Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
Entreprendre Emploi n°4 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°4 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : relancer sa carrière.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
succès » Amateur de voyages et de rencontres propices à l'ouverture d'esprit, Olivier Baussan s'est rendu en Corse et en Afrique pour découvrir les bienfaits de l'immortelle et du karité. en place la fondation d'entreprise, dont le siège social est à Manosque, de nombreuses actions étaient déjà menées : les étiquettes en braille, l'investissement pour inviter des enfants non-voyants à faire des stages « découverte des plantes en Provence », la mise en place d'une association composée essentiellement de salariés, le soutien aux femmes en Afrique avec le karité. « Je voulais créer une fondation d'entreprise depuis très longtemps, mais il était préférable d'attendre de faire des bénéfices pour la lancer. Un jour, cela a été possible. Nous avons par conséquent lancé cette fondation qui cristallise, aujourd'hui, tous les projets amorcés antérieurement avec trois grands champs d'activité : le soutien aux malvoyants et personnes aveugles, l'émancipation économique des femmes des pays pauvres et la préservation des savoirs de la nature ». En terres africaines Pas étonnant que cet écologiste de coeur soit allé chercher les bienfaits de l'immortelle en Corse et de la noix de karité en Afrique. « Je suis allé au Cap-Vert pour aider les habitants à faire du savon avec un oléagineux local qu'ils n'utilisaient plus : j'ai donné du sens à mon métier de savonnier en transmettant ce que j'avais reçu. À qui peut-on mieux communiquer cet héritage sinon à des personnes qui en ont réellement besoin ? Du Cap-Vert, je suis allé naturellement en Afrique où j'ai rencontré ces femmes qui vendaient le karité sur le marché et qui utilisaient l'argent pour se faire belle. J'ai été fasciné par cette culture ». La naissance d'un partage, d'un partenariat, qui existe depuis bien des années. Alors, à quand les prochains voyages et les nouvelles découvertes sur le plan du bien-être ? « C'est un peu difficile. Le karité est une telle huile pour peau sèche ! On m'a parlé plus d'une fois de l'huile d'argan qui a les mêmes vertus, mais j'ai peur de déshabiller 18 - Entreprendre Emploi&Carrière Jacques pour habiller Paul. Notre équipe marketing me demande pourquoi ne pas s'intéresser à l'huile d'argan, agréable et très tendance, je leur réponds que j'ai peur d'abîmer le karité. Il vaut mieux continuer à bien façonner ce que l'on a fait : avec le karité en Afrique, ce sont aujourd'hui 12.000 femmes qui travaillent ! Nous ne pouvons pas nous permettre de dire que nous allons lancer un nouveau produit pour peau sèche ! Il faut au contraire faire en sorte que les consommateurs dans le monde entier connaissent encore mieux le karité ». Bonté d'âme quand tu nous tiens ! Son produit préféré ? Aucune hésitation perceptible dans le son de sa voix. « La crème de main karité ! C'est le produit qui résume tout le sens de ce que j'ai voulu donner à cette marque. Le chimiste de l'Occitane a réussi à faire une crème main avec 20% de beurre de karité, 20% qui arrive à pénétrer facilement dans la peau alors que c'est une matière grasse ! D'autre part, elle aide au développement économique des femmes en Afrique. Enfin, j'apprécie le packaging et, plus particulièrement, la façon dont il raconte simplement les choses avec ce tube métal d'aquarelle. On l'associe naturellement aux voyages, aux esquisses des artistes... cette narration par le packaging est ma contribution à l'histoire ! ». D'ailleurs, ce produit, qui s'achète aujourd'hui toutes les 5 secondes, reste la meilleure vente de l'Occitane en Provence. « Si je n'avais fait qu'un seul produit dans ma vie, j'aurais fait celui-là. Je le trouve génial pour mon utilisation personnelle d'autant qu'à mon âge il faut que je prenne soin de ma peau ! ». A cinquante-cinq ans, Olivier Baussan n'a rien perdu de son enthousiasme naturel, c'est un homme du Sud.
www.lafontpresse.fr LES ENTREPRENEURS La gazette de l'info ENTREPRENEURS FRAN Ou comment sortir e la crise ? Politique et economie par Robert Lafont LA FRANCE DE L'ANTI-CRISE A la rencontre de personnalités d'exception ; leurs conseils n'ont pas de prix. Ce sont de vrais secrets de fabrique... Entreprendre Bolork, Tapie, Sarkozyn. les coulisses du pouvoir Lafont presse Lafont presse Février - Mars Avril 2009 Trimestriel N°13 wrvisaafontpresse.fr La Gazette de l’info Hors-série chez votre marchand de journaux 80 magazines à centres d’intérêts - 10 millions d’exemplaires diffusés par an service publicité : tél. 01 46 10 21 05



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 1Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Entreprendre Emploi numéro 4 mar/avr/mai 2009 Page 84