Faribole n°6 sep/oct/nov 2013
Faribole n°6 sep/oct/nov 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de sep/oct/nov 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Berme & Wängler

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 42

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'invention de Vivian Maier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ALLAN SEKULA Politique de l'image P a r J é r ô me D i a c r e !!! ! Allan Sekula Waiting for tear gas, 1999/2000 Diaporama, 81 diapositives 16'Courtesy de l'artist et galerie Michel Rein, Paris ! 8
Allan Sekula est décédé au mois d’août dernier. Il fut l’un des grands photographes contemporains qui a soutenu son travail artistique par un ensemble d’écrits théoriques tout à fait remarquable. A la fin des années quatre-vingt-dix, il entrait en résidence à l’Atelier Calder de Saché. S’en suivit une exposition personnelle au CCC qui a compté pour beaucoup. Nous découvrions alors un photographe américain issu de la performance dont les positions politiques tranchaient par leur radicalité et par leur dimension sociale et critique. Dans un entretien avec Benjamin Buchloch en 1998, il faisait part de l’importance qu’avaient eu pour lui le marxisme, la sémiotique structuraliste et le documentaire. Ses photographies sur les travailleurs de chaque côté de la frontière mexicaine et américaine restent un modèle du genre  : entre dénonciation frontale du capitalisme, ironie et sublimation des corps et des visages, il affirme la puissance éthique de l’image photographique. Photographe et écrivain militant, il n’a eu de cesse de critiquer les abus idéologiques intrinsèques à la pratique photographique. Les titres de ses écrits parlent d’eux-mêmes  : L’image instrumentalisée, Steichen s’en va en guerre (article dans Artforum en 1975 sur Edward Steichen photographe, galeriste et conservateur du MoMA de New York décédé deux ans auparavant), La photographie à contre-courant (Préface du recueil Ecrits sur la photographie, 1974-1986 d’Allan Sekula) ou encore Traffic dans la photographie (ouvrage de 1981)… Dès les années soixante, il adopte une pratique artistique subversive. Il photographie les voleurs d’un camion en train de jeter la viande surgelée aux voitures qui filent à grande vitesse sur une autoroute (Meat Mass, 1972). Cet activisme inaugural, il le partage avec bon nombre de ses contemporains, artistes américains de la côte ouest. Peu après John Baldessari, il coïncide avec toute une génération dont on peut dire que le rejet de l’idéologie capitaliste et du rêve américain qui tient sa source dans la Beat Generation de Ginsberg, Kerouac et Burroughs s’est durci et assombri sans perdre son intensité et sa force critique. Après l’époque des performances de Chris Burden, de Mike Kelley ou les travaux photographiques de Douglas Huebler ou de Victor Burgin, l’univers d’Allan Sekula a poursuivi une approche critique sans concession. Parmi les œuvres présentées au CCC à l’hiver 2000/2001, était présenté un carrousel de photographies diapositives prises lors des émeutes de Seattle en 1999. Cette manifestation qui tourna à l’émeute se déroulait en marge d’un sommet de l’Organisation Mondiale du Commerce. Elle est l’une des premières manifestations altermondialistes avant celles anti-G8 de Gêne en 2001. Pour l'entendre parler de son travail, il existe la remarquable vidéo de Guillaume Blanc mise en ligne sur le site de l’Atelier Calder, Working at the light table (2000). On y voit les mains du photographe placer ses tirages sur la table lumineuse et expliquer la façon dont il conçoit ses montages en diptyque. De façon très proche de Godard, il insiste sur la pensée qui se trouve au cœur du montage. Le rapprochement dialectique, ironique, critique de deux images produit plus de sens parce que se jouent un récit et une construction intellectuelle de la part du regardeur. Le montage en diptyque est alors le moyen de faire comprendre la réalité du monde en laissant au spectateur toute sa liberté d'en construire le sens. ! ! 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :