Escape n°26 juin 2009
Escape n°26 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de juin 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : spécial sérénité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Paul Molga L a grosse interview escape n°26 I printemps 20 ON NE VEUT PAS COMPTER LES BÉNÉFICES DU FILM EN MILLIONS D’EUROS, MAIS EN MILLIONS DE SPECTATEURS
LE FOND DU PROBLÈME EN MATIÈRE D’ÉCOLOGIE, C’EST QU’ON NE VEUT PAS CROIRE CE QUE L’ON SAIT ome promet de prendre une dimension incroyable dans un contexte où tout le système de diffusion audiovisuel est en train de voler en éclats. C’est un porte-voix idéal pour qui veut combler l’absence des politiques sur ce terrain… Il faut rester humble dans tout ça. Chacun son métier. Je n’ai pas l’ambition de changer le monde (avec mon film). Je ne suis qu’un journaliste passionné par l’esthétique de la planète et des hommes. J’ai fait mon job : montrer. On ne peut pas convaincre les gens s’ils ne savent pas. Si tu dictes une attitude verte, que tu interdis ceci ou cela sans avoir expliqué pourquoi c’est important, ça ne peux pas marcher. Or le fond du problème, la clé, c’est qu’on ne veut pas croire ce que l’on sait. Il y a sur ce sujet un déni collectif mondial. On sait tous ce qui est en train d’arriver. Les scientifiques nous mettent suffisamment en garde sur les conséquences de notre mode de vie occidental : les glaciers qui fondent, leur impact sur la montée des eaux, la sécheresse, les incendies qui se propagent de Los Angeles à l’Australie, le risque d’extinction massive… Les journaux sont bourrés d’informations alarmantes. Mais le problème, c’est que c’est tellement dérangeant dans notre façon de vivre, que la planète entière nie la réalité. Personne n’a envie de vivre mieux avec moins. Personne ne veut regarder la mort en face. Ce qui arrive est en fait trop grave pour qu’on l’admette. C’est presque un réflexe de survie mental : ne pas penser, occulter l’avenir. Le cinéma dispose d’une caisse de résonance incomparable. Les images Interview : Paul Molga véhiculent une émotion forte et traduisent un sentiment de fragilité qui fait réfléchir profondément sur les choses. Nous avons décidé que Home serait diffusé gratuitement partout sur la planète. Luc Besson qui a produit le film, François-Henri Pinault qui l’a financé (pour 12 millions d’euros), et moimême, avons convenu d’abandonner nos droits. Il n’y a donc pas d’argent en jeu. Qui veut le projeter a reçu gratuitement le film : les salles, le ministère de l’éducation nationale, les sites Internet (U-Tube diffusera la version HD en ligne pendant dix jours). Même le DVD ne coûtera que le prix de sa production. L’idée, c’est qu’on ne compte pas les bénéfices en millions d’euros, mais en millions de spectateurs. C’est que le chantier est énorme : il faut changer la mentalité de un milliard cinq cent mille hommes qui consomment 80% printemps/été 20 I escape n°26



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :