Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°4 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : relancer sa carrière.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Incentive et séminaire. les noLvelles tec quel Jérôme Lemouchoux, directeur marketing et développement, Tir Groupé Dénomination/Raison sociale CadoResto Coffret Liberty Companeo Comptoir des marques Concorde Cadeaux Cuisine en choeur Formules incentives et cadeaux d'affaires Descriptif Invitations multi-restaurants. Cadeaux d'affaires. Cadeaux d'affaires. Cadeaux d'affaires. Cadeaux d'affaires. Ateliers cuisine à but pédagogique/coaching d'équipes Invitations multi-restaurants. Renseignements www.cadoresto.com www.coffret-cadeaux.com www.companeo.com www.comptoirdesmarques.com www.concorde-cadeaux.com stephanie@cuisineenchoeur.com Idéal Gourmet Inititations multi-restautants. www.idealgourmet.fr Illicado Cartes cadeaux multi-enseignes. www.illicado.com Incentive Office Organisation de challenges, de voyages de motivation et d'opérations à primes. Insolite Organisation de voyages d'affaires, de séminaires, de conventions, d'activités et de soirées. Kangourox Cadeaux d'affaires. La Carte Chic Coffrets cadeaux. La Doze de Sensations Coffrets cadeaux. Mondes Pluriels Organisation d'incentives, de voyages de stimulation, de séminaires et d'événements. Smartbox Tir Groupé Touraffaires Wonderbox tives est en plein développement et le chiffre d'affaires a doublé en quatre ans. Le secret d'une telle santé ? Selon 22 - Entreprendre Emploi&Carrière Tir Groupé a réponse à tout www.incentiveoffice.com www.insolite.net www.kangourox.com www.lacartechic.com www.guide-sensations.com www.mondes-pluriels.com Coffrets cadeaux. www.smartbox.com Chèques cadeaux, cartes cadeaux et coffrets cadeaux Vivabox. Cadeaux d'affaires et organisation de séminaires. Coffrets cadeaux. « Historiquement, la société Tir Groupé commercialise des chèques cadeaux. Pour s'adapter à l'évolution du marché, les solutions se sont étoffées : au traditionnel chèque cadeau, se sont ajoutés un catalogue de cadeaux en ligne et des coffrets cadeaux Vivabox, soit au total un réseau de 325 enseignes nationales et 5.000 commerces de proximité. Une offre multiple que Jérôme Lemouchoux, directeur marketing et développement, explique : « Avec notre expérience, nous avons pu constater que tout le monde n'est pas motivé de la même façon par les Amélie Huriguen, directrice des ventes séminaires du groupe : « Notre différence ? chaque site de séminaires-incen- www.tirgroupe.fr www.touraffaires.com www.wonderbox.fr mêmes récompenses lors d'un challenge. Certaines personnes vont être stimulées par l'idée de recevoir un chèque cadeau, car cela constitue un coup de pouce dans leur pouvoir d'achat, mais une telle dotation n'est pas appréciée de la même façon par un "grand compte" ». C'est en cela que Tir Groupé a su se démarquer de la concurrence. L'incentive constitue un réel objectif pour cette entreprise qui compte 7 agences régionales, à savoir la moitié de l'activité d'ici trois ans. Pour ce faire, elle s'est positionnée sur le créneau de 1 l'organisation de challenges : « Nous sommes partis du constat que beaucoup de dirigeants souhaitent mettre en place des incentives au sein de leur entreprise, mais estiment ce type d'opération trop "chronophage" », poursuit Jérôme Lemouchoux. « Beaucoup savent aussi exactement ce qu'ils souhaitent. Nous avons donc développé des solutions "packagées" pour les aider à déployer en 24 heures seulement leur opération ». Tir Groupé a sans doute trouvé là le meilleur moyen d'occuper le terrain. www.tirarodoe.fr tives s'intègre dans un environnement naturel, nous développons des solutions sur mesure et nous soignons notre communications, Conscient que les entreprises cherchent à tisser des liens entre les collaborateurs, tout est réalisé en ce sens. Résultat : « Beaucoup de nos clients nous sont fidèles, mais pas nécessairement sur un même site, car le propre d'une manifestation d'entreprise telle qu'un séminaire annuel est de changer de lieu à chaque fois », poursuit-elle. Un critère que maîtrise le groupe qui offre pas moins de 26 destinations à ses clients issus à 35% d'agences d'événementiel (le reste en rapport direct). Les prestataires de séjours ne sont pas les seuls à bénéficier de l'essor de ces pratiques de motivation professionnelle. Les propriétaires de châteaux et belles demeures en profitent également, louant les vastes salles de leurs propriétés pour des séminaires. Autres filières en pleine ébullition : les sociétés de cadeaux d'affaires, de chèques cadeaux multi-enseignes ou multirestaurants. Derniers nés de cette tendance, les coffrets cadeaux qui sédui-
Incentive et séminaire les noLvelles tecnnIqbes CadoResto, ça ne se refuse pas Jean-Philippe Soriano, fondateur et directeur général de La carte multi-enseignes d'Illicado est déjà acceptée par 3.000 boutiques CadoResto, est un jeune chef d'entreprise heureux. Créée début 2008, son entreprise de chèques cadeaux multi-restaurants connaît une croissance surprenante. Son idée ? Six formules de dîner présentées sous la forme de tickets déclinés pour deux à neuf personnes et utilisables dans toute la France : » Ils s'utilisent comme des tickets restaurant, mais cela reste un cadeau, car il n'y a pas de valeur faciale », explique Jean-Philippe Soriano. Pour une même formule, les prestations varient d'un restaurant à l'autre et le chèque est valable douze mois. Un concept qui séduit aussi bien les restaurateurs que les comités d'entreprise, car il permet de récompenser l'employé ainsi qu'un ou plusieurs autres membres de sa famille : « Notre chiffre d'affaires double tous les mois. Nous comptons actuellement 650 partenaires et nous en ajoutons 150 par mois ! ». À la demande de restaurateurs, l'offre va progressivem ule haut de gamme gastronomique, soirées comprenant un repas, une nuitée et le petitdéjeuner, week-end ou séjours de 3 jours et plus, dîner-spectacle, repas dansant, dîner-croisière... Une effervescence qui risque d'atteindre un nouveau pic à l'approche des fêtes de fin d'année, période durant laquelle les sollicitations des entreprises désirant récompenser leurs collaborateurs se font nombreuse wwwcadoresto.com Après vingt-cinq années passées dans le groupe Auchan, Patrick Grégoire a créé sa société de cartes cadeaux baptisée Illicado. Les premières sont commercialisées en avril 2006 et aujourd'hui, elles sont valables dans plus de 3.000 points de vente. Initialement axée vers les comités d'entreprise, la société vise maintenant le secteur des incentives. Pourquoi vous être lancé sur le marché de l'incentive ? Nous sommes partis du constat que le bon d'achat cadeau sous forme d'un chèque papier était obsolète. L'avenir est à la carte et à la monétique. Nous mettons en oeuvre ce produit sur tous ces marchés potentiels. Nous avons commencé par celui des cadeaux d'entreprise il y a deux ans, plus accessible grâce aux salons professionnels et aux fichiers à vendre ou à louer. Nous nous produisons maintenant dans le domaine de l'incentive. L'année prochaine, nous attaquerons le troisième marché potentiel, celui du consommateur final, le B toC. Quels sont les avantages de cette carte ? Cette carte est avantageuse pour chaque marché spécifique par rapport au produit papierll s'agit d'un outil moderne, original et offrant beaucoup plus de praticité et de sécurité. Le marché de l'incentive est en train de se convertir au marché du bon d'achat multienseignes, c'est une tendance forte depuis quelque temps.ll y a une attente constante pour de la nouveauté, comparé au secteur du comité d'entreprise qui est plutôt traditionaliste. L'image de l'incentive est souvent celle du commercial qui va dépenser 1.500 euros au Club Med. Or la réalité est UI [161 E'..1 (i01 Ç:U1, (;) sent également les comités d'entreprise, mais aussi les cours de cuisine. Ces derniers possèdent l'avantage du deux en un plus contrastée ! Ce sont souvent des sommes moins importantes et le principe ne concerne pas que les commerciaux, il touche également l'extérieur de l'entreprise, notamment les réseaux de distribution. Ce sont donc souvent de petits montants. Notre produit se veut souple, dans le sens mufticibles : du vendeur qui a gagné son challenge jusqu'au revendeur en passant par l'ouvrier. Dernier avantage : le paiement est absolument sécurisé. Comment fonctionne-t-elle ? Les cartes sont « activables » à distance, ce qui signifie que toutes les opérations de stockage ou de transport peuvent se faire avec des produits non actifs sans aucun risque financier. Elles sont ensuite chargées de la somme décidée à l'euro près et sont sécables, c'està-dire « dépensables » en plusieurs fois au centime près. Les porteurs apprécient de pouvoir se faire plusieurs petits cadeaux ou de se donner un peu de pouvoir d'achat supplémentaire. Elles sont aussi soumises à une gestion informatique en temps réel, ce qui signifie qu'il est possible de l'utiliser une première fois, puis dans la seconde qui suit dans une autre enseigne ou sur Internet sans erreur de calcul. Comment va se développer le réseau ? Le réseau compte aujourd'hui 47 enseignes et notre ambition est de le développer davantage. Mais pas à l'infini, car nous souhaitons offrir aux porteurs de la lisibilité et aux enseignes de la visibilité. C'est ce qui nous différencie de certains chèques cadeaux où les enseignes sont noyées parmi tous les concurrents et où l'effet « promotion de marque » est très discutable. Notre volonté est d'offrir un choix complet, pour toutes les catégories socioprofessionnelles, pour toutes les tranches d'âge et qui préserve une belle mise en valeur des marques et des enseignes. www.illicado.com faire travailler les équipes de façon à tisser des liens entre les individus avec, en même temps, la récompense de les sortir du quotidien. Entreprendre Emploi&Carrière - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 1Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 84