Faribole n°2 déc 12/jan 2013
Faribole n°2 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Berme & Wängler

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 15,3 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial consacré aux femmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
. Page 12 Entretien avec Marie-Bernard AMIRAULT-DEISS II Jo -‘ faribole.org Page 4 Entretien avec Chantal COLLEU-DUMOND Page 7 Un Chapeau de Paille d'Italie Page 8 Entretien avec ALINE/Romain GUERRET 41b. 4 Page 16 IL ! * - Entretien avec aVec Gretchen PARL, PARLATO\I jP ti 44. t  : Jr.-' f 1— L, -, r'44-:, 'I a 2./.'. Page 20 Entretien avec Françoiz BREUT.. jam'tçeltien'&17ec'F'rifiN."`Oli'. RhI i A -% -of 4:L. r I"'It, Page 22 Entretien avec Barbara CARLOTTI 77-7-7 Page 24, Carte Blanche Blanch:  : Cléo THOMASSON Page 40 Déliquescence Deliquescence Poétique Poetique ! Page 1"...a.,- v 42 Belles Lettres, etc Ac -44 ; , ,.1ri° i.n. i PArZ:.b. r'. -. 7..Page 44 dim.. oki,41‘1,.0 La j. 1 Sélection " latioe {,I du Chef 7.7f4...:itp:...i-:._- - 3 - ile 4111111() ! ppr Ir 1,1.. ; 1. 11.11 » tet.01.4  : Pip tr f 7
Propos recueillis par H.H. faribole.org image  : G.Béguin Chantal Colleu-Dumond est une grande dame de culture aux airs charmeurs, à l'esprit vif et dynamique. Son parcours l'a menée à de hautes fonctions au Ministère des Aaires Étrangères, au Ministère de la Culture, dans les ambassades, mais également à la direction de l'Abbaye de Fontevraud. Elle est depuis 2007 la directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire. Être une femme a-t-il pu être un frein à votre ascension ? Je ne pense pas, mais être une femme a toujours été plus compliqué. Une femme doit toujours faire plus qu’un homme pour que sa crédibilité s’installe. Nous devions naguère toujours prouver que nous étions aussi compétentes et marquer notre légitimité. Quelle est l’origine de votre passion pour la culture ? Elle est très ancienne, en fait  : le hasard a fait que j’ai passé toute mon adolescence à Tours, où j’ai fait mes études littéraires en classe préparatoire au Lycée Descartes. J’ai eu un merveilleux enseignant, le professeur Verdier, qui a été un passeur extraordinaire pour des générations d’élèves. Il a imprimé en nous ce rapport à la culture, qui est une manière d’exister plus intensément. Je voulais avoir cette relation à la culture pour moi-même, mais aussi avoir un métier qui permette de la mettre en pratique et de la faire partager. Diriez-vous que la culture est vitale ? Absolument. Je pense que c’est la réponse à des aspirations profondes. Vivre avec la musique, vivre avec l’art, vivre avec la pensée est indispensable pour avoir une vie avec une véritable profondeur. Quelles sont les formes de culture qui vous touchent le plus ? Je suis très sensible à la musique, à toutes les musiques. Plutôt la musique classique, mais je me suis aussi occupée de musiques actuelles. J’ai eu également dans ma vie une action très engagée au service de la danse contemporaine, notamment quand j’étais en Allemagne, mais j’aime évidemment énormément l’art contemporain, donc c’est très dicile de vous répondre. - 4 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :