Gazette des Transferts n°10 février 2009
Gazette des Transferts n°10 février 2009
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°10 de février 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : Gomis objectif OL.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Camel Meriem ne serait pas contre de tenter l’aventure en Espagne. Le club de Séville le suivrait d’ailleurs de très près : « La Liga est un championnat très séduisant. Si je devais avoir une opportunité intéressante là-bas, je l’étudierais vraiment de très près » a admis le milieu de terrain offensif de l’AS Monaco. L’agent de Abdoulaye Konko a quant à lui tenu a préciser que son joueur ne quitterait pas Séville cet hiver. Daniele Conti : « Abdoulaye est un joueur clé de Séville. Nous avons bien reçu des offres de la Roma, de Palerme, de la Fiorentina mais Séville croît en lui... » Le Real Madrid serait en train de mettre les bouchées doubles pour faire venir l’ailier Christian Maggio. En effet, Miguel Angel Portugal avait bien envoyé des émissaires pour superviser le Napolitain contre le Torino, et non pour le faire pour les deux milieux de terrains Lavezzi et Hamsik, d’ailleurs tous deux absents pour cette rencontre. Samuel Eto’o dont le contrat expire dans 18 mois avec le Barça n’a toujours pas donné sa réponse quant à sa prolongation de contrat proposée. Il faut dire que le meilleur buteur de Liga actuellement (15 buts), au regard de ses dernières prestations, demeure plus que jamais en position de force... Valence est plus que jamais en course pour être le dauphin de Barcelone cette saison. Toutefois, les problèmes de taille subsistent. Le club est soumis d’une part à de très gros problèmes financiers. D’autre part, certains joueurs ne supportent plus d’être utilisés comme des seconds couteaux par l’entraîneur Emery. Ainsi, le gardien Timo Hildebrand, a résilié son contrat. Ivan Helguera vient également de faire de même et pourrait rebondir très prochainement à Saragosse. 22 - Le Foot gazette des transferts n°10 - Février 2009 Le latéral de Nancy, Jean Calvé, pourrait très prochainement connaître un exil salvateur en Espagne, son championnat étranger de prédilection. En effet, les dirigeants de ce club pointent à nouveau le bout de leur nez pour l’attirer dans leurs filets, comme ils avaient déjà tenté de le faire l’été dernier. A suivre... Michaël Chrétien, le latéral droit attitré de l’AS Nancy Lorraine, s’est blessé avec la sélection du Maroc le 11 octobre dernier. Puis, après six semaines d’arrêt, il a tenté de reprendre du service face à Lorient pour le compte de la 17ème journée. Mais, il a connu une nouvelle rechute. Pendant ce laps de temps, Jean Huelva, le CSKA Moscou et le Torino aussi sur les rangs Calvé enfin à Santander ? Jacques Crouzel, l’agent de Jean Calvé, nous confirme bien l’intérêt porté par le club espagnol de Santander. Lequel existe d’ailleurs depuis plusieurs mois... Jacques Crouzel, bon nombre de clubs étrangers semblent s’intéresser à Jean Calvé. Vous confirmez ? Effectivement, c’est vrai. Et ce même si je n’ai pas trop de nouvelles concrètes actuellement. Il y a plusieurs clubs qui ont un regard sur lui dont Santander. Le CSKA Moscou, et le Torino notamment ont également l’oeil dessus. Mais entre un regard et une prise de contact direct, il y a une marge. Quelle est la situation contractuelle de Jean Calvé à Nancy ? Il est lié jusqu’en juin 2012 avec des salaires conséquents. Ce ne sera pas commode mais Nancy serait disposé à le prêter avec option d’achat pour faciliter les choses. Entre Santander et Calvé, ce n’est pourtant pas nouveau... ESPAGNE Effectivement. Ce club s’intéressait déjà à lui cet été... Quelle est la position de Jean Calvé pr rapport à tout cela ? Lui veut partir, c’est une évidence. Son choix se dirige plutôt vers l’Espagne. Mais n’oublions pas que le football espagnol a connu une crise financière importante. Car mis à part le Barça et le Real, donc les plus gros, la plupart des autres, sont en crise. Un de ces clubs pourra t-il payer les salaires de Jean Calvé ? Je ne le sais pas vraiment... « AVEC L’OM, CELA N’ÉTAIT PAS PASSÉ AU NIVEAU SALARIAL » Du nouveau côté français pour lui ? Non, pas spécialement. Pour l’instant cela ne bouge pas trop. Là encore, on parle de regard. La situation de Jean Calvé s’est assez vite dégradée à Nancy alors qu’il venait d’arriver. On avait bien essayé de le placer comme joker mais sans succès. Marseille Calvé a profité des circonstances et a donc pu gagner davantage de temps de jeu. Mais l’indisponibilité momentanée de l’international marocain ne changera rien au problème de l’ancien Manceau. Début décembre, le président Jacques Rousselot ne laissait en effet aucune place aux doutes sur son cas : « S’il y a des propositions, nous les étudierons. Jean dispose d’un bon de sortie et c’est le seul joueur de l’effectif à être dans ce cas. Je ne veux pourtant pas remettre en cause ses qualités. Il a prouvé à Sochaux et au Mans qu’il était un bon joueur. Mais il connaît des problèmes d’adaptation. Nous sommes sans doute coupables. Les torts sont certainement réciproques. » De fait, depuis son arrivée en Lorraine cet été, ce fut une succession de rendez-vous manqués pour lui. Arrivé à l’ASNL pour remplacer Chrétien, Jean Calvé se retrouva barré par ce dernier, pourtant sur le départ, courtisé qu’il était par le Betis Séville. Le club andalou avait même proposé cinq millions d’euros pour traiter l’affaire. Le deal ne fut finalement jamais conclu. Chrétien contre toute attente, prolongea au contraire de deux saisons supplémentaires avec le club lorrain, avec lequel il est désormais lié jusqu’en juin 2012 : « La Liga, ce n’est pas possible aujourd’hui, affirma sur le coup l’international marocain. Je vais donc oublier tout cela et repartir motivé à 100% pour l’ASNL. Le club tient énormément à moi, ce n’est pas négligeable. J’ai aussi confiance en ce groupe qui va encore vivre de belles années ». Finalement, Nancy se retrouva avec Helder, Jean Calvé et Mickael Chrétien soit trois éléments de valeur pour un seul poste de latéral droit. Et si Jean Calvé, a profité ces derniers temps de la blessure de Mickael Chrétien, il sait pertinemment que sa situation à long terme ne sera pas viable : « Ca sera difficile, a t-il avoué tout récemment à L’Equipe. A partir du moment où Mickael et moi, évoluons au même poste, et qu’on est tous les deux habitués à être titulaire depuis quelques saisons, ce ne sera pas évident de cohabiter. Mickael a bien évolué au milieu de terrain mais il n’a pas trouvé ses marques et a préféré retrouver son poste de prédilection. Pour autant, entre nous il n’y a pas de soucis. Ni lui, ni moi, n’avons souhaité cela ». Jean Calvé attendait donc le mercato hivernal avec grande impatience. Le joueur rêve d’ailleurs, et entend donner une nouvelle impulsion à sa carrière. NANCY TROUVERA LE MEILLEUR ARRANGEMENT POSSIBLE... Ce nouveau départ devant constituer cette fois un nouveau tournant. Le latéral droit comme il le confirma aurait d’ailleurs pu partir dès le 31 août dernier mais l’ASNL avait désiré le conserver : « J’aurais pu rejoindre Santander ou Marseille » avoue t-il aujourd’hui. Nantes s’était également manifesté mais pour le prendre en qualité de joker. En vain : « J’ai préféré attendre, commenta Jean Calvé il y a peu. De toute façon, la situation est claire. Le président Jacques Rousselot m’a accordé un bon de sortie après le match contre Paris (1- 1), lors duquel j’étais encore écarté. On verra bien ce qui se passera cet hiver ». D’autres clubs comme Nice, Monaco et même le PSG avaient un temps lancé quelques touches dans sa direction mais sans pour autant passer à la vitesse supérieure. Plus récemment, lors de sa campagne européenne en UEFA, certains clubs étrangers avaient envoyé des émissaires comme ceux du Dinamo Kiev, du CSKA Moscou, de Cologne, de Huelva et à nouveau et surtout de Santander. Parmi tous ces clubs cités, le dernier, Santander donc, serait le mieux placé dans la course pour le récupérer. C’est ce que nous laisse entendre Jean Crouzel, son agent, dans l’interview ci-contre. Et ce d’autant plus qu’entre Jean Calvé et Santander, ce n’est pas une histoire nouvelle. Cet été, le club espagnol avait déjà tenté de le faire venir. Fin décembre, aucune offre concrète de ce club n’était encore parvenue sur le bureau du président Jacques Rousselot. Mais parmi les prétendants, ce club espagnol semblait vraiment avoir pris un temps d’avance sur le dossier. Et comme de son côté Nancy est disposé à trouver les meilleurs arrangements possible pour faciliter la transaction, tout porte à croire que Jean Calvé a de bonnes chances de connaître la Liga dans les prochaines semaines. Cela tombe bien puisqu’il n’a jamais cessé de clamer sa fascination pour le championnat espagnol. Son agent, JACQUES CROUZEL, fait le point « Santander a bien un regard sur lui » Il pourrait bientôt évoluer aux côtés de Gonzalo Colsa. J.-M. A. s’était même un temps intéressé à lui, il y avait eu des touches. Je le sais bien, je les avais eues. Mais avec l’OM, cela n’était pas passé au niveau salarial... On attend une offre concrète d’un club. Fin décembre, il n’y en avait pas encore eu. PROPOS RECUEILLIS PAR JEAN-MARC AZZOLA
Associés en Equipe de France, Florent Malouda et Franck Ribéry pourraient rapidement également l’être en club. Le Bayern Munich souhaite en effet convaincre Chelsea de lui céder l’ailier tricolore. Les dirigeants du Bayern Munich ont de nombreuses qualités. La constance n’est pas la moindre. Cela fait en effet près de trois ans qu’ils courent après Florent Malouda. Durant l’été 2006, Franz Beckenbauer avait fait des pieds et des mains pour convaincre celui qui était alors le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais de rallier la Bavière. Longtemps tenté, Malouda avait tergiversé et avait fini par demeurer une saison de plus chez les Gones. En juin 2007 Malouda avait rejoint Didier Drogba à Chelsea. Il avait en effet alors paraphé un contrat de quatre ans soit jusqu’en juin 2011. Chez les Blues, « Flo » fut longtemps considéré comme un joueur indispensable. José Mourinho Peu en vue avec le FC Nantes, Ivan Klasnic pourrait quitter la L1 pour renouer avec la Bundesliga. Le VfL Wolfsburg est l’un des principaux courtisans de l’international croate. Samedi 20 décembre, 21h environ. Le FC Nantes vient de se faire accrocher à domicile par le FC Sochaux (1-1). Cela fait une petite dizaine de minutes que les Canaris ont regagné les vestiaires. C’est alors que surgit Ivan Klasnic. Sourire en berne, le Croate esquive la zone mixte et s’engouffre dans sa voiture. C’est la dernière image furtive qu’aura laissé Ivan Klasnic à Nantes en 2008. Ils sont nombreux en Loire-Atlantique à se demander si l’attaquant croate reviendra porter le maillot nantais. Le Croate en a visiblement sa claque des Canaris. Début décembre, il laissait éclater sa colère dans la presse de son pays parce que Elie Baup avait eu l’impudence de le placer sur le banc face à Lyon. Rentré en cours de jeu, il avait inscrit deux buts. Les premiers de sa carrière nantaise. Fin décembre, il a nouveau fait part de ses états d’âme. Dans la presse allemande cette fois. Dans les colonnes du très sérieux Die Welt daté du 30 décembre dernier, il a laissé éclater sa colère en ces termes : « Le problème, c’est que Nantes a beaucoup de joueurs qui ne sont pas assez bons pour évoluer en Ligue 1 ». Ses petits camarades apprécieront. Elie Baup en a lui aussi Jürgen Klinsmannen rêve Ribéry attend Malouda le tenait en effet pour l’un des maillons forts de son dispositif. Depuis le départ du technicien portugais, l’étoile de Malouda a cependant considérablement pâli. Quant il n’est pas remplaçant et que Luiz Felipe Scolari l’autorise à jouer, il est régulièrement la cible des critiques acerbes de la presse anglaise. Malouda a d’ailleurs terminé l’année 2008 scotché sur le banc des Blues. Bref, il est probablement grand temps pour Malouda de déserter Stamford Bridge. UN ÉCHANGE AVEC PODOLSKI DANS LES TUYAUX ? pris pour son grade. Déplorant le système de jeu avec un seul avantcentre (qui fut longtemps lui !), il a taclé son propre entraîneur : « Il serait préférable que son système change ». Et de conclure par un « Je ne suis pas venu à Nantes pour me reposer sur le banc ! ». « BEAUCOUP DE CLUBS DE BUNDESLIGA S’INTÉRESSENT À IVAN » Bref tout cela sent le roussi. D’ailleurs à Nantes, les dirigeants préparent depuis quelques semaines les esprits à un possible départ de Klasnic. « Beaucoup de clubs de Bundesliga s’intéressent à Ivan » nous a ainsi glissé Christian Larièpe le directeur technique du FCN. Le VfL Wolfsburg est l’un des plus empressés. Klasnic et les dirigeants auraient même pris langue avec ce club durant le mois de décembre. L’aventure nantaise d’Ivan Klasnic risque donc fort de tourner court. D. B. ETRANGER Cela, les dirigeants du Bayern l’ont parfaitement compris. Raison pour laquelle ils reviennent à la charge depuis quelques semaines. Selon la presse allemande, les Bavarois ont crédité une jolie somme pour récupérer le coéquipier de Franck Ribéry chez les Bleus. Une somme tournant autour de 9 millions d’euros contre le rachat du contrat de Florent Malouda : voilà en effet le deal que s’apprêtent à proposer les dirigeants du Bayern Munich à ceux de Chelsea. Les Allemands aimeraient associer l’ancien Guingampais et Lyonnais à Ribéry. Pour ce faire, ils sont donc prêts à offrir un peu moins de 10 millions d’euros aux Londoniens. Si les dirigeants du club de Chelsea devaient dédaigner leurs arguments financiers, ils se prévaudraient alors d’un argument sportif de poids. Pour obtenir Malouda, ils auraient en effet l’intention de proposer Lukas Podolski en échange. Un scénario qui plairait énormément à Luiz Felipe Scolari. Quant à Podolski, il clame depuis des mois qu’il claquera la porte du Bayern à l’occasion de ce mercato d’hiver. Le torchon brûle en effet entre le buteur de la Bundesliga et Jürgen Klinsmann. Pour le coach du Bayern, Podolski est le troisième choix en attaque derrière Luca Toni et Miroslav Klose. Les Londoniens quant à eux sont vendeurs. Même le richissime Abramovich est touché par la crise financière. Il a donc fait savoir aux dirigeants des Blues qu’ils devraient gérer au mieux leurs finances. Pour la première fois depuis des lustres, Chelsea ne pourra pas débourser sans compter. Le club londonien va donc devoir rationnaliser la gestion de ses transferts. En clair, vendre avant d’acheter… Les Bavarois n’ont cependant pas encore remporté la partie. Ils doivent en effet composer avec de solides concurrents italiens. L’Inter Milan, la Juventus de Turin ainsi que l’AS Roma sont eux aussi intéressés par le profil de l’ailier des Bleus… Reste que le Bayern paraissait le mieux placé lors de l’ouverture du mercato d’hiver. Si Malouda vient à Munich, c’est bien entendu pour occuper une place de titulaire au milieu de terrain. Il faudra alors résoudre le casse-tête du positionnement de Franck Ribéry. Pour le moment, le Boulonnais de naissance occupe le flanc gauche. Or c’est le poste de prédilection de Malouda. Si celuici déboule à Munich, Ribéry pourrait se retrouver dans l’axe ou plus probablement sur le côté droit. Bref, Jürgen Klinsmannpourrait reconduire le système de Raymond Domenech en Equipe de France. Ribéry n’en finit en effet pas de démontrer qu’il peut également exceller sur l’aile droite. Le sélectionneur des Bleus aurait alors à sa disposition un duo de choc puisque rodé semaine après semaine en Bavière. Ce serait évidemment tout bénef pour l’équipe de France. D. B. Le Croate en a sa claque de Nantes Wolfsburg tourne autour de Klasnic BRUITS DE VESTIAIRE Peter Odemwingie devrait rester fidèle au Lokomotiv Moscou. Des bruits font cependant état de l’intérêt de clubs anglais (Everton) et même français (PSG) pour l’international nigérian d’origine russe. Les dirigeants du Lokomotiv ne paraissent cependant pas croire à l’éventualité du départ de l’ancien Lillois. « Nous n’avons pas eu d’offre concrète pour Odemwingie. Un prêt est hors de question. Il s’agit de l’un de nos titulaires. Seule une vente définitive à prix très intéressant pour nous est susceptible de nous faire changer d’avis » a prévenu le président du club moscovite Nikolai Naumov à Sovetsky Sport. Annoncé au PSG, à City ou bien au Flamengo, Ronaldo a finalement signé pour une saison (plus une année en option) en faveur des Corinthians de Sao Paulo. Il Fénoméno devrait toucher 127 000 euros net par mois. On peut comprendre qu’à ce tarif les dirigeants parisiens et mancuniens aient préféré poliment refusé de relancer la carrière chancelante de l’ancien international brésilien… Elu meilleur joueur du championnat allemand, Franck Ribéry a accordé une fort intéressente interview à nos confrères allemands de Kicker. « J’ai un style de jeu très similaire à celui de Lionel Messi. Nous mettons beaucoup de rythme et nous jouons pour l’équipe. Je me sens très bien au Bayern mais je rêve un jour de pouvoir jouer au Real Madrid, au Barça, à Manchester United ou à Chelsea… » a lancé l’ancien Marseillais. Les dirigeants bavarois ont pris bonne note des desiderata de leur star française… Les dirigeants de l’Inter Milan espéraient bien avoir trouvé un moyen pour se débarrasser d’Adriano. José Mourinho a en effet tout fait pour le pousser vers Flamengo. Sauf que le volcanique Brésilien ne veut pas entendre parler de retour au pays. Son agent Gilmar Grimaldi a assuré à Globoesporte que son client resterait en Lombardie. « Adriano veut rester à l’Inter Milan » a-t-il affirmé. Le président Moretti va donc devoir continuer à se creuser les méninges pour dénicher un club susceptible d’accueillir son génial mais inconstant attaquant brésilien. Le Foot gazette des transferts n°10 - Février 2009 - 23 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :