Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
Emploi & Carrière n°9 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°9 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Mark Zuckerberg, une ambition planétaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Succès n jeunes, ambitieux et tout puissants Gonzague IssenmannCA : nc Secteur : médical L’infarctus du myocarde affecte chaque année 100.000 personnes en CA : nc Secteur : énergie C'est sur un coup de poker que John Arnold a bâti sa fortune. En 2006, alors que son concurrent Brian Hunter (fonds Amaranth) mise gros sur la hausse du cours du gaz naturel, notre Texan choisit de faire le contraire. Un choc des titans qui conduit à la faillite d'Amaranth et à la montée en puissance (avec un retour sur investissement de 317% !) de Centaurus Energy, le fonds spécialisé sur le marché du gaz naturel que John Arnold a créé en 2002. Aujourd'hui, c'est donc sans surprise que l'on retrouve ce trentenaire à la 95 ème place du classement Forbes des 400 Américains les plus riches avec une fortune estimée à 3,3 milliards de dollars. À 37 ans, ce chef d'entreprise a bénéficié d'un facteur chance mais aussi, et surtout, d'une bonne expérience. 14 n Emploi & Carrière Jacques Séguin France et 900.000 personnes aux États-Unis. Face à ce constat, le professeur Jacques Séguin (54 ans, fondateur de CoreValve, rachetée par John Arnold, une réussite plein gaz ! John Arnold En 1995, il intègre en effet Enron, entreprise spécialisée dans l'électricité, le gaz naturel, les télécommunications et la pâte à papier en tant que trader d'abord sur le marché du pétrole puis sur celui du gaz. Avant que l'entreprise ne fasse faillite en 2001, John Arnold réalise de belles opérations permettant à la société de gagner plusieurs centaines de millions de dollars de profits. Résultat : il touche un bonus conséquent qui lui servira de capital pour son fonds Centaurus Energy. Comme quoi, tout vient à point à qui sait attendre. Medtronic pour 700 millions de dollars) et Gonzague Issenmann(38 ans, qui a travaillé chez Cordis, une société du groupe Johnson & Johnson) ont décidé de fonder Stentys en 2006. Grâce à un programme de recherche & développement de pointe et une étroite collaboration avec de grands cardiologues, cette société de technologie médicale, pionnière dans le Stentys, un P-DG au grand cœur développement de stents innovants, apporte des solutions pour le traitement des maladies coronaires complexes comme les crises cardiaques. Un marché essentiel, tant sur le plan humain que financier puisqu'il est tout simplement estimé à 7,7 milliards de dollars par an. Autant dire que les deux fondateurs sont enchantés d'avoir obtenu en début d'année 2010 le CA : 5,069 milliards d'euros Secteur : distribution Passionné d'art contemporain, Guillaume Houzé est à l'origine de l'exposition Antidote organisée pour la première fois aux Galeries Lafayette en 2005 et qui, au vu de son succès, se renouvelle chaque année. À 29 ans, l'arrière-arrièrepetit-fils du fondateur des Galeries n'a pourtant rejoint le groupe familial qu'en 2008. « J'ai toujours su que j'y entrerais un jour. En revanche, il était nécessaire d'attendre le bon moment ». Et c'est à la demande de son père qu'il franchit le pas, devenant directeur adjoint du marketing et de l'événementiel. Avec son frère Nicolas (président de la branche horlogerie), il est donc l'héritier d'un grand groupe (détenu marquage CE pour leurs produits-phares. La phase de prélancement dans plusieurs pays européens est donc enfin engagée. D'autant que l'introduction en Bourse de Stentys lancée à la mi-octobre sur NYSE Euronext Paris devrait rapporter pas loin de 22,7 millions d'euros. De quoi commercialiser dans de bonnes conditions le stent innovant dédié au traitement de l'infarctus du myocarde aigu. Galeries Lafayette : un créateur pour la galerie ! Guillaume Houzé à 100% par la famille) qui affiche en 2009 un chiffre d'affaires de plus de 5 milliards d'euros, en hausse de 0,7% par rapport à 2008. Engagé depuis toujours dans les domaines de la mode et de l’art de vivre, le groupe Galeries Lafayette porte un regard attentif à la création contemporaine. En 2007, il a été mécène de 2 rétrospectives dont celle dédiée au couturier Christian Lacroix. Une aubaine pour Guillaume Houzé, connu comme le plus jeune collectionneur d'art contemporain en France.
CA : 80 millions d'euros Secteur : cosmétiques Se servir des pépins de raisin pour créer des produits anti-âge, une idée ingénieuse à la base de la réussite de la marque Caudalie. C'est en 1993 que Mathilde et Bertrand Christian Rolloy Thomas rencontrent un certain professeur Vercauteren (chercheur à la faculté de pharmacie de Bordeaux) qui leur explique le pouvoir antioxydants du CA 2009 : 30 millions d'euros Secteur : e-commerce partoo, c'est d'un côté un hommage aux sandales en cuir de la ville de SSparte, de l'autre un clin d'œil aux grandes réussites du Web. C'est aussi et surtout une brillante idée sortie de l'esprit d'un jeune diplômé des Mines et d’HEC Entrepreneurs, Boris Saragaglia. À 25 ans, il n'en est Caudalie, le businessin vino veritas polyphénol du pépin de raisin. Ni une ni deux, l'idée commence à germer dans l'esprit des tourtereaux pour aboutir à la création en 1995 de la marque spécialisée dans les soins antiâge et concurrente directe de La Roche- Posay, Avène ou Vichy. Mathilde Thomas, née Cathiard, est la fille des propriétaires du célèbre château Smith Haut Lafitte. D'ailleurs, le nom de la marque est un clin d'œil au monde œnologique Boris Saragaglia d'ailleurs pas à sa première trouvaille puisque 6 ans plus tôt, il fonde le 1 er portail gratuit de soutien scolaire, soutienscolaire.net.Après une croissance impressionnante, Spartoo est devenu un des leaders sur le marché de la vente de chaussures sur Internet employant 70 personnes et prévoyant un chiffre d'affaires pour 2010 de 50 millions d'euros. En mai 2010, l’accélération est telle que l’entreprise déménage dans de nouveaux locaux plus spacieux. Certes, Boris Saragaglia n'a pas réussi seul mais grâce à puisque les caudalies désignent l'unité de mesure de la longueur en bouche d'un vin. Autre tournant pour la réputation de la marque : la décision d'ouvrir en 1999 un premier spa sur les terres du château Smith Haut Lafitte. Et pas n'importe quel spa, s'il vous plaît ! Un concept de spa de vinothérapie déposé, breveté puis développé en Espagne dans l'hôtel de Frank Gehry (un des plus grands architectes des temps Mathilde Thomas modernes) ainsi qu'à New York, au cœur même du magnifique Plaza avec vue sur Central Park. Depuis cet été, le couple et ses 3 enfants se sont d'ailleurs Spartoo, un grand pas vers le succès l'aide de deux amis qui l'ont accompagné depuis le début : Jérémie Touchard, expert dans les méthodes de référencement, et Paul Lorne, en charge de la logistique. Et la société a aussi bénéficié de levées de fonds dont la dernière en date SIPA envolés pour la Grosse Pomme afin d'étudier le marché sur place et déterminer une stratégie payante. À la conquête de l'Amérique. (12,3 millions d'euros) s'est effectuée au printemps auprès de 2 fonds d’investissement américains, Highland capital partners et Endeavour vision, et d’actionnaires historiques,A Plus Finance et CM- CIC Capital privé. L'objectif ? Renforcer la position de Spartoo à l'étranger après avoir réussi à être rentable sur la France. Emploi & Carrière n 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 1Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83Emploi & Carrière numéro 9 jun/jui/aoû 2011 Page 84