Faribole n°5 jun/jui/aoû 2013
Faribole n°5 jun/jui/aoû 2013
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°5 de jun/jui/aoû 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Berme & Wängler

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 44,5 Mo

  • Dans ce numéro : entretien avec Bruno Réquillart.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
djamlarevue.com djam@djamlarevue.com le jazz en papier recyclé trimestriel
l'édit°. Rétrospection. Lorna Simpson à Paris, Bruno Réquillart à Tours, le Jeu de Paume expose en cette saison deux artistes dont l'oeuvre ne cesse d'évoluer. Etablir un parcours, une chronologie à l'oeuvre, devient ainsi la tâche tant des commissaires que des artistes eux-mêmes. Bruno Réquillart dénouait ainsi, lors de l'entretien qu'il nous accordait, les liens inextricables de son oeuvre, décelant lui-même une évolution artistique rythmée de recherches et de buts fluctuants. benoît hamon rédacteur en chef benoithamon@berme-wangler.com diane zorzi rédactrice en chef-adjointe en charge du dossier bruno réquillart. diane. zorzi@berme-wangler.com Exposer des artistes vivants. C'est se nourrir de ce regard rétrospectif, c'est donner à voir une oeuvre à travers l'oeil de l'artiste. L'oeuvre artistique évolue elle-même au gré de ce recul réflexif  : Lorna Simpson s'inspire ainsi de ses propres productions antérieures (1957-2009, 2009) pour proposer une oeuvre nouvelle (Chess, 2013), quand Bruno Réquillart, particulièrement lucide face à sa pratique artistique abandonne durant vingt années son art, pour finalement reprendre et avancer, conscient de l'oeuvre antérieure. Problématique au coeur même d'une des rentrées littéraires de l'année, Gunther Anders revenant vingt ans après l'écriture sur son titre Aimer hier. Et pourtant. Ce choix de la rétrospective est une constante de notre temps  : présenter tout, dans son intégralité, et ne pas oublier les failles d'une oeuvre. C'est ainsi que cette année aura été marquée par la publication de trois nouveaux ouvrages de Heidegger, ou encore de deux romans de Frederick Exley, encore inconnu chez nous il y a peu. Avons-nous peur d'oublier un artiste ? De passer à côté d'un texte ou d'une oeuvre ? S'agit-il de tout exhumer ? Notre présent s'enferme chaque jour un peu plus dans ses idéaux  : nous voulons toujours totaliser, et en cela nous sommes encore trop romantiques. Il faudrait là redire ce mot de Mario Garcia Torres, et l'appliquer à notre temps dans son entier  : « les artistes conceptuels poursuivent un idéal romantique, celui de la promesse d'une vie derrière l'oeuvre. » Le noir et le blanc. Indice de cette modernité qui ne s'assume pas, ou bien qu'en tant qu'elle est un idéal, le recours constant et certainement croissant à l'artifice formel du noir et du blanc  : au cinéma comme en peinture, comme en photographie, le comble du bon goût actuel, ou d'une contemporanéité bien digérée, consiste à voir le monde en valeurs, ou à poétiser son temps par un monochrome. Deux choses  : comme pour la rétrospection, il semble s'agir de faire de notre monde le lieu d'un temps achevé ; et cet achèvement veut aussi dire une perfection formelle, déjà éprouvée par le temps. Encore faudrait-il ajouter que la peinture d'avantgarde signait son entrée par un Carré noir sur fond blanc (Malevitch). Nous n'interrogeons pas le passé, nous en fabriquons sans cesse. été 2013 faribole #5 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 1Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 2-3Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 4-5Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 6-7Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 8-9Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 10-11Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 12-13Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 14-15Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 16-17Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 18-19Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 20-21Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 22-23Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 24-25Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 26-27Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 28-29Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 30-31Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 32-33Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 34-35Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 36-37Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 38-39Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 40-41Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 42-43Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 44-45Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 46-47Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 48-49Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 50-51Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 52-53Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 54-55Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 56-57Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 58-59Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 60-61Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 62-63Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 64-65Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 66-67Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 68-69Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 70-71Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 72-73Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 74-75Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 76-77Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 78-79Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 80-81Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 82-83Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 84-85Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 86-87Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 88-89Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 90-91Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 92-93Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 94-95Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 96-97Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 98-99Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 100-101Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 102-103Faribole numéro 5 jun/jui/aoû 2013 Page 104