Entreprendre Femme n°2 jui/aoû/sep 2015
Entreprendre Femme n°2 jui/aoû/sep 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de jui/aoû/sep 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 24,3 Mo

  • Dans ce numéro : pourquoi elle réussissent !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
n FEMMES EN ACTION AUDIOVISUEL Working girls du PAF Ces wonder-women de la télévision et de la radio ont la tête aussi bien faite que bien pleine. Coup de projecteur sur ces visages féminins qui comptent dans le paysage audiovisuel français, à l’image d’Alexia Laroche-Joubert interviewée dans ce numéro. Qu’elles soient journalistes, animatrices, présentatrices, réalisatrices et/ou productrices, ces cinq figures célèbres jouent toutes un rôle clé dans les médias audiovisuels. 36 Entreprendre Femme MAÏTENA BIRABEN Elle est devenue en peu de temps l’une des figures clés du paysage audiovisuel français et pas seulement pour son style et son physique. Présentatrice, animatrice et productrice, Maïtena Biraben est née le 2 juillet 1967 à Épinay-sur-Seine. Après avoir obtenu son diplôme de vente à l’université de Lausanne, elle travaille rapidement à la Radio suisse romande puis à la télévision, en Suisse toujours dans les années 90, puis s’installe à Paris. A partir de 1997, on la voit sur M6, France 2, France 3 et France 5 avant de présenter de 2011 à 2004 Les Maternelles. Depuis 2004, elle enchaine les émissions sur Canal + et notamment Nous ne sommes pas des anges, Les Nouveaux Explorateurs et la Matinale. Depuis la rentrée de 2012, Maïtena est à la tête du Supplément le samedi et le dimanche midi et du News Show pendant les congés. Très vive, connue pour son franc-parler et son humour parfois piquant, elle s’est notamment faite remarquer cette année lors de son interview incisive du Président de la République François Hollande sur la chaîne cryptée. ANNE-CLAIRE COUDRAY Diplômée de l’École supérieure de journalisme de Lille en 2000, Anne-Claire Coudray travaille ensuite, pour l’agence Internep à Lille, sur des reportages en France et à l’étranger pour TF1 et Arte Info. Elle réalise également quelques magazines pour France 3. En mai 2000, elle entre au service « news » de TF1. À partir de juin 2009, elle présente le magazine de société TMC Reportages sur TMC, une chaîne du groupe TF1. Pendant l’été 2009, elle devient présentatrice remplaçante des journaux télévisés sur LCI, chaîne d’information en continu du groupe TF1. En juillet 2012, elle devient la remplaçante joker de Claire Chazal à la présentation des journaux de 13 heures et 20 heures du week-end et du magazine Reportages sur TF1. À l’automne 2012, elle est envoyée spéciale de TF1 aux États- Unis, pour couvrir l’élection présidentielle américaine de 2012 et en février 2013, elle est envoyée au Mali pour couvrir les évènements militaires de l’Opération Serval, à Gao. Elle ne remplacera cependant pas Claire Chazal à la présentation des journaux du week-end sur TF1 cet été 2015, pour raison de maternité.
LAURENCE FERRARI Après avoir échoué en première année de médecine, elle se lance dans des études de communication à l’Ecole française des attachés de presse, avant d’enchaîner avec un DESS communication politique et sociale à la Sorbonne. Elle débute ensuite comme pigiste à l’AFP et au Figaro Magazine Rhône-Alpes en 1986. En octobre 1993, elle épouse le journaliste Thomas Hugues avec qui elle a deux enfants (un garçon et une fille) et dont elle se sépare, à l’amiable, en octobre 2007. Pendant plus de dix ans (de 1986 à 1997), elle s’occupe de la rubrique Santé sur Europe 1, avant de devenir chroniqueuse santé à la télévision, sur TF1 dans Combien ça coûte ?, puis sur France 2 dans Studio Gabriel. A partir de 1997, Laurence Ferrari se fait remarquer par un plus large public en présentant les journaux de LCI de 6h à 10h. Elle s’installe aussi progressivement à TF1 avec l’émission Sept à Huit en duo avec son mari de l’époque Thomas Hugues puis, à partir de 2001 avec le magazine Vis ma vie. De même, de juin 2002 à juin 2006, elle est le joker de Claire Chazal pour les journaux du week-end de TF1. En septembre 2006, elle part sur Canal+ pour présenter Dimanche+ et commente les soirées électorales. A l’été 2008, choisie pour remplacer Patrick Poivre d’Arvor au journal télévisé de 20 heures de TF1, la journaliste quitte Canal+. En mai 2012, elle annonce son départ du journal de 20 heures de TF1 pour rejoindre Direct 8. Depuis le 8 octobre 2012, elle présente Le Grand 8 sur D8 ainsi que Tirs Croisés sur i-Télé depuis le 26 août 2013, ces deux chaines faisant partie du groupe Canal+. DANIELA LUMBROSO AUDIOVISUEL Née le 18 août 1961 à Tunis (Tunisie), Daniela Lumbroso est une présentatrice et productrice de télévision et de radio. À vingt ans, tout en suivant ses études (maîtrise de sociologie), elle se passionne pour des radios libres dans lesquelles elle fait ses premières armes. Elle présente sa propre émission sur Radio show, puis rejoint la toute jeune NRJ en 1982 où elle présente les flash infos. Elle est un des piliers de l’équipe de l’émission L’Oreille en coin à France Inter, qu’elle intègre en 1984. Elle entre à la télévision en 1985 comme journaliste reporter à la rédaction de TF1, où elle effectue des reportages culture et société pour les journaux télévisés. Elle quitte la chaine à la privatisation en 1987, et devient animatrice et journaliste sur Antenne 2, aux côtés de Jacques Martin notamment. En 1994, elle rejoint la chaîne LCI qui vient de voir le jour et anime pendant sept ans LCA (La culture aussi), un talk-show quotidien en direct sur l’actualité de la culture. Elle produit et anime au même moment sur TF1 le magazine Culture !, programmé en alternance avec Vol de nuit de Patrick Poivre d’Arvor. En 2001, elle rejoint France 2, où elle anime des magazines et des grandes soirées évènementielles. Productrice depuis 2004, sa société Degel Prod est à l’origine de la création de nouveaux formats d’émissions, et produit actuellement pour France 2, TF1, Arte et les chaînes de la TNT. OPHELIE MEUNIER C’est la benjamine de notre enquête, mais à tout juste 27 ans, elle n’en finit plus de prendre du galon sur Canal+. A ses débuts, Ophélie Meunier pose pour La Redoute et les 3 Suisses, jusqu’à l’obtention de son bac scientifique. Grâce à son physique de rêve, elle se consacre ensuite pleinement au mannequinat, et se déplace durant cinq années entre la France, l’Europe et les États-Unis grâce à l’agence Metropolita. En 2011, elle s’oriente dans le journalisme et s’inscrit à l’ESJ de Paris, puis décroche l’année suivante un stage à I-Télé. Sa carrière démarre vraiment aux côtés de YannBarthès dans Le Petit Journal sur Canal +. Depuis, elle officie dans La Nouvelle Edition d’Ali Baddou, mais la jolie Ophélie Meunier ne compte pas arrêter son ascension en si bon chemin. Elle vient en effet d’être choisie pour animer les JT de la chaîne cryptée durant tout l’été et est en lice pour rejoindre le Grand Journal à la rentrée. Si l’expérience des JT du midi est concluante, elle pourrait dès la rentrée prendre les commandes des journaux télévisés de 19h. Autant dire qu’Ophélie Meunier est bien partie pour faire une très grande carrière. M.P. Entreprendre Femme 37





Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 1Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 2-3Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 4-5Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 6-7Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 8-9Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 10-11Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 12-13Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 14-15Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 16-17Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 18-19Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 20-21Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 22-23Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 24-25Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 26-27Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 28-29Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 30-31Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 32-33Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 34-35Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 36-37Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 38-39Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 40-41Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 42-43Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 44-45Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 46-47Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 48-49Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 50-51Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 52-53Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 54-55Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 56-57Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 58-59Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 60-61Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 62-63Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 64-65Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 66-67Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 68-69Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 70-71Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 72-73Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 74-75Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 76-77Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 78-79Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 80-81Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 82-83Entreprendre Femme numéro 2 jui/aoû/sep 2015 Page 84