Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°4 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : relancer sa carrière.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Incentive et séminaire. les noLvelles tec gLes Motiver, un vrai métier Un marché en pleine santé Les entreprises établies en France ont dépensé en 2007 un volume global estimé à 9,04 milliards d'euros sur le marché du tourisme d'affaires, soit une hausse estimée établie à 2,7% par rapport à 2006. Les séminaires restent le type de manifestation le plus organisé puisqu'ils concernent près de 90% des entreprises. 3/4 des entreprises incluent des activités périphériques certaines de leurs manifestations : les 3/4 privilégient un contenu ludique et 59% sportif. Sources : Baromètre annuel Bedouk et Coach Omnium sur le tourisme d'affaires et le comportement d'achat des entreprises en 2007. Créée en avril 2003 par Pierre- Édouard Stérin, Smartbox (anciennement Weekendesk) est devenue en seulement cinq ans le numéro 1 des coffrets cadeaux en Europe (146 millions d'euros de volume d'affaires en 2007, 79 millions d'euros rien que pour le 120 ept cadres sur dix se déclarent Ssatisfaits du climat général dans leur entreprise. Cette donnée, fondée sur d'une étude de l'Apec (La mobilité professionnelle des cadres, édition 2008), souligne le soin pris par les structures dirigeantes pour faire rester leurs équipes, fidéliser leurs collaborateurs et, par conséquent, inciter semestre 2008). Au total, ce sont plus de 800.000 coffrets cadeaux vendus dans toute l'Europe au 1- semestre 2008. Cette croissance exponentielle de 110% s'explique non seulement par l'augmentation et l'innovation permanente des coffrets proposés (plus de 31 dans 20 - Entreprendre Emploi&Carrière 5 secteurs) mais aussi par un large réseau de distribution (2.700 points de vente dont Fnac, BHV, Virgin, Auchan..., des agences de voyages telles que Carlson Wagon Lit, Leclerc Voyages, Club Voyages, le réseau Selectour... et Internet). Une offre directe aux entreprises Avec plus de 3.000 prestations différentes parmi de nombreux Un cours de cuisine prodigué par un grand chef, un trek en Laponie ou une carte cadeau dans un relais & château d'Anjou.l'art de motiver ses équipes, baptisé incentive, a le vent en poupe. l'ensemble du personnel à donner le meilleur de lui-même. Des résultats obtenus grâce à différentes techniques qui ont pour objectif de motiver les troupes. En management, on parle d'incentives et ces pratiques foisonnent challenges commerciaux sur le lieu de travail, séminaires travail-détente hors de l'entreprise, ateliers ludiques et Le leader européen des coffrets cadeaux booste vos équipes StrarLbox Offrez l'évasion ! Récompensez Fidélisez Motivez de zi.909 A 3139,901i thèmes variés et originaux, une simplicité de « mise en oeuvre » puisqu'il s'agit d'offres packagées, prêtes à offrir, sans oublier la personnalisation à l'effigie de l'entreprise, pas étonnant que le concept ait séduit 85% des sociétés du CAC 40, dont Mo& pour les offrir à ses meilleurs vendeurs, ou encore Danone, L'Orée !. D'ailleurs, la vente aux entreprises représente désormais 30% du volume d'affaires de inventifs... En perpétuelle évolution, celles-ci concernent tous les secteurs d'activités, tous les niveaux de poste et sont déclinables à volonté. Un champ d'applications tellement vaste qu'est né un business, forcément très lucratif. « Un incentive réussi doit s'inscrire dans la durée, Smartbox. Détente, évasion, sensations, gourmandise... de quoi stimuler vos équipes mais également gratifier vos salariés ou encore fidéliser vos clients. Présente dans 11 pays d'Europe mais aussi au Canada et très prochainement aux États-Unis, Smartbox espère bien devenir le numéro 1 mondial du coffret cadeau. D'ailleurs, après avoir démocratisé le loisir, Pierre- Édouard Stérin souhaite lancer des activités à la carte haut de gamme...comme plonger avec des requins blancs en Afrique du Sud. www.smartbox.com
FotolialBryan Howard répondre à un message bien précis et avoir un caractère exceptionnel », explose Benoît Rosenthal, directeur général de Bedouk Meetings & Events Media, interlocuteur de référence pour tous les professionnels du tourisme d'affaires et de l'organisation d'événements professionnels. Que l'opération mise en place ait pour mission d'augmenter les résultats commerciaux ou bien créer une cohésion dans une équipe marketing ou encore de modifier certaines habitudes de travail du département confection, l'événement doit respecter ces principes de base. Incentive, mode d'emploi La démarche est donc de définir l'objectif à atteindre, de déterminer l'opération adéquate (challenge, atelier, séminaire...) et de sélectionner les cadeaux à décrocher. Partant du principe que l'entreprise se compose d'une multitude d'entités, il n'existe pas une mais bien plusieurs façons de motiver les équipes et les récompenser. C'est là que les agences de conseils interviennent : « Elles permettent de trouver l'interlocuteur qui a la solution ad hoc à la problématique. Leur implication est obligatoire lorsqu'il s'agit de voyage, car ces agences possèdent la licence nécessaire. Mais d'une manière générale, les entreprises ont tout intérêt à en faire moins - ou alors différemment - et de déléguer l'organisation de leurs challenges à un professionnel pour être sûr du résultat », confie Benoît Rosenthal. Un marché en effervescence Il existe ainsi une véritable professionnalisation dans le domaine du conseil et de l'organisation d'incentives. Les cabinets ont pignon sur rue et de nouveaux sites spécialisés fleurissent chaque jour sur le Web. Le groupe Pierre & Vacances fait partie des leaders du secteur. Leur activité séminaires-incen- Benoît Rosenthal, directeur général de Bedouk Meetings & Events Media « Un incentive réussi doit s'inscrire dans la durée, répondre à un message bien précis et avoir un caractère exceptionnel ». Amélie Huriguen, directrice des ventes séminaires du groupe Pierre & Vacances « Nous développons des solutions sur mesure et nous soignons notre communication ». Entreprendre Emploi&Carrière - 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 1Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 84