E.D.I. n°46 mars 2015
E.D.I. n°46 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 31,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le stockage à l'heure du flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
76 m Dossier Le stockage à l’heure du Flash Polyvalence Par Frédéric Monflier LE NAS HAUSSE SON NIVEAU LOGICIEL Enrichissement applicatif et convivialité progressive, le NAS devient un serveur tout-en-un qui facilite à la fois la vie du client et celle du revendeur. L’augmentation de la puissance des processeurs et la quantité de mémoire y est pour beaucoup. « Nos partenaires peuvent intervenir sur la réplication des données, service à valeur ajoutée » Valery Giorza, Marketing & Communication Manager Southern Europe et Benelux, Buffalo E.D.I N°46 mars 2015 Nul doute que l’explosion du volume des données dans l’entreprise plaide pour l’adoption du NAS. « Son acceptation grandit, témoigne Valery Giorza, Marketing & Communication Manager Southern Europe et Benelux chez Buffalo. depuis trois ans, le marché français est très actif et devient éduqué. » Stéphane Jamin, responsable du marketing channel chez Seagate, avance des prévisions qui confirment l’optimisme ambiant, malgré la conjoncture économique toujours tendue : « On estime que les ventes de NAS de deux baies à douze baies enregistreront 30% de croissance entre 2015 et 2017. Côté valeur, la hausse serait de 20% pour un total mondial de 1,6 Md $ à l’horizon 2017. » Il s’agit ici de modèles intéressant les TPE et les PME d’une centaine de postes, et les professions libérales : une très large clientèle que se disputent une myriade de fabricants. Il n’est pas dit que tous survivront à cette fragmentation, et une phase de consolidation est envisageable. En attendant, il est judicieux de s’interroger sur les secteurs propices aux opportunités dans ce marché en expansion. On imagine que la prolifération de la vidéo dans de nombreuses activités est un moteur, et Derren Lu, Des NAS boostés par le SSD directeur général de Synology, pense de même : « Les entreprises spécialisées dans le marketing et les médias créent et conservent de plus en plus de vidéos. Et cette qualité vidéo évolue peu à peu vers la 4K. La vidéoprotection est un autre secteur qui consomme du stockage. » Éric Devaulx, Regional Director France de Netgear, identifie d’autres pistes : « Les collectivités locales Le DS414Slim de Synology et les TS451S, TS453S Pro et TS 853S Pro de QNAP sont représentatifs des NAS équipés de baies 2,5 pouces, enclins à accueillir des SSD. L’idée est d’obtenir des NAS plus compacts, plus silencieux et plus économes. Par exemple, selon QNAP, le TS453S Pro est plus silencieux, moitié moins volumineux que le TS-453 Pro, son équivalent de 3,5 pouces, de sucroît, il consomme 62% moins d’énergie. L’autre argument, le prix plus bas, est à pondérer car les SSD sont, à capacité égale, bien plus onéreux que les HDD de 3,5 pouces. Mais les performances ne sont pas comparables : la technologie Flash bénéficie d’un temps d’accès de l’ordre de 1/10 ms, améliorant par ricochet le nombre d’entrées-sorties par seconde (IOPS). Pour Florent Verthuy, responsable commercial de QNAP, « ce sont des performances adaptées aux environnements virtualisés, où le besoin en IOPS est plus élevé. Le gain va du simple au double, voire davantage. »
HAUTES PERFORMANCES ‧Processeur Quad Core avec moteur de chiffrement matériel AES-NI ‧Débit exceptionnel de plus de 228 Mo/s en lecture et 233 Mo/s en écriture ‧Accélération de chiffrement exceptionnelle de plus de 232 Mo/s en lecture et 206 Mo/s en écriture ‧2 ports LAN avec prise en charge des échecs et Link Aggregation ‧Conformité VMware, Citrix, Microsoft Hyper-V ‧Fonctionne sous Synology DiskStation Manager (DSM) Synology Diskstation DS415+ NAS 4 baies à quatre cœurs optimisé pour usage intensif et chiffrement des données Surveillance Station 7.0 SAUVEGARDE ET SÉCURITÉ DES DONNÉES ‧Prise en charge de Synology High Availability (SHA) qui exploite un serveur actif et un passif dans un cluster, avec les données du dernier reflétant toujours l'ancien ‧Synology Hybrid RAID vous permet de tirer le maximum de vos disques durs tout en maintenant votre stockage en sécurité avec redondance des données ‧Des solutions complètes de sauvegarde comprenant LUN Snapshot, LUN clone et Backup & Replication minimisent l'impact des accidents Une interface adaptée entièrement pensée pour améliorer la facilité d'utilisation. Une étape audacieuse dans le monde du contrôle d'accès physique. Des outils d'automatisation dynamiques qui améliorent l'efficacité. Intégration étendue pour le matériel de caméra spécialisé. Tout ceci et plus, apporte un Surveillance Station encore plus intuitif et flexible. Synology peut, à tout moment, apporter des modifications aux spécifications et aux caractéristiques des produits, sans préavis. Copyright 2015 Synology Inc. Tous droits réservés. Synology et les autres noms de produits Synology sont des marques commerciales ou déposées de Synology Inc. Les autres noms de produits et de sociétés mentionnés dans ce document sont des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 1E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 2-3E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 4-5E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 6-7E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 8-9E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 10-11E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 12-13E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 14-15E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 16-17E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 18-19E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 20-21E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 22-23E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 24-25E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 26-27E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 28-29E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 30-31E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 32-33E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 34-35E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 36-37E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 38-39E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 40-41E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 42-43E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 44-45E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 46-47E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 48-49E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 50-51E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 52-53E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 54-55E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 56-57E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 58-59E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 60-61E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 62-63E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 64-65E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 66-67E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 68-69E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 70-71E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 72-73E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 74-75E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 76-77E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 78-79E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 80-81E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 82-83E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 84-85E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 86-87E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 88-89E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 90-91E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 92-93E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 94-95E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 96-97E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 98-99E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 100-101E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 102-103E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 104-105E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 106-107E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 108-109E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 110-111E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 112-113E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 114-115E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 116-117E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 118-119E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 120-121E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 122-123E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 124-125E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 126-127E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 128-129E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 130-131E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 132