Escape n°43 sep/oct/nov 2012
Escape n°43 sep/oct/nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de sep/oct/nov 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'automne trek.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
EXPÉDITION : LA DIRECTE DU « SHARK’S FIN » MERU CENTRAL, GARWHAL, HIMALAYA Conrad Anker dans sa Meru Shellalors qu’il approche de l’un des passages les plus diffi ciles. Photo : Jimmy Chin 2008 1986 JUIN/De grosses chutes de neige ont bloqué l’équipe sur la paroi pendant plusieurs jours. Le 18ème jour, elle arriva à cent mètres du sommet, mais ne put s’en approcher davantage. Après deux jours de descente en rappel, elle fut en lieu sûr. La première tentative de Mugs Stump sur la directe du « Shark’s fin » se solda par un échec à cause d’une avalanche qui lui valut une luxation de l’épaule. 2009 - 2010 2003 Conrad Anker, Doug Chabot et Bruce Miller durent abandonner la directe du « Shark’s fin » à cause de la neige poudreuse et d’un équipement inadapté. De violentes tempêtes pendant l’expédition ont inspiré Conrad, ses coéquipiers et The North Face pour la création du kit complet destiné à l’ascension Meru.
2011 « Lorsque le froid est à son comble, Les nouvelles idées fusent juste parce qu’il le faut. » —Lors de la première ascension de la directe du « Shark’s fin », l’alpiniste de renom Conrad Anker met en pratique toutes ses compétences acquises en trente ans d’escalade. La connaissance s’acquiert avec l’expérience. Après deux tentatives échouées, Conrad Anker était résolu à grimper une ligne parfaite sur le Meru Central. Les concepteurs des produits The North Face ont puisé dans les notes de l’expédition de Conrad et les ont partagé avec l’équipe pour mettre au point des ensembles parfaitement adaptés à tous les styles d’escalade et toutes les conditions climatiques de la directe du « Shark’s fin ». La veste intermédiaire Radish, la veste de protection et pantalon Meru, ainsi que la doudoune Shaffle se combinent pour offrir une protection et une isolation totale par -20 degrés aussi bien en style alpin qu’en escalade mixte ou artificielle. Conrad, Jimmy Chin et Renan Ozturk retentent leur épopée de 2008 et deviennent la première cordée à réaliser la ligne directe du « Shark’s fin », après trente tentatives infructueuses. OCTOBRE/Conrad dans sa veste intermédiaire Radish. Ses manches plus longues et son ouverture pour le pouce permettent une escalade plus fluide, sa cagoule se porte sous le casque et sa poche de poitrine permet de toujours avoir les lunettes à portée de main. OCTOBRE/Au sommet, bien emmitouflés dans leurs vestes de protection Meru et leur doudoune Shaffle. Conrad Anker et sa cordée ont enfin atteint le sommet, après trente expéditions infructueuses. La quatrième tentative d’Hiroyoshi Manome s’acheva lorsque son partenaire se cassa la cheville à 6 050 mètres. 2004 2006 La collection Meru est présentée sur le site thenorthface.com De nombreuses équipes internationales ont tenté en vain l’ascension du sommet du Meru Central par la ligne directe du « Shark’s fin ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 1Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 2-3Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 4-5Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 6-7Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 8-9Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 10-11Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 12-13Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 14-15Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 16-17Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 18-19Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 20-21Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 22-23Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 24-25Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 26-27Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 28-29Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 30-31Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 32-33Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 34-35Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 36-37Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 38-39Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 40-41Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 42-43Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 44-45Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 46-47Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 48-49Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 50-51Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 52-53Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 54-55Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 56-57Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 58-59Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 60-61Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 62-63Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 64-65Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 66-67Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 68-69Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 70-71Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 72-73Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 74-75Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 76-77Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 78-79Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 80-81Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 82-83Escape numéro 43 sep/oct/nov 2012 Page 84