Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°9 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Mark Zuckerberg, une ambition planétaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Etudes n les formations longues Programme : l’étudiant a le choix entre plusieurs mentions. Selon son projet professionnel, il optera pour LEA (langues étrangères appliquées) avec 2 langues vivantes parfaitement maîtrisées appliquées à une matière telle que droit ou économie, LLCE (langues, littératures et civilisations étrangères) avec l’étude approfondie de la littérature, de la civilisation et de la linguistique d’une langue étrangère, Langues et cultures régionales essentiellement destiné à l’enseignement, Lettres classiques, Lettres modernes ou Sciences du langage. Après la L3 : l’étudiant peut poursuivre ses études en master professionnel ou recherche (2 ans). 56 n Emploi & Carrière LES LICENCES DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Sont adaptées : aux bac S ainsi que ES et L avec bon niveau en maths. Au programme : plusieurs mentions dont Géographie (géographie physique et humaine, apprentissage des méthodes et des outils du géographe et travaux diri- (histoire ancienne, médiévale, moderne et contemporaine, associé à un apprentissage de la méthodologie), Information-communication (sociologie de la communication, langue vivante, pratiques professionnelles et informatique), Philosophie (histoire de la philosophie, épistémologie, logique…), Psychologie (psychologie, neurophysiologie et analyse de données...), Sociologie (théorie et pratique sur le terrain, préparant à des spécialisations en sociologie du travail, démographie)... Après la L3 : l’étudiant peut poursuivre en master ou rejoindre une école spécialisée ou se présenter au concours d’un IEP. LES LICENCES DE SCIENCES ET TECHNOLOGIES Sont adaptées : en priorité aux bacheliers S. Au programme : plusieurs mentions dont MASS - mathématiques appliquées et sciences sociales (mathématiques, informatique et sciences sociales orientées vers l’économie et la gestion…), MI - mathématiques et informatique avec Licences de Maths (mathématiques fondamentales, mathématiques et applications... pour les futurs enseignants) et Licences d’informatique (algorithmique, algèbre linéaire, programmation… préparant au master informatique), Physique-chimie (chimie, physique, maths, informatique et langues), Sciences de la Terre et de l’environnement (géomorphologie, sciences de l’atmosphère, astronomie), Biologie (biologie moléculaire, génétique, biotechnologies, physique, chimie et maths), STPI - sciences et technologies pour l’ingénieur (thermique, électromagnétisme, physique, informatique…). Après une L3 : l’étudiant peut professionnelle ou recherche (en 2 ans) ou bien il peut présenter les concours des écoles d’ingénieurs. LES LICENCES DE STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) Sont adaptées : aux bacheliers S. Au programme : elles associent formation scienti- sciences humaines), pratique et technique des différentes disciplines et initiation à l’informatique, aux statistiques appliquées, à une langue étrangère. Elles proposent plusieurs spécialités, dont Education et motricité (pour les concours de l’enseignement), Management du sport (en vue d’organiser des événements sportifs…), Ergonomie et performance motrice… Après une L3 : l’étudiant peut poursuivre en master ou préparer les concours de l’ensei- d’aptitude au professorat de l’enseignement physique et sportif). LES LICENCES DE THÉOLOGIE Sont adaptées : à tous les reconnues par l’État se préparent dans 3 universités (Angers, Metz, Strasbourg). Au programme : étude de l’Ancien et du Nouveau Testament, histoire des religions, philosophie, sociologie, théologie catholique ou protestante (Strasbourg uniquement). Après la L3 : l’étudiant peut poursuivre pour 2 ans en master.
e CHAMPIONS DE LA CROISSANCE Qu’ont-ils de plus ? Ils affichent des croissances annuelles à 2 chiffres,voire 3 ! Quels sont leurs secrets... Shiva a été créée en 2002, au démarrage de la vogue des services à la personne. L'entreprise propose un ensemble de prestations aux particuliers : ménage, repassage, garde d'enfants...Avec 45 agences partout en France, elle emploie plus de 3.000 employées de maison qualifiées, qui ont effectué en 2010 plus de 1 million d'heures pour 10.000 clients. En 2011, l’enseigne prévoit de recruter 750 employé(e)s de maison supplémentaires, soit une progression de 25%, dans la logique d'une progression constante depuis la création, puisque le nombre d'heures fournies a été plus que triplé en cinq ans, et qui se traduit évidemment côté chiffre d'affaires : de 15 millions d'euros à la clôture de l'exercice fin août dernier, il devrait dépasser les 22 millions en 2011. Une croissance annuelle de près de 50% que le directeur général de Shiva, Philippe Coléon, tient à relativiser : « D'une part, c'est plus facile d'afficher de fort taux de croissance quand on est une entreprise jeune, qui part de zéro. Ensuite, notre chiffre d'affaires reste quand même très modeste quand on le compare aux 10 milliards du marché global des services à la personne ». Ces excellents résultats ne doivent pourtant rien au hasard. « Les entreprises du secteur doivent arriver à se démarquer du secteur ils profitent des opportunités n Croissance N‘écoutez pas les médias télé, car il y a actuellement en France des entreprises qui affichent des taux de croissance annuelle de 20, 50, 100% voire plus ! Et nous ne sommes pas en Chine. La progression du chiffre d'affaires n’estil pas l'un des premiers indicateurs de Shiva cible les 100 millions dans le service à la personne associatif, généralement subventionné d'une part, et de l'important marché de gré à gré d’autre part. Il n'est évidemment pas possible de se différencier par le prix et nous avons fait le choix de l'identification forte : la prestation Shiva doit être – et est – parfaitement reconnaissable, avec un style propre à la marque. Nous insistons aussi beaucoup sur le service clients avec, par exemple, la gestion du remplacement en cas de maladie. Et nous mettons l'accent sur la formation et la valorisation de nos personnels pour fidéliser les collaborateurs autant que les clients ». Deuxième étage Pour autant, Philippe Coléon la performance managériale et de la pertinence d'un modèle économique. Évidemment, un résultat exceptionnel peut parfois résulter d'une opportunité, par exemple une opération de croissance externe ou d’une cession d’actifs. Mais de nombreuses entreprises, comme celles distinguées chaque année par le cabinet Deloitte n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. « Aujourd'hui, il n'y a pas encore l'émergence d'acteurs majeurs sur le secteur des services à la personne. Le boom du marché est surtout le fait de petites structures locales et les très gros intervenants potentiels, comme La Poste ou Axa, se bornent à faire de l'intermédiation, ce qui n'est pas pérenne. Nous sommes persuadés qu'il y a donc aujourd'hui une opportunité de croissance continue, d'autant que notre développement en franchise apporte un effet de levier incontestable et que notre modèle économique est viable. Maintenant, dans notre domaine, grossir ne se traduit pas par des Philippe Coléon, DG de Shiva économies d'échelle, mais plutôt par une augmentation des investissements, au niveau informatique par exemple. Par ailleurs, le secteur est extrêmement dépendant de l'environnement économique et fiscal, sur lequel nous n'avons pas d'emprise ». Les objectifs de Shiva sont en tout cas toujours ambitieux, puisque l'entreprise espère atteindre les 100 millions d'euros de CA dans les 5 ans. Emploi & Carrière n 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 1Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 84