Érectile Magazine n°7 novembre 2014
Érectile Magazine n°7 novembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de novembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Medias Culture

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 25,0 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Alexandre Léger, artiste pluridisciplinaire, professeur de dessin et d'expression plastique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
⁝ Érectile Magazine ⁝ Rencontre ⁝ Alexandre Léger ⁝ 18 structurer le fardeau E Intéressons-nous Dt u maintenant k à des projets qui semblent plus personnels, ou en tout cas à l'inspiration l’inspiration somme toute, plus humaine. Dans ta série sirâe Fardeaux, FardeeA des personnages sont recouverts par des bandes de papier symbolisant lei= leur fardeau. Qui sont-ils ? ? Ont-ils une histoire ? ? Mn Un dicua vécu ? Et quel peut bien Otre être deUT leur fardeau ? ? ⁝ Je sens poindre la déception… j’ignore qui ils sont en particulier, personne, tout le monde. Une histoire ? Mille sûrement ! En réalité, c’est une série particulière, d’une part parce que la figure humaine est moins fréquente dans mon travail, ensuite parce qu’elle est purement imaginaire et enfin parce que ce sont pour moi des dessins-objets. Ces bandes sont des autocollants d’une collection de stickers des années 80 pour la plupart. Ces silhouettes surmontées de fardeaux, elles m’ont été inspirées des costumes traditionnels de danse rituelle en Papouasie Nouvelle-Guinée, de grands masques évoquant les esprits et ornés d’osier qui recouvre tout le corps. Plus exactement d’une vieille série de croquis que j’avais fait en cours d’anthropologie d’après un film des années 70 que je n’ai jamais pu retrouver. ELe fardeau est censé'Otre être un mirâtabQe véritable poids. Quelque chose de sombre, de lourd, de chaotique. Dronâquement Ironiquement ceux que tu tu représentes reOprisentes sont très ordonnés, ordonnis9 deux d’entre d'entre eux possèdent des couleurs très vives. Il Dl s’en s'en dégage digage une aura, une atmosphère très sereine, presque onirique. Est-ce un hasard ? ? ⁝ Le fardeau, c’est un poids certes. Sombre ? Chaotique ? Je ne crois pas que ce soit dans la définition.. c’est une projection ça, mais c’est intéressant. C’est simplement une charge lourde qu’il faut porter ou une épreuve. En fait, j’ai agencé chacune des formes de manière particulière, avec les couleurs aussi, en jouant sur la structure, les rapports colorés, les contrastes, l’éclatement etc. De manière que chaque forme induise le dessin des pieds la portant. On voit ainsi des fardeaux plus ou moins difficiles à porter, certains semblent très denses, mais étant mieux structurés, ils sont bien supportés. C’est à la fois métaphorique, cela crée le type de projection qui est dans ta question, mais c’est aussi très trivialement physique.
19 ⁝ Érectile Magazine ⁝ Rencontre ⁝ Alexandre Léger ⁝ des textes à dessiner E Enfin, j’aimerais j'aimerais terminer par par deux séries que que j’aurais j'aurais tendance à rapprocher : CQeQ Ciel Rose et Venise BQeue Bleue pourtant réalisée avec une année d’écart. d'écart. Tu reprends comme support ce qui surgela semble Atre être de de mâeâQQes vieilles copies d’école dlaéoode et tu et tu interviens par dessus. Quell est ton rapport à Q9coode l’école et et à l’enfance renfance ? ? ⁝ Oui, ces deux séries sont issues de la même activité. Cela fait partie de ma démarche en fait, je travaille sur diverses choses en amont, dans des carnets, j’ai des activités, des rituels, j’expérimente, c’est ce que je fais la plupart du temps. J’extirpe de tout cela des productions, des dessins, séries de dessins, des peintures, des objets finis. Ces séries sont donc le produit de plusieurs de mes activités et intérêts. L’un de ces innombrables centres d’intérêt est donc ma collection d’anciens cahiers d’écriture, certains ont des pages qui se détachent ou sont en moins bon état, je les conserve pour m’en servir de support. Je ne pense pas entretenir un rapport particulier à l’école, ce n’est pas ce qui m’intéresse, dans ces pages, certaines proviennent de cahiers d’artisans ou d’étudiants en sciences parfois, c’est l’écriture qui m’intéresse, les ratures, les rythmes, les dessins, les compositions ou l’absence de tout cela. Alors oui, comment un enfant apprend à écrire en dessinant les lettres pour abandonner son dessin et emprunter une graphie au fur à mesure, cela m’intéresse. Mais je n’éprouve aucune espèce de nostalgie ou de rapport conflictuel à l’école. De la même façon, je crois que l’on est tous lié à notre enfance, mais ce n’est pas mon sujet. Je pense juste, comme le disait Jacques Brel, qu’il est peut-être bon de passer de l’enfance à la vieillesse sans jamais être adulte.r... 4-6 re..v.wLG... « : " erq-zLi -.., J Pi y.r Y k:-C,r=., i c c1+la+:..'^ r r'a.:4rr,u.4,. -... gAz H yu.4 4.1* ; /°u s : R re..i. _,.+ 9wr.rr.4c e WIL - <.. f ; - M p TILT-M D r'_I ES L'Issu c u : v,.et1Y.,ti i-/} t ; !' ; y./,f.EÌi, ; y i" f ti.:JvAnu "`14 ; `i` Er.a. "c-/I-41 P')Itrtr'.._' :'/1l r ÎiÉ I r}1'} w citi',t : LOA,. n nv a }f e Eti NPOI` AI AME_k. 55 xA g : 1 NCERTRIN L'ACE +f ! y } fl Tkf EN U E"4. fülR4 EN POLAR PQP.i x1d-,, x Fn 7 [yr.L. 11 E {. n l r



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 1Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 2-3Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 4-5Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 6-7Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 8-9Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 10-11Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 12-13Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 14-15Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 16-17Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 18-19Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 20-21Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 22-23Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 24-25Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 26-27Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 28-29Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 30-31Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 32-33Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 34-35Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 36-37Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 38-39Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 40-41Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 42-43Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 44-45Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 46-47Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 48-49Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 50-51Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 52-53Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 54-55Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 56-57Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 58-59Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 60-61Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 62-63Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 64-65Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 66-67Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 68-69Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 70-71Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 72-73Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 74-75Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 76-77Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 78-79Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 80-81Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 82-83Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 84-85Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 86-87Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 88-89Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 90-91Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 92-93Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 94-95Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 96-97Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 98-99Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 100-101Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 102-103Érectile Magazine numéro 7 novembre 2014 Page 104