E.D.I. n°46 mars 2015
E.D.I. n°46 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 31,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le stockage à l'heure du flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
86 D Dossier Le stockage à l’heure du Flash Écosystème Par Frédéric Bergonzoli INSCRIT DANS L’ADN DES GROSSISTES Malgré une concurrence féroce et des politiques tarifaires agressives, l’univers du stockage et l’écosystème de la distribution consomme une lune de miel qui s’étire comme une queue de comète depuis plusieurs décennies. Big data et open data, cloud, virtualisation, mobilité : autant de thématiques récurrentes qui s’invitent à la table des projets d’adaptation et de transformation digitale des entreprises. La hausse des besoins de stockage n’a jamais été aussi significative. Bien sûr, en raison du volume de données que les nouveaux usages favorisent, mais aussi pour répondre aux stratégies de rationalisation des infrastructures dans lesquelles le stockage est devenu une pièce maîtresse, capable de conserver et archiver l’information tout en la distribuant sans délai. Cela suppose d’optimiser l’utilisation des ressources informatiques quelle que soit la diversité des dispositifs de stockage et des applicatifs qui les exploitent. Afin de rendre interopérables de nombreuses infrastructures propriétaires, la meilleure réponse apportée par les concepteurs de solutions est le software-defined storage (SDS), une approche où la solution de stockage devient la combinaison d’un logiciel et d’un matériel. Fournir plus de flexibilité et réduire simultanément les coûts, c’est mettre en jeu des technologies souvent plus complexes, des offres nouvelles qu’il faut savoir maîtriser avant de les vendre. Les grossistes, qui ont accompagné les évolutions du marché du stockage depuis l’apparition des premiers disques E.D.I N°46 mars 2015 Un Chinois à l’assaut du marché durs, sont très impliqués. D’ailleurs, même si elles sont noyées dans l’appellation « infra », les offres de stockage constituent une bonne partie de leurs revenus. Que ces distributeurs travaillent avec plusieurs fabricants ou préfèrent l’exclusivité, ils demeurent des observateurs hors pair du secteur. « On a remarqué en 2014 que tous les segments milieu et haut de gamme En quête d’un nouveau distributeur en France pour ses offres de serveurs et de solutions de stockage, le fabricant chinois Huawei a choisi Memodis. Le partenariat signé en juin 2014 en fait toujours son seul grossiste dans l’Hexagone. « Face aux produits du marché, les solutions développées par Huawei proposent une alternative en termes de performances, de fonctionnalités et de prix, affirme Olivier Brasa, président de Memodis. Elles présentent de nouvelles capacités techniques qui répondront aux besoins grandissant et complèteront les solutions matérielles et logicielles présentes dans notre catalogue et ceux de nos clients. Loin des clichés des sociétés asiatiques, Huawei est dotée d’une solide structure de R & D, et qui vise le haut de gamme. Entre l’omnipotence de fabricants américains et des constructeurs taiwanais plutôt positionnés sur l’entrée de gamme NAS et SAN, voilà qui pourrait rebattre les cartes du marché ». La famille OceanStore de Huawei vient créer notamment, chez le grossiste français, l’offre serveurs de stockage haut de gamme qui lui manquait, et étoffer celle de ses solutions moyen gamme. des matériels ont évolué. Les solutions se positionnent dans une recherche de performances, notamment par la technologie Flash. Simultanément, les mutations induites par les grandes tendances – big data ou mobilité – orientent les ventes vers des solutions dont la complexité augemente en termes d’infrastructures, mêlant hardware et software. Elles exigent aussi de plus en plus de ressources de stockage mais également de performances d’entrée-sortie au niveau des données, avec un marché qui se concentre autour du stockage dans le cloud », observe Lionel Audras, BU Manager Infrastructure chez ALSO France. En effet, la propagation de données en provenance d’Internet et l’usage d’applications de plus en plus riches pilotées par des terminaux mobiles aux capacités de stockage limitées plaident en faveur de ressources disséminées dans le nuage. Pour bon nombre d’entreprises, l’heure du cloud a sonné. Elles en attendent les meilleurs services à travers des solutions globales où le matériel est indissociable de l’application,
QNFIP Syn logy NAS vides ou assemblés Service J+1 3 ou 5 ans SAN NAS Ils nous font. fiance ! Et vous ? En exclusivité chez SQP s services J+1 sur 3 ou 5 ans PROMISE TECHNOLOGY. INC. SAN IP GbEIIUGbE SAN FC 8/16GB Thunderbolt t G-Technology Thunderbolt SQ P MIMS NAS vides ou assemblés Service J+1 3 ou 5 ans 234 route de Genas, 69003 Lyon - France T. 04 72 13 83 83- F.04 78 54 49 70email.comfii'sgp.fr-www.sgp.fr so.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 1E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 2-3E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 4-5E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 6-7E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 8-9E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 10-11E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 12-13E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 14-15E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 16-17E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 18-19E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 20-21E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 22-23E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 24-25E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 26-27E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 28-29E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 30-31E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 32-33E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 34-35E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 36-37E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 38-39E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 40-41E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 42-43E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 44-45E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 46-47E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 48-49E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 50-51E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 52-53E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 54-55E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 56-57E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 58-59E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 60-61E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 62-63E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 64-65E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 66-67E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 68-69E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 70-71E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 72-73E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 74-75E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 76-77E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 78-79E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 80-81E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 82-83E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 84-85E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 86-87E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 88-89E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 90-91E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 92-93E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 94-95E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 96-97E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 98-99E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 100-101E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 102-103E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 104-105E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 106-107E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 108-109E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 110-111E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 112-113E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 114-115E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 116-117E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 118-119E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 120-121E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 122-123E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 124-125E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 126-127E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 128-129E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 130-131E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 132