Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°9 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Mark Zuckerberg, une ambition planétaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Enquête n le réseau, l’arme suprême ? Le beau pantouflage des jeunes énarques L ouis Gallois (EADS), Guillaume Pepy (SNCF), Henri de Castries (AXA)... autant de noms de patrons célèbres qui ont tous un point commun : ils sont passés par l’ENA. Et même si depuis quelques années, certains recruteurs privilégient les parcours issus des écoles de commerce, les énarques continuent de rester de grands patrons. Pour preuve, le parcours météorite d’Alexandre Bompard de la promotion Cyrano de Bergerac. Conseiller technique au cabinet de François Fillon, quand celui-ci était ministre des Affaires sociales et du Travail, il est débauché par Bertrand Meheut, président du groupe Canal + qui souhaite en faire son bras. Et il fait ses preuves en dirigeant l’équipe qui obtient les droits de la Ligue 1 de football. Une belle prouesse. Plus récemment, il a redressé sérieusement les audiences de la radio La fine fleur parisienne autour de Rentabiliweb CA : 65,4 millions d’euros Imaginez un conseil d’administration composé de Jean-Marie Messier, d’Éric Licoys (ancien directeur général de Vivendi et ancien président du groupe Moniteur) et de Gilles Lioret (ex-président de la chaîne de télévision Gameone).Ajoutez à cela des investisseurs parmi les plus fortunés de France : Bernard Arnault et François Pinault. Tous soutiennent la société Rentabiliweb, créée en 2002 par un petit génie au look atypique,Jean-Baptiste Descroix-Vernier. Celui qui est surnommé JBDV, qui vit sur une péniche à Amsterdam et qui détient toujours 48,7% du capital est conscient de sa chance. « Ce sont des gens [les actionnaires] qui n’ont vraiment plus grand-chose à prouver au niveau business et dont nous avons tout intérêt à nous 26 n Emploi & Carrière inspirer. Je suis très fier lorsque ces personnes, pour qui j’ai beaucoup d’admiration, s’intéressent à ma modeste entreprise, y croient et investissent ». Et pour avoir du flair, ils en ont ! Rentabiliweb a en effet enregistré une progression record du CA au 3 ème trimestre 2010 : +40,1% ! Et pour couronner le tout, le groupe (acteur majeur de la monétisation des audiences numériques Internet et mobile) Europe 1. En août dernier, il est même pressenti pour prendre la tête de France Télévisions avant que Nicolas Sarkozy ne lui préfère Remi Pflimlin. Aujourd’hui, on le retrouve grand patron de la Fnac. Autre portrait, celui d’Henri Giscard d’Estaing, fils d’un énarque qu’il n’est plus besoin de présenter. Et même si, lui, n’est pas passé par l’ENA mais par l’IEP, il a su se créer un réseau stable, bien s’intégrer au milieu des Jean-Baptiste Descroix-Vernier est depuis le mois d’octobre le 1 er établissement de paiement agréé par la Banque de France pour l’encaissement par carte bancaire spécialisé sur la Toile. Les actionnaires n’ont pas de quoi être inquiets. Jean-Marie Messier, Bernard Arnault et François Pinault affaires jusqu’à devenir membre du Siècle. Ce club, fondé en 1944, réunit les membres de la classe dirigeante française qu’ils soient hommes politiques, hauts fonctionnaires, chefs d’entreprise... Après avoir fait ses preuves, entre autres, chez Danone auprès d’Antoine Riboud, il est depuis 2003 à la tête du Club Med. Et pour redresser la société en forte perte de vitesse, il opte pour une stratégie audacieuse : la montée en gamme. Alexandre Bompard Audacieuse et critiquée... À 54 ans, le fils de l’ancien président de la république, conseillé personnellement par Alain Minc, a d’ailleurs dernièrement résisté à Bernard Tapie qui tentait un raid sur l’entreprise. d’administration des PME. Cela crée des liens et évite parfois des gâchis. Saviezvous par exemple que le taux de liquidation des entreprises entrant dans les tribunaux de commerce pour essayer de se redresser dépasse les 95% ? Un chiffre malheureusement constant depuis vingt ans. « Le chef d’entreprise qui entre dans un tribunal de commerce est pris en main par un mandataire et il n’est plus maître de rien ! », explique furieux Alain Danel, brillant président de l’ONG Adipau France (site : www.adipau.org). Concrètement, 50.000 à 60.000 entreprises par an sont liquidées, une véritable saignée pour le tissu industriel. « Quand on multiplie ce chiffre par vingt ans, c’est colossal. Entre les familles, les conjoints, les descendants... on peut dire que la situation touche plus de 10 millions de personnes ». Si les tribunaux de commerce ont mauvaise réputation à travers certains mandataires judiciaires : conflit d’intérêts, discrimination économique, corruption, escroquerie, surfacturation. Les affaires récentes n’ont rien
Nature & Découvertes s’attache à l’essentiel CA : 182,2 millions d’euros 1.200 salariés, 77 magasins en France et à l’international, 182,2 millions d’euros de CA, 10% des bénéfices nets reversés chaque année à la Fondation Nature & Découvertes... dans la famille Lemarchand, la réussite se conjugue de père en fils. Car si François, en est toujours le P-DG, son fils Antoine l’a rejoint en 2008 en qualité de vice-président. Et en 20 ans, la marque destinée à reconnecter les citadins à la nature est restée fidèle aux valeurs humanistes de son fondateur tout en collant aux besoins de son époque. Une nouvelle génération de magasins inaugurée en octobre dernier, un site Internet entièrement dédié à l’univers enfant (Terraludo.com), une application iPhone dans l’air du temps... les changements vont bon train. Avec la CA : 87,2 millions d’euros Spécialisé dans le yachting de luxe, Rodriguez Group a pour vocation de proposer à une clientèle très sélective une offre complète de produits et de services. Pourtant, comme bon nombre d’entreprises, la crise est passée par là et il a fallu restructurer afin de surmonter les difficultés financières. D’où la mise en place de plans de sauvegarde (tribunal de commerce de Cannes en date des 7 et 9 avril 2010) rendue possible grâce à la renégociation des accords avec les chantiers navals italiens, à la conclusion d’accords avec les nouvelle génération de magasins par exemple, l’enseigne souhaite incarner l’idée d’un commerce aux initiatives innovantes : relations clients, ambiance multisensorielle, engagement citoyen, développement durable, partage des richesses. De quoi permettre à l’enseigne de vivre encore 20 belles années ! Seignette – Lafontan Antoine et François Lemarchand Un plan de sauvegarde au forceps pour Rodriguez Group ! motoristes mais aussi et surtout à la négociation de la dette issue du crédit syndiqué et d’engagements par signatures avec le pool bancaire. Autres changements, au sein de l’équipe dirigeante cette fois-ci : on assiste à l’arrivée d’Éric de Saintdo, spécialiste du marché de la grande plaisance, au poste de directeur général et membre du directoire ainsi qu’à celle de Serge Allegre, 20 ans d’expérience dans la commercialisation de bateaux, au poste de directeur commercial et du développement. Conséquence de cette restructuration : Rodriguez Group a renoué avec les bénéfices sur son exercice 2009-2010 avec un résultat net qui s’établit à 3,8 millions d’euros contre une perte de 121,7 millions l’an dernier. Seignette – Lafontan arrangé. Déjà à la fin des années 90, la profession des mandataires judiciaires était accusée de se remplir les poches sur le dos des boîtes en faillites. « C’est un sujet désespérant dont on parle depuis vingt ans ! Il y a d’ailleurs eu le rapport parlementaire en 1998 d’Arnaud Montebourg qui, en 1.200 pages, mettait en lumière des fraudes caractérisées ainsi que des rémunérations extravagantes », précise Alain Danel, qui ne comprend pas pourquoi rien n’a bougé. La même année, Antoine Gaudino écrivait « La mafia des tribunaux de commerce » et, près de sept ans plus tard, c’était au tour de Didier Loisel et François Bourlet de rédiger « Arrêtons le jeu de massacre ! 500.000 entreprises détruites en 10 ans ». Pourtant, aucune réforme digne de ce nom ne semble voir le jour. Pourtant, la profession mise en cause des mandataires judiciaires reste une profession libérale et réglementée. Selon Alain Danel : « Ces gens sont au centre du jeu, ils maîtrisent les opérations pour le compte des Emploi & Carrière n 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 1Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 84