clubs qui discutent avec mon agent vont proposer quelque chose de concret. Le FC Nantes fait-il partie des clubs qui vous suivent ? Aujourd’hui, non. Par le passé, ils étaient intéressés. Aujourd’hui s’ils le sont, je ne suis pas au courant. prêté pour s’aguerrir, on réfléchirait différemment et il n’est pas évident que l’on accepte pour autant. La solution pourrait être une vente, de façon à faire ce que l’on veut ensuite. Là, un grand club européen pourrait se porter acquéreur pour le prêter un an ou un an et demi en France avant qu’il puisse prétendre jouer à l’étranger. Que pensez-vous de la première partie de saison de votre joueur ? Il n’a pas été très chanceux à certains moments. Contre la Roma au match-aller, il avait bien commencé le match avant d’être sorti quand les Girondins se sont retrouvés à dix. Contre Guingamp en Coupe de la Ligue, il a inscrit deux buts, mais on a surtout retenu le retour des Guingampais au score. Puis il a été blessé au genou et n’a pu jouer contre Lyon, tout comme il n’a pas pu honorer sa première sélection avec l’équipe de France Espoirs. Mais il y a aussi les statistiques. Il suffit de regarder le temps qu’il a passé sur les terrains pour voir qu’il a le temps de jeu le moins important de tous les joueurs du secteur offensif bordelais. Sans pour autant avoir été le moins réaliste toutes compétitions confondues. Certains de ses partenaires ont un bilan moins bon que le sien. Comment voyez-vous l’avenir à moyen terme de Gabriel Obertan ? Qu’il parte cet hiver de Bordeaux pour partir... non ! Je le répète, il pourra peut-être y avoir un départ définitif suivi d’un prêt derrière. Mais en ce moment, et j’ai encore eu récemment le président Jean-Louis Triaud, ce n’est pas du tout l’objectif du club. PROPOS RECUEILLIS PAR FÉLIX CHIOCCA OSCAR EWOLO se pose des questions sur son avenir « J’ai des touches en France et en Allemagne » Si le FC Nantes m’appelait, je ne dirais pas non. C’est un club que j’aime bien mais les Nantais ne m’ont pas contacté. Le LOSC s’est longtemps intéressé à vous l’été dernier. Les Lillois sont-ils toujours à vos trousses ? Je n’ai plus de nouvelles. Et puis lors du mercato d’été ils ont pris Balmont. Je pensais vraiment aller là-bas. Cela ne s’est pas fait. C’est le football… Il se dit que Rennes et Paris pensent à vous ? Peut-être… Vous verrez bien ! (rires) PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID BAISNÉE
FRÉDÉRIC HANTZ veut du renfort au plus vite « Manucho fait partie de nos pistes » Le nouvel entraîneur du HAC envisage de recruter deux ou trois nouveaux joueurs durant le mercato. Il confirme que l’Angolais Manucho fait partie des noms évoqués et explique qu’une décision concernant Mamadou Diallo, actuellement à l’essai, sera prise avant la mi-janvier. Frédéric, le redressement de votre équipe passe-t-il, aussi, par un mercato hivernal actif ? Cela passe par beaucoup de choses ! En premier lieu, il faut arriver à redonner de la confiance aux joueurs et à être sans concession au niveau des exigences. S’agissant du mercato, j’ai décidé d’avoir un langage clair avec les joueurs. Nous allons prendre certains contacts et il n’y aura pas de décision immédiate. J’ai d’ailleurs besoin de mieux connaître le groupe. Il y a les joueurs que j’ai vus à Lille lors de la dernière journée avant la trêve et ceux que je n’ai pas vus. Il faut donc se donner un peu de temps. Occuper la dernière place au classement ne complique-t-il pas la tâche quand on veut recruter un joueur ? Le recrutement est un domaine compliqué, que l’on soit dernier ou premier. Ensuite, chacun a ses critères et ses réseaux. Je pense que Le Havre, malgré sa position à la trêve, reste un club attractif pour attirer certains profils de joueurs. Nous ne sommes donc pas plus gênés que d’autres pour convaincre certains joueurs de nous rejoindre pour la deuxième partie de saison. A ce niveau, Le Havre est un club respecté et respectable. Mais tout cela fait partie d’une réflexion générale par rapport au travail à fournir. Envisagez-vous, dans ce contexte, de vous renforcer au mois de janvier ? Les joueurs sont au courant que nous allons certainement recruter deux ou trois éléments. Mais il faut que nous ayons tous la conviction qu’il s’agira de véritables renforts ! Pour l’entraîneur des Merlus, il importe avant tout de s’appuyer sur le même groupe durant toute la saison. Il annonce quelques mouvements concernant uniquement des joueurs ayant un faible temps de jeu. Christian, après cette première partie de saison, Lorient a-t-il besoin de se renforcer ? Ce n’est pas ainsi que la question se pose. Nous n’avons guère de possibilités sur le plan économique. En outre, d’une façon générale, je préfère conserver un groupe toute une saison. Mais il peut y avoir des mouvements concernant des joueurs ayant un temps de jeu moins important. S’agira-t-il de jeunes joueurs ou de ceux qui arrivent en fin de contrat et qui pourraient bénéficier d’un bon de sortie ? LIGUE 1 CHRISTIAN GOURCUFF joue la stabilité C’est à dire un joueur par ligne ? Pas forcément, mais dans notre situation, il est sans doute bon de pouvoir apporter une certaine fraîcheur dans le groupe. Il faudra bien tout mesurer car dans l’esprit, il n’y a pas grand chose à reprocher aux joueurs. Quels sont les profils de joueurs que vous recherchez plus particulièrement ? Ils sont, bien sûr, définis, mais je préfère communiquer avant tout avec les joueurs dès les premiers jours de janvier. « NOUS ALLONS CERTAINEMENT RECRUTER DEUX OU TROIS ÉLÉMENTS » Cédric Fauré a décidé de repartir à Reims avant votre arrivée. L’auriez-vous conservé dans votre effectif si vous aviez pu le faire ? Son départ n’est pas de mon fait. Pour différentes raisons, il a souhaité revenir à Reims. Je le connais car je l’avais eu avec moi au Mans. Je respecte ce qui a été décidé avant mon arrivée. Je n’ai donc pas activé, ni empêché son départ. Je souhaite simplement à Cédric qu’il réussisse avec Reims. Parmi les rumeurs concernant Le Havre, on parle avec insistance de l’attaquant international angolais Manucho qui fait partie de l’effectif de Manchester United où il n’a joué qu’un match. Qu’en pensez-vous ? A l’occasion des réunions avec la cellule de recrutement, nous avons évoqué certains noms et ce joueur en fait partie. J’ai expliqué qu’il fallait observer et prendre des décisions plus tard. Qu’allez-vous décider à propos d’un autre attaquant, l’ancien nantais Mamadou Diallo, libre depuis son départ du Qatar, qui est à l’essai au Havre depuis la mi-décembre ? Je l’ai rencontré avant le départ en vacances et je lui ai demandé de respecter les nouvelles règles. Je suis partie prenante dans le recrutement. On prendra une décision concernant Mamadou Diallo au plus tard avant le 12 janvier. PROPOS RECUEILLIS PAR FÉLIX CHIOCCA « On conservera tous ses titulaires » Chaque cas est particulier. Mais je précise qu’il n’y a aucune raison qu’il y ait une modification profonde dans l’effectif. Il est donc hors de question que le club se sépare des titulaires et il les conservera. L’objectif vital étant le maintien, nous devons l’assurer ! On prendra simplement en compte la situation de ceux qui ne jouent pas beaucoup. « IL PEUT Y AVOIR DES MOUVEMENTS… » Avez-vous reçu des propositions concernant certains de vos joueurs, notamment pour Rafik Saïfi qui n’a participé qu’à sept matches depuis le début de la saison ? Il y a toujours des agents qui se manifestent. Mais il faut avoir des offres concrètes et nous n’avons rien reçu jusqu’ici. On verra en temps utile. Lorient ne va donc pas participer à l’agitation du mercato hivernal ? Je confirme que ce sera calme, à part quelques réajustements pour certains joueurs. Mais je répète que cette période ne changera pas fondamentalement le groupe. PROPOS RECUEILLIS PAR F.C. BRUITS DE VESTIAIRE Marouane Chamakh est comme tout le monde : il a entendu parler de l’intérêt de Manchester City à son endroit. « Je regarde et j’écoute. Cela fait un moment que j’entends que City s’intéresse à moi. Mais jusqu’ici, il n’y a jamais rien eu de concret. Mais je ne cache pas que le championnat anglais me plait. Pourquoi pas si j’ai l’occasion d’y jouer un jour… Manchester City ce ne serait pas mal du tout ! » s’est-il exclamé dans les colonnes de nos confrères de Le Foot Bordeaux. On parle beaucoup de Fernando Cavenaghi du côté de Tottenham. Le buteur argentin assure que rien n’est fait. « J’ai envie de rester à Bordeaux. Mais quand il y a des propositions, il est normal de les écouter. En cas de belle proposition, on écoute ! C’est notre métier. Mais je répète que je suis content d’être à Bordeaux et que je ne suis pas pressé de partir… » a-t-il expliqué à Le Foot Bordeaux. Le président Triaud n’a pas l’air lui non plus pressé… de voir son buteur filer à l’Anglaise. En fin de contrat en juin 2009, Bryan Bergougnoux ne sait pas de quoi son avenir sera fait. « Continuer au TFC au-delà de juin 2009 ? Mais oui, pourquoi pas ? Mais je ne pense pas que cela soit la volonté du club puisqu’ils ne m’ont encore rien proposé. Je vais déjà essayer de leur renvoyer l’ascenseur d’ici la fin de la saison. On verra bien après ce qu’il se passera » a confié l’attaquant des Violets à Le Foot Toulouse. YoannPoulard est l’un des revenants du FC Nantes. Complètement oublié depuis le début de la saison, il est revenu sur le devant de la scène en assurant brillamment l’intérim du décevant Michael Gravgaard. Au sein de la défense centrale, il a d’ailleurs tout bonnement chipé la place à l’international danois. En fin de contrat, Poulard est pour l’heure sans nouvelle de ses dirigeants. « Pour l’instant, il n’y a rien du tout à l’ordre du jour. On verra. J’espère enchaîner quelques matchs et on avisera pour la suite. Tout va très vite dans les deux sens dans ce milieu. Il y a de la concurrence donc si je joue je vais m’accrocher et ensuite on verra ce qu’il se passera ensuite » a-t-il expliqué dans Le Foot Nantes. Renseignement pris, les dirigeants nantais n’envisagent pas de lui proposer de prolonger avant la fin du mois de février… Le Foot gazette des transferts n°10 - Février 2009 - 9 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :