Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°9 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Mark Zuckerberg, une ambition planétaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
Communiqué Dossier spécial n le portage salarial Webportage : une expérience inédite du portage salarial Piloter son activité en ligne, telle est l'opportunité que propose cette société de portage dirigée par Jérôme Tarting. Entretien avec Sandra Gazza, responsable et RRH. A quels professionnels vous adressezvous ? Webportage fut créée pour permettre aux indépendants travaillant sur le web de trouver des solutions pour légaliser leurs revenus publicitaires, sans se soucier de leurs contraintes administratives. L'offre s'est élargie ensuite aux métiers du web (web designers, web masters...) et aux métiers de prestations de service (consultants, formateurs, photographes...). Quelle est la spécificité de votre solution de portage ? Nous mettons à la disposition de nos portés une interface web qui leur est dédiée, avec des outils leur permettant de gérer leur activité : vision de leur compte webportage, factures et devis en ligne, etc... Comment se décline votre offre ? Deux grandes offres à 5 ou 8% sur les encaissements sont proposées, selon Sandra Gazza que le porté exerce ou non son activité à domicile. Aucun plafond de facturation n'est imposé (ce qui permet à toute personne de lancer son activité sans contrainte de chiffre d'affaires), aucun frais caché ne s'ajoute. Nos portés peuvent personnaliser leur facture avec leur nom de marque et ont à leur disposition notre numéro d'agrément pour la formation. Quels sont vos atouts sur le marché ? Nous nous définissons comme une entreprise humaine véhiculant des valeurs telles que le goût d'entreprendre, le respect de chacun, l'accompagnement des portés dans leur évolution. Nous faisons évoluer régulièrement notre outil et notre offre de services afin d'améliorer le confort de travail (négociation de tarifs préférentiels avec les mutuelles, l'hôtellerie...), facilitons le travail collectif entre nos portés (qui peuvent créer des comptes communs), établissons un annuaire des portés leur permettant d'être visibles sur le net, etc... Et le 9 juin prochain, à Paris, nous organisons la 3ème édition du webportage live destinée à faire se rencontrer tous nos portés de France et d'Europe, ainsi que les prospects et partenaires. 78 n Emploi & Carrière Jérôme Tarting Webportage Zac Saint-Martin - BP 10 impasse Thomas Alva Edisson 84120 Pertuis Tél. : 04 86 80 60 60 www.webportage.com Valor Consultants : des précurseurs sur le marché du portage salarial Conceptrice du portage salarial en France en 1986, co-fondatrice du SNEPS (le principal syndicat national du portage) en 1998, première société de portage à être certifiée ISO 9001, Valor Consultants présente l'avantage de respecter par anticipation l'accord du 24 juin 2010 encadrant la profession... puisqu'elle en est l'initiatrice ! Entretien avec Fabien Baiata, Responsable des Opérations du Groupe Valor. Comment définiriez-vous les atouts de Valor Consultants ? Nos 1 200 consultants - issus de trois grands pôles : informatique, marketingcommunication, et RH-formation - bénéficient d'un salaire minimum garanti, de frais de gestion démarrant à 5%, de notre numéro d'agrément pour la formation, ainsi que d'une large palette de services (plan d'épargne entreprise, mise à disposition de locaux...). Mais l'un de nos principaux atouts Fabien Baiata réside dans notre appartenance au Groupe Freelance.com, qui compte comme clientes 29 sociétés du CAC 40 et met à disposition de nos consultants ses 1 200 offres de mission. Quelle relation entretenez-vous avec vos consultants ? Chez Valor Consultants, nous adoptons une gestion d'homme à homme, chaque consultant étant accompagné par une personne attitrée, laquelle prend en compte dès le départ toutes ses habitudes et ses convenances. Cette relation intuitu personae représente une véritable plus-value sur un marché qui tend à « s'industrialiser ». Vous menez une démarche d'innovation constante sur ce marché... Effectivement. Elle est activement conduite par André Martinie, Président du Groupe Valor et PDG du Groupe Freelance.com, qui préside également le SNEPS et siège au conseil d'administration de la CICF. Nous avons ainsi été les premiers à offrir aux consultants un simulateur de revenu et lien sur leur compte via leur iPhone (appli Valor). Quel bilan établissez-vous aujourd'hui : le portage est-il de plus en plus d'actualité ? La solution du portage s'avère assurément adaptée pour les entreprises compte tenu de la souplesse requise à l'heure actuelle : nombre d'entre elles fonctionnent au projet, à la mission, recourant à des prestations externalisées. Le portage leur permet aussi de tester le consultant pour éventuellement offrir de l'intégrer par la suite. Chaque partie y trouve donc de multiples avantages ! 42, rue Sainte Foy - BP 82 - 92203 Neuilly-sur-Seine Tél. : 01 55 62 05 41 www.valor.fr www.portage.com
COMMENT DEVENIR TRADER ? Depuis quelques années, ils ont beaucoup parler d’eux et pas toujours de manière très flatteuse. Les traders pour certains assimilables à des armes de destruction massive et pour d’autres, des modèles de réussite. Toujours est-il que le métier attire toujours des candidats... Arnold Vincent Même si l’on connaît davantage cette profession sous sa terminologie anglosaxonne, il existe un terme français approprié : opérateur de marché. Sa mission essentielle est d’acheter des titres, des produits financiers (actions, change, obligations...), des matières premières ou bien tout autre sorte de produits que l’on peut trouver sur les marchés boursiers pour ensuite les revendre. Au passage, il doit tenter de dégager la meilleure marge, autrement dit, acheter au meilleur prix pour revendre au prix le plus fort. L’argent investi n’est pas le sien mais celui de son ou ses clients qui lui confient leurs intérêts et parfois de très grosses sommes d’argent. Il peut travailler pour différents établissements (banques, sociétés de bourse, entreprises...) ou bien à son propre compte. Ses revenus sont directement fonction de ses résultats et les montants de commissions peuvent objectif métier n Filières être tout simplement pharamineux... tout comme les pertes lorsque cela se passe moins bien... Quelles études ? Il n’y a pas à proprement parler de formation spécifique pour les étudiants qui souhaitent devenir traders. On retrouve cependant quelques lieux communs dans les parcours de la majorité des traders. Les Grandes Ecoles de Commerce sont en première ligne, tout comme les Ecoles d’ingénieurs spécialisées dans la finance. Cette base peut être ensuite enrichie par l’obtention d’un Master universitaire orienté vers une spécialité supplémentaire telle que le droit ou bien encore les mathématiques. On arrive donc à un niveau situé aux alentours de Bac +5. Il ne faut pas oublier non plus que si l’on considère cette activité comme un métier en soi, cela n’en est pas vraiment un Emploi & Carrière n 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 1Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 84