Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°9 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Mark Zuckerberg, une ambition planétaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Croissance dans les secteurs technologiques, parviennent à tenir le cap plusieurs années consécutives. Les piliers de la croissance Pas de recette miraculeuse mais des PME innovantes qui collent en permanence aux nouveaux marchés ! Les entreprises qui réussissent s'appuient sur les outils classiques : une offre adaptée à une demande en progression, une marque forte soutenue par un marketing ciblé, un investissement commercial constant (mais pas agressif) et une gestion rigoureuse, pour ne pas être dépassées par les événements. Et, paradoxalement, elles ne cherchent pas forcément à aller vite, comme l'explique Laurent Pascal (vingt-six ans), fondateur de l'entreprise de services Eliya. Ce prestataire met à disposition de ses clients du personnel de maison, pour des prestations classiques mais avec un positionnement très haut de gamme, résumé par le slogan « le luxe d’un grand hôtel chez soi ». Créée il y a quatre ans, la société a connu une forte croissance : 95% de 2008 à 2009 et 40% de 2009 à 2010, pour atteindre un chiffre d'affaires d'environ 1 million d'euros, avec 70 salariés intervenants et deux implantations, Versailles et Paris. Pourtant, selon le jeune homme, la clé de cette progression est justement de prendre le temps : « Notre offre repose avant tout sur la qualité des services. Plutôt que de multiplier les ouvertures géographiques ou le démarchage de nouveaux clients, nous avons souhaité tabler sur l'évolution du panier moyen, qui dépasse 1.600 euros par mois aujourd'hui alors qu'il n'était que de 350 euros il y a quatre ans ». Parfaite illustration de cette démarche qualité, Eliya a ouvert une école qui dispense des formations courtes (quelques jours) et moyennes (jusqu'à trois mois pour les gouvernantes) afin d'être assurée de bénéficier d'un personnel au top. 58 n Emploi & Carrière Les champions affichent plus de 4.000% de croissance en 5 ans. Piscinelle : +31% de ventes sur un marché qui plonge Dans un contexte économique morose, la piscine ne représente évidemment pas un investissement prioritaire pour les Français. Piscinelle, fabricant et distributeur de piscines enterrées (48 modèles positionnés sur le segment haut de gamme) depuis trente ans, basé à Domont dans le Vald’Oise, en a fait l'expérience. En 2008-2009, tous les acteurs du secteur ont donc été touchés par la crise, avec une régression de 24%. Piscinelle s'en est plutôt mieux sorti que les autres, avec une baisse de 8% « seulement ». Pour faire face à cette situation, Bruno Choux, P-DG et fondateur de l'entreprise, a d'abord pris des mesures d'économie. « Il fallait alléger les charges fixes sans toutefois déstructurer l’entreprise, ce qui s'est traduit par une légère diminution de nos services administratifs ». Mais le dirigeant a également joué la carte du redéploiement. Virage stratégique Pour cela, l'entreprise a Les leviers du développement La croissance organique sur son marché d'origine est naturellement limitée. Les entreprises qui affichent les meilleures progressions utilisent principalement quatre leviers, dont l'efficacité n'est plus à démontrer : repensé son modèle économique. « Nous avons actionné tous les leviers possibles pour mieux maîtriser notre distribution et nos marges. Nous avons développé un CRM métier, recruté des forces commerciales, renforcé nos services clients, investi sur le marketing ciblé et assuré une couverture du territoire à 100% grâce à notre réseau de franchisés », explique Bruno Choux. Outre cette stratégie commerciale volontariste, l’enseigne a aussi fait évoluer son offre produit, tout en conservant son positionnement en termes de qualités. « Pour rendre la décision plus facile, nous avons mis l'accent sur des solutions de financement extrêmement abordables, permettant d'acquérir une piscine à partir de 73 euros par mois, et lancé une collection de minibassins prêts à installer, ce qui nous a permis de pénétrer le marché des citadins ». Enfin, Bruno Choux a renforcé sa présence sur Internet, devenu un canal Bruno Choux, P-DG et fondateur de Piscinelle incontournable. Cette stratégie a porté ses fruits puisque Piscinelle a clôturé son exercice fiscal 2009-2010 avec une double croissance à 2 chiffres : +31% de vente et +20% de chiffre d’affaires, à près de 10 millions d'euros. Et Bruno Choux s'est fixé comme objectif une nouvelle progression de 20% du chiffre d'affaires en 2011. - la croissance externe. Elle reste le moyen le plus rapide pour franchir un cap, qu'il s'agisse d'augmenter sa part de marché ou sa couverture géographique en absorbant un concurrent, mais aussi d'élargir son offre de produits ou de services ou de procéder à une intégration verticale, en rachetant ses fournisseurs ou ses distributeurs ; - l'international. L'une des grandes faiblesses des PME françaises, en
Le Top 10 du High Tech Le palmarès Technology Fast 50, organisé chaque année par le cabinet de conseil Deloitte, distingue des entreprises technologiques affichant des croissances soutenues pendant cinq ans. 414 entreprises se sont inscrites à cette 10 ème édition placée sous le signe de la « croissance habile ». « Cette année, 70% des candidats et 64% des lauréats sont issus des régions, ce qui prouve que la "carte technologique" de la France est homogène. Les régions de France regorgent de véritables pépites qui, par leur croissance exceptionnelle, participeront au développement de l’économie française », souligne Alain Pons, président de la direction générale de Deloitte. Pierre Marque, associé responsable Fast 50 4.000% sur cinq ans ! Et les lauréats affichent en effet des progressions impressionnantes : 4.355% de croissance sur cinq ans pour le premier, Virtuoz, leader des solutions d’agents virtuels intelligents, 3.764% pour Easyteam (intégration de solutions Oracle) et 3.073% pour ConcoursMania, organisateur d'opérations de jeu-concours, spécialement sur Internet. Si ces résultats sont évidemment le fruit de start-up, les entreprises plus installées peuvent encore connaître de beaux niveaux de croissance : dans la catégorie des entreprises ayant réalisé plus de 10 M € de chiffre d’affaires en 2005, Netgem a enregistré 747% de croissance sur cinq ans,Alyotech 696%, et Paul Boye Technologies 363%. « Dans un contexte économique toujours fragile, ce palmarès apporte la preuve de la capacité des entrepreneurs français à développer des entreprises innovantes, mais aussi de l'efficacité des systèmes d’accompagnement tels que le crédit impôt recherche, le statut de la jeune entreprise innovante ou les pôles de compétitivité », explique Pierre Marque, associé responsable du Fast 50 France chez Deloitte. ils profitent des opportunités n Croissance regard des entreprises allemandes par exemple, tient à leur frilosité quant à leur développement hors de l'Hexagone. Pourtant, lorsqu'un modèle a fait ses preuves en France, il peut probablement s'imposer dans d'autres pays, surtout si aucun concurrent n'occupe l'espace. Cette internationalisation peut s'effectuer sur des marchés comparables au nôtre, notamment chez nos voisins européens, mais aussi vers les pays émergents, souvent vierges sur de nombreux secteurs, en faisant travailler par exemple des juniors entreprises d’écoles de commerce ; - l’innovation. Pas de croissance sans innovation. Les « me too products » qui se bornent à imiter l'existant permettent rarement de construire des leaders. L'innovation peut passer par près avoir atteint la barre des 100 millions en 2009, le « premier club privé de voyages en ligne » vient de multiplier par 2 son chiffre d'affaires en 2010 et vise 500 millions en 2012 ! Une progression qui s'explique par la croissance organique sur le marché français (6,5 millions de membres et 3 millions de visiteurs uniques chaque mois, ce qui en fait la 3 ème agence de voyages en ligne française) et le développement international, puisque l'acteur Internet s'est lancé aux États-Unis en avril dernier, après trois ouvertures européennes. Pourtant,Voyage Privé n'est pas exactement une start-up comme on l'imagine, entiérement autofinancée depuis sa création. « Notre force, c'est de ne pas avoir choisi d'affronter les géants mondiaux du secteur frontalement mais d'avoir choisi une approche à contrecourant : des offres limitées dans le temps, un choix de destinations volontairement restreintes (des hébergements haut de gamme...Aujourd'hui, le modèle est reconnu mais, au début, la profession était persuadée que cela ne pouvait pas marcher ! », explique Denis Philippon, l'un des deux fondateurs du site. « À la grande époque de la bulle Internet, on nous aurait conseillé de lever des fonds pour ouvrir dans tous les pays. Bien que l'international soit un vecteur de développement, nous ne souhaitons pas brûler les étapes. Nous nous sommes l'offre, notamment pour les entreprises technologiques, mais aussi par la structure de commercialisation ou par les services. Ainsi, Piscinelle a réussi à renverser la tendance en associant la vente de ses piscines à une formule de financement accessible ; - la franchise. Ce mode de développement d'un réseau de commercialisation est l'un des moyens les plus importants pour générer de la croissance. Longtemps réservé à la distribution de produits de grande consommation (optique, alimentation, habillement, restauration…), la franchise s'élargit aux services, comme l’explique notre confrère « Franchise & Business ». Argent vertueux On le dit souvent, les PME françaises sont souvent sous-capitalisées, jusqu'à plus de 10 fois que leurs 100% de croissance et pas de vacances pour Voyage Privé A Denis Philippon, P-DG de Voyage Privé fixé un rythme de deux ouvertures de pays par an. Il est important pour nous de bâtir une relation, à la fois avec les fournisseurs et avec les clients, pour conserver notre positionnement ». On le comprend ! Emploi & Carrière n 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 1Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 84