Fripounet et Marisette n°22-34 23 aoû 1962
Fripounet et Marisette n°22-34 23 aoû 1962
  • Prix facial : 0,45 F

  • Parution : n°22-34 de 23 aoû 1962

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coeurs Vaillants

  • Format : (205 x 299) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 50,6 Mo

  • Dans ce numéro : sur la plage, Caroline fait des pieds et des mains pour rapporter une bonne pêche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 TOUT CE QU'IL FAIT EST MERVEILLEUX ! F.M. nu 34 (Messe du XIe dimanche après la Pentecôte.) Lui, tu le connais certainement, c'est Jésus, le Fils de Dieu qui a voulu se faire l'un d'entre/nous. Sa bonté attirait tous les habitants de Palestine, sa puissance divine a soulagé tant de misère et transformé le coeur d'une foule de gens. Il a guéri le sourd et muet, niais c'est lui aussi qui a fait de Paul le persécuteur, un apôtre courageux  : « C'est uniquement la grâce de Dieu, qui a fait de moi ce que je suis maintenant. » JE VAIS DEMANDER A MAMAN D'ACHETER DES CAHIERS LAIREFONTAIN Monique a invité Flora, venue d'Italie depuis peu, à jouer avec elle. A la colo, Albert a fait la paix avec Bernard pour éviter la bagarre. Dans le car, Philippe a cédé joyeusement sa place à une dame infirme. Toute la matinée, Gisèle a fait consciencieusement le ménage pour aider maman... A cause d'eux, il y a plus de joie, on s'aime mieux ! N'est/ce pas merveilleux tout cela ? Jésus ferait certainement pareil s'il était là. Mais, en fait, Il est toujours là, Jésus, chaque fois que tu fais quelque chose de chic pour les autres, parce que tu es aussi un enfant de Dieu. A travers toi, comme à travers saint Paul, Monique ou Philippe, c'est Jésus qui agit. Le tout, c'est de ne jamais refuser la grâce que Dieu te donne. Et puis, rappelle/toi bien ceci  : il ne suffit pas de dire, il faut faire car les paroles s'envolent vite, mais les actes restent toujours CAR C'EST MOI QUI TRAVAILLE DESSUS... LE PÈRE. ETJE SAIS QUE JAI PLUS DE GOÛT A M'APPLIQUER SUR LEUR BEAU PAPIER
7 SANS QU'IL S'EN RENDE COMPTE,UNE DES TUYÈRES A ÉTÉ DÉSAXÉE PAR LE GESTE DE RECUL,QU'ILA EU EN VOYANT SURgiR ABÉLARD. CELA LUI FERA FAIRE LA TOUPIE, JUSQU'À CE QU'IL COUPE LES GAZ !. CE SERA ALORS LA CHUTE FATALE... À MOINS QUE JE TROUVE DE QUOI LE SAUVER.. -"\MARiSETTE,VA LUI CHERCHER UN RECONFORTANT..jE CHERCHE LA LETTRE 110 ! LÀ-DESSOUS..jE PARIE, QUE C'EST LA VÔTRE ! ELLE S'ÉTAIT GLISSÉE PAR UNE DES OUVERTURES DE MA BOÎTE !\1414 Remeeti r‘N.eNNt..\DETTE. FejlebvET Lti.RE.UCULAS A UNE BEN re 2i&N‘tE FLACANNETTE qutni>ob>FAIret. 51-. o ELLE EST ADRESSEE A NOUS DEUX MARISETTE, MAIS JE NE CONNAIS PAS L'EXPÉDITEUR ! C'EST UN CERTAIN.. ENTREMONT..CONSTRUCTEURt. ?. RESUME. RÉSUMÉ. — Pripounet a mis ou point une tourelle pour observer les animaux de « Pointe Griseu. Mais M. Icare leur apporte une lettre. RIEN POUR NOUS ! ICARE EN TENAIT POURTANT UNE ! HA ! C'EST POUR CELA,QUE JE SUIS VENU VOUS VOIR ! CE D'ENTREMONT M'ATÉLÉPHONÉ POUR SAVOIR Si J'ÉTAIS LE PROPRIÉTAIRE DE *POINTE GRISE" ; ALOR,jE LUI AI DONNÉ VOTRE ADRESSE.. FRi POUNET.. NE M'ABANDONNEZ PAS DANS MA...'BOÎTE AUX LETTRES ! COMMENT SAVAIT-IL LA VÔTRE ?..VOILÀ.. J'ARRIVE, MAIS JE N'Ai TOUJOURS PAS TROUVÉ LA NÔTRE.. IL DIT L'AVOIR LUE SUR LA PLAQUE DE BORD DE MA VOITURE,LE JOUR oÙ NOUS SOMMES ALLÉS EN EXPLORATIONEST UN DES PASSAGERS DU BOBSLEIGH... -g 1 3 OHIALORS, CETTE LETTRE N'APPORTE RIEN DE BON ! A.A.P17 À SUIVRE)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :