Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°4 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : relancer sa carrière.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Incentive et séminaire les noLvelles tec niques Sites de séminaires et d'incentives Dénomination/Descriptif Prestation(s) Renseignements Raison sociale Pierre &Vacances 28 destinations sous le signe du professionnalisme en France, en Guadeloupe et en Martinique. Séminaires et incentives. 01.55.26.49.31 ou www.seminaires.pierreetvacances.com Châteauform'Près de 30 châteaux dans toute la France, en Suisse, en Réunions, séminaires, universités d'entreprise et 01.30.28.69.69 ou Espagne, en Italie et en Belgique. événements. www.chateauform.com Château de Pizay**** A quelques kilomètres de Lyon sur un domaine qui s'étend sur Hôtel de 62 chambres, suites et appartements, 04.74.66.51.41 ou 62 hectares de vignes réunissant les meilleurs crus de la salles de séminaires, spa et autres activités. www.chateau-pizay.com région. Centre Calodaé Centre de séminaires et centre de soins Trois formules de séjours d'affaires (Standard, 03.29.30.07.30 ou thermaux à Plombières-les-Bains. Privilège et Prestige) adaptées aux envies et au www.plombieres-les-bains.com budget de chacun. Crowne Plaza Paris Hôtel 4 étoiles luxe de 56 chambres et suites ; bar, terrasse et Salles de séminaires modulables jusqu'à 300m'. 0.800.911.617 ou restaurant gastronomique à quelques pas des Champs- www.crowneplaza.com Élysées. Papillades Restaurant, cuisine familiale et généreuse, 40 places assises dans le XVI ! " arrondissement de Paris. Domaine de Preissac Située dans un parc de 136 hectares à 15 minutes de Toulouse, bâtisse composée de 8 salons d'affaires modulables et d'un espace de réception de 430 m'doté d'une terrasse. « L'inventive ne doit pas fournir que du pouvoir d'achat supplémentaire, il s'agit aussi de valoriser les collaborateurs ». Le rendez-vousncontournable Privatisation en soirée pour la formule « C'est vous le chef', : un membre de l'entreprise cuisine pour ses collaborateurs. Conventions, soirées événementielles, réunions, séminaires, incentives. Capacité d'accueil : de 10 à 350 personnes. Laurent Perrier, directeur général de Concorde Cadeaux Le secteur connaît donc un nouveau souffle, et ce qui avait lieu il y a 20 ans n'a plus court. Dans les années 1980-1990, les commerciaux restaient les Éditeur depuis plus de vingt ans des fameux guides Events Media offre à tous les profession d'affaires et de l'événementiel une gamme de produits et services complète è forte valeur ajoutée. Le salon (4 - 5 février 2009 à Paris) constitue le lien privilégié et incontournable entre les organisateurs (corporate, agences ou associations et les professionnels. www.salon.bedouk.com 24 - Entreprendre Emploi&Carrière Dans l'air du temps éponymes, Bedouk Meetings & lakma. Otieurne grands privilégiés du système incentive. Aujourd'hui, le périmètre est plus large, comme le souligne Laurent Perrier, directeur général de Concorde Cadeaux, société de cadeaux d'affaires :.Nous observons une certaine diversité des populations animées. Il existe dorénavant des opérations à tous les niveaux. Par exemple sur un chantier, il est possible de mettre en place des challenges sur les consignes de sécurité afin de faire baisser les taux d'accidents du travail ». Un point sur lequel le rejoint Benoît Rosenthal, précisant également que « ces opérations doivent se concentrer sur les populations où il y a un impact direct en termes de résultats ». Autre évolution, les récompenses. Pour Laurent Perrier, « les années fric et frime sont dépassées. Lorsque le bénéficiaire sélectionne lui-même son cadeau, son choix est de 01.42.27.12.31 05.61.375.375 plus en plus raisonnable. Mais l'incentive ne doit pas fournir uniquement du pouvoir d'achat supplémentaire, il s'agit aussi de valoriser les collaborateurs ». D'ailleurs, Benoît Rosenthal indique que ce sont les notions de valeurs, de cohésion et de partage qui sont dorénavant recherchées dans les dotations choisies par les entreprises : « Les plans saut à l'élastique ne sont plus à l'ordre du jour. Le dépassement de soi n'est plus la valeur recherchée ». L'air du temps a également modifié l'organisation des événements. La mise en place des RTT et la scission de plus en plus marquante entre la vie professionnelle et privée limitent les événements empiétant sur le week-end. Un nouvel état d'esprit habite ainsi ceux qui composent l'entreprise assumant pleinement le fait qu'il existe des préoccupations autres que leur activité. Une idée que rejoint le programme « Eco Séminaire » récemment mis en place par Pierre & Vacances et où l'écologie tient une place prédominante à tous les niveaux : « Cette offre est à l'image des préoccupations environnementales de nos clients et elle nous permet de nous différencier de la concurrence », assure Amélie Huriguen. L'avenir de l'incentive est directement lié à'art de vivre.
cREE IDÉE LUCRATIVE Monter son club de gym Le marché du Fitness est en croissance de 5 A G% par an en France. La femme joue un rôle primordial sur ce marché et les marques se plient en 4 pour les attirer chez elles. Bref, voici un créneau d'avenir pour toutes celles et tous ceux qui veulent monter leur club de gym en France. Pour y arriver, le plus simple est encore de se lancer en franchise. lusieurs types de créneaux sont exploités en franchise. Le fitness en particulier s'est peu àppeu introduit via le secteur plus traditionnel de l'esthétique et plus tard de l'amincissement. La notion de bien-être s'est peu à peu imposée chez les Français et est aussi devenue une notion économique. Un phénomène en franchise Ces dernières années, la franchise s'est surtout infiltrée dans le marché des clubs de sport inspirés de l'exemple américain. Il s'agit de cibler les femmes actives essentiellement en leur permettant de travailler sans perdre de temps sur des séances de trente minutes, et en suivant des programmes ayant divers objectifs : amincissement, remise en forme, musculation... Les principales enseignes sont établies en centre-ville ou proches des centres de bureaux : Curves, O'Sport 30 minutes fitness, Lady Fitness, Lady Moving... Certains sont uniquement réservés aux femmes, d'autres non. Les surfaces sont assez réduites, mais il faut quand même penser à l'investissement machines et appareils de sport. L'investissement dépasse donc pour une création les 100/120 000 euros. Le plus important est de recruter des personnes qui viennent régulièrement, de deux à trois fois par semaine. Les réseaux à suivre De nombreux réseaux recrutent actuellement des candidats prêts à devenir franchisés. A vous de faire le bon choix en fonction des conditions demandées, de l'attractivité du concept et de la formation dispensée. > Lady Fitness Les femmes actives travaillant en ville disposent de relativement peu de temps pour prendre de l'exercice et ont souvent des difficultés pour parvenir à se rendre libre pour des heures de cours bien précises. D'autant que les clubs proposent des cours très différents les uns et des autres et les abdos-fessiers n'ont pas forcément lieu à la sortie du bureau. L'idée repose donc sur un cours de 30 mn permettant d'avoir une activité physique, y compris pendant la pause repas et permettant également de faire un bilan minceur afin de perdre quelques kilos. Un circuit est donc proposé à la clientèle, exclusivement réservé aux femmes. Un entraîneur suit les adhérentes, afin que les efforts fournis soient en adéquation avec les résultats recherchés. 16 postes de travail sont identifiées et les clientes doivent venir 2 à 3 fois par semaine pour tenir le programme. 100 000 Burns minimum ! Pour vous lancer en franchise, il vous faudra compter sur un investissement de 100 000 euros minimum. Parfois moins, mais c'est rare. Lady Fitness en chiffres Droit d'entrée : 25 000 euros Redevances globales : 1000 euros par mois Investissement global de l'ordre de 150 000 euros hors pas de porte. Contact : Arnaud Van Pul, Responsable développement 100 H Cours Lafayette 69003 Lyon www.Iadyfitness.fr Une formule séduisante La formule séduit et a été lancée il y a peu : création de la société en 2004 et lancement de la franchise en 2005. Il existe déjà plus d'une quarantaine d'implantations sur des surfaces qui se situent en centre-ville ou à proximité de bureaux, entre 200 et 250 m2. L'idée que le concept a été testé depuis 1957 aux Etats-Unis est plutôt rassurante. D'autant que le coût pour les adhérentes est très abordable : 39 euros par mois en moyenne. C'est Hervé Rivoal, le fondateur de Lady Fitness en France qui en parle le mieux en spécifiant que le concept est particulièrement apprécié, car la cliente qui arrive peut démarrer son entraînement physique à n'importe quelle heure dans les créneaux d'ouverture. Pas de Entreprendre Emploi&Carrière - 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 1Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 84