Fleur d'Epice n°22 oct/nov 2013
Fleur d'Epice n°22 oct/nov 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de oct/nov 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Beautiful Concepts

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le giraumon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Promos conseils & dégustations en magasin 2 rri jE.)esrrparai dangereux pour la santé, â consommer a
Edito Confessions d’une Food Addict. Masque en fer découpé au restaurant «Le Michel» du Best Western Premier, Pétion-Ville Haïti Voilà quatre ans que je m’expose au danger sans m’en rendre compte. Avant je pensais que c’était par passion pour la cuisine que j’avais créé ce magazine mais ça, c’était avant. Aujourd’hui c’est ma drogue. Vous ne vous rendez pas compte à quel point c’est difficile de La côtoyer, de parler d’Elle, de La déguster (souvent les yeux fermés), d’organiser des séances photos pour Elle, telle un Top model. Regarder ces photos sur l’écran de mon ordinateur, les choisir, lorsque je dois réaliser un nouveau numéro est une douce torture. La bonne bouffe me poursuit. Une victime, je le suis désormais. Je ne suis plus la même, devenant snob. La malbouffe, non et non merci ! Il y a des choses que l’on ne peut plus accepter. Si un plat n’est pas à la hauteur, je suis désormais intransigeante… Pourtant, la critique à tout va est l’écueil que je veux éviter car à chacun ses goûts. Mais j’ai eu le malheur (ou l’immense bonheur) de découvrir ce que nos chefs ont de meilleur à nous proposer. Maintenant ne peux plus m’en passer. Heureusement que je suis sportive, sinon les kilos s’ajouteraient à mon sort…) Ce numéro a été encore plus pénible car j’ai dû voyager en Haïti pour assister au Festival Annuel Goût et Saveurs. Il a duré dix jours mais je n’en suis restée que quatre. J’ai résisté aux festins organisés par les chefs de niveau international, au griot et bananes pesés, au riz djon-djon… Un seul mot d’ordre : goûte mais ne mange pas tout. La seule chose qui m’a sauvée c’était la grande soirée de dégustation, où environ une trentaine de restaurants proposaient des portions « cocktail » à raison de 2 pièces minimum. 30x2 = 60 ! Non. Je n’ai pas mangé autant. J’ai été sage. Puis il a fallu rencontrer les chefs d’ici pour des échantillons de menus de fêtes (pour ceux qui veulent prendre de l’avance et ne pas risquer de tout faire eux-mêmes). Je me suis donc, avec mon fidèle photographe Teddy, sacrifiée pour vous chers lecteurs, car je vous aime. Mais … (il y a toujours un mais !) c’est maintenant à moi de vous torturer… Hé, hé, hé ! Sur ce, Très Bon appétit! Tania Guérin y Job mon boulot 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :