Francs-Jeux n°647/648 1er jui 1974
Francs-Jeux n°647/648 1er jui 1974
  • Prix facial : 3 F

  • Parution : n°647/648 de 1er jui 1974

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Francs-Jeux

  • Format : (186 x 274) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 49,6 Mo

  • Dans ce numéro : spécial vacances... découvre la mer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 3-2yew (bleus me regardent./La coquille Saint-Jacques est, elle, bivalve  : son habitacle est composé de deux parties s'ouvrant et se fermant comme la moule ou l'huître. La coquille Saint-Jacques possède trente-deux yeux qui festonnent son pourtour et ces yeux ont une structure très proche de l'oeil humain. Tbüjo tirs ce mava'ilrhumalisme.I.A mon gee, tu sais.. Alors, ma vieille taupe comment va t-on,ce matin2. Pistil n'est pas malpoli en traitant ce mollusque de - vieille toupie car si son nom savant est - calliostoma -, on l'appelle communément toupie -. C'est un coquillage univalve, c'est-à-dire que la coquille est en une seule pièce. Voilà une rencontre qui ne manque pas dés piquants ! Plage OU pas, priorité,'droite, con chef- Pistil'...•.. L'oursin, c'est la châtaigne de mér qui marche... et qui pique ! Tous ces piquants sont en fait des sortes de pattes, des - ambulacres qui lui permettent de se déplacer. Chaque piquant est pourvu à son extrémité d'une minuscule pince qui lui permet de porter sa capture à sa bouche.
PISTIL AU BORD DE LA MER e/7 À tau ;/es- deux, roof a V0/7$ Mont & Lin trèsjo/7 ballet aquatique. La crevette peut descendre par cent mètres de fond, nager aussi aisément en avant qu'en arrière. Les deux espèces les plus communes sont la rose et la grise. Quand on peut bien l'observer, on peut voir vivre tous les organes de la crevette à travers sa carapace translucide.'t. O'•. Enfin, voici le plus extraordinaire, le bernard l'ermite. Rien que ce nom, c'est tout un programme. Le bernard, pour protéger son ventre dépourvu de carapace, emprunte une coquille vide et s'installe à l'intérieur. Le plus étrange est qu'il passe un pacte d'assistance mutuelle Le crabe, lui, c'est le dur des durs. Le plus gros que l'on peut trouver sur nos côtes est le tourteau qu'on appelle familièrement le - dormeur -  : pour échapper à ses ennemis, il reste parfaitement immobile, caché sous un rocher recouvert d'algues. Attention, il pince vraiment très fort ! Mais enbh quest ce que C'est que tout- ea• avec une terrible plante carnivore, l'anémone de mer (ou actinie). L'anémone assure la défense de l'association en échange de quoi, elle a droit à ramasser les restes des repas du bernard l'ermite. 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :