Faribole n°3 fév/mar 2013
Faribole n°3 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Berme & Wängler

  • Format : (215 x 307) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 22,6 Mo

  • Dans ce numéro : Nina Simone... la femme libre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
WWW.EAOIOOLE.006 propos recueillis par Louis BOILEAU Baden Baden, c'est une pop folk aérienne, c'est une musique qu'on aime et qu'on a eu envie de vous faire partager. Baden-Baden c'est aussi une ville allemande inscrite dans l'imaginaire collectif et où séjourna le père d'Eric Javelle, chanteur et guitariste de ce groupe de trentenaires parisiens qui a bien voulu répondre à nos questions pour Faribole. tAge dey% En 2012 est sorti votre premier album, "Coline" chez Naïve. Pouvez-vous nous présenter les membres du groupe et nous parler de ce premier album bilingue qui a déjà connu un succès ? Baden Baden c'est moi-même au chant et à la guitare, Julien à la guitare électrique et Gabriel à la batterie. Des amis à nous viennent nous rejoindre sur scène. En ce moment c'est Jérôme (basse) et Arnaud (trompette, clavier). On a sorti notre premier album en octobre dernier. Il contient 12 titres dont 7 en anglais et 5 en français. Le groupe existe depuis 5 ans et la première année on s'était concentré essentiellement sur l'anglais. Mais assez tôt, ça nous a manqué, car moi-même, avant le groupe, j'écrivais aussi bien en anglais qu'en français avec autant de plaisir. Allier l'écriture en français avec toutes nos influences anglo-saxonnes est devenu un jeu très amusant et stimulant. Votre groupe existe depuis 2008, vous avez été repérés lors du concours CQFD lancé par les Inrocks et vous êtes d'ailleurs classés 69e sur Zoo du top albums 2012 de ce magazine. Quelles sont vos influences ? Quels chanteurs, quels groupes ont bercé votre jeunesse ? Les influences de notre jeunesse, voire de notre enfance sont forcément déterminantes dans ce qu'on fait aujourd'hui, notamment dans l'utilisation du français. Par exemple on n'a jamais vraiment écouté assidûment Souchon ou les Innocents, parce qu'on était sûrement trop jeune et qu'on préférait aller jouer au foot. Mais ça nous a bercé malgré tout et ce sont sûrement de grandes influences. Beaucoup de gens nous le disent, il doit donc y avoir une part de vrai. Et quand aujourd'hui on écoute ces gens-là, on trouve ça très beau. Parce qu'on aime les belles mélodies pop et les textes en français flous, poétiques... Durant l'adolescence, puis pendant nos études, on a tous été bercés par une culture anglo-saxonne plutôt rock D'abord Nirvana, puis Radiohead, Portishead, Blonde Redhead... Avec quelques Français comme Mano Solo, Deportivo ou JP Nataf pour ma part, Miossec ou Dominique A pour Julien, Hubert Mounier pour Gab. Plus récemment on adore tous des artistes comme Arcade Fire, Phoenix, Death Cab For Cutie, Girls In Hawaï ou encore Karkwa, un groupe québécois qu'on a découvert ensemble et qui est pour nous le parfait mariage entre culture anglo-saxonne et écriture en français. 10
WWW.EAOIOOLE.006 Vous êtes actuellement en tournée dans plusieurs villes de France. Quels sont vos projets actuels ? Avez-vous commencé à travailler sur un nouvel album ? Quels sont vos plus beaux souvenirs de tournée jusqu'ici ? On a joué un peu partout à la sortie de l'album et là ça redémarre avec notamment quelques dates à l'étranger. Sinon on pense forcément à la suite à donner à Coline et donc à un deuxième album. Même si on a eu besoin de souffler un peu, l'envie de composer revient très vite. Donc là on s'y remet, sans calendrier très précis comme pour le premier album. Juste l'envie de se faire plaisir. Depuis le commencement du groupe, on a toujours composé, enregistré de manière quasi-continue. Après, on a chacun un métier, donc ce n'est pas toujours facile de dégager du temps. Mais ça reste toujours un besoin. Sinon comme souvenir marquant de tournée, c'est certainement le concert qu'on avait donné à Sare au Pays Basque pour la première édition du festival USOPOP. C'était dans un cadre magnifique à la montagne, avec derrière la scène, un panorama sur la vallée. C'était à la fm de l'été ; la lumière était très belle, les gens étaient très beaux... C'était une ambiance très familiale et chaleureuse. En plus, c'était pour nous le lendemain d'un showcase à Rock En Seine. Le contraste était assez saisissant. il ifr Coline, Starlite Rec/Naïve, 2012 http://goo.gl/VP7DW http://badenbaden.fr 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :