E.D.I. n°46 mars 2015
E.D.I. n°46 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 31,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le stockage à l'heure du flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
64 Dossier Le stockage à l’heure du Flash Mutation Par Benoît Huet À CHAQUE MARCHÉ SON CANAL DE DISTRIBUTION À l’instar des disques durs, les SSD empruntent les voies classiques de la distribution avec une forte présence sur les sites de e-commerce. Mais pour les revendeurs, ajouter de la valeur grâce aux SSD passe par une formation certifiante. « Notre stratégie de distribution est basée sur l’expérience et la connaissance de ces technologies par nos partenaires. Notre offre répond aux besoins de la simple mise à niveau d’un ordinateur jusqu’à ceux d’une infrastructure complexe. Selon ces attentes, nous décidons du canal de distribution le plus approprié. Pour le grand public [ndlr : mise à niveau d’un ordinateur], elle passe par les e-tailers et les canaux habituels de grossistes, mais lorsqu’il s’agit d’infrastructure plus complexe, par les VAR et les VAD », explique Jonathan Weech, responsable marketing produits SSD chez Crucial. Précisons que cette dernière entité, membre du groupe Micron vient de signer un partenariat avec le grossiste PACT Informatique pour le référencement des marques Micron et Crucial, et de leurs solutions B to B SSD et mémoire RAM. Pour le marché B toC, Crucial dispose d’une forte présence chez les géants de l’e-commerce comme tous ses concurrents. D’ailleurs, Pour profiter des performances des SSD, des fournisseurs comme Corsair, Samsung, Crucial, SanDisk ou encore PNY commercialisent par leur réseau de revendeurs, des kits de mises à jour pour passer au SSD. Prenons l’exemple du kit de migration vendu par PNY. Ce kit, commercialisé à moins de 20 € TTC, s’adresse aux usagers d’un PC ou d’un portable doté d’un classique disque dur. Ce pack contient une baie interne 3,5 pouces vers le format E.D.I N°46 mars 2015 Proposé en vente sur de nombreux sites de e-commerce, le nouveau disque SSD Crucial MX200 de 7 mm d’épaisseur (disponible en 250 Go, 500 Go et 1 To) présente des vitesses de lecture séquentielle de 555 Mo/s, et de 500 Mo/s en et d’écriture. la boîte à outils pour migrer vers un disque SSD 2.5-Inch SOLID STATE DRIVE à en croire Franck Philippe, directeur de la division Stockage de Samsung Electronics France, sur le marché grand public, la majorité des disques SSD est commercialisée par des e-tailers tels que CDiscount, Rue du Commerce ou Pixmania. « Les SSD trouvent leurs acheteurs parmi les geeks ou les gamers et se vendent à 70% par les sites d’e-commerce, un canal où Samsung est très présent. Nous communiquons intensivement par des promotions régulières pour y accroître notre présence technologique. » De plus, 2,5 pouces pour adapter le SSD à toutes les configurations de bureau, ainsi qu’une baie externe USB 3.0 pour cloner le disque système en quelques étapes seulement. Notons que ce clonage est possible grâce au logiciel Acronis Image True HD inclus dans le kit. Cet outil réalise aussi des sauvegardes et des restaurations de l’OS, des applications, des paramètres et de tous types de fichiers personnels ou professionnels. la présence du coréen en magasin grandira en 2015 avec le nouveau modèle externe baptisé T1, un petit disque SSD (71 x 9,2 x 53,2 mm) basé V-NAND de1 To et doté de performances inédites. De la valeur dans des solutions intégrées À propos des solutions pour les professionnels, Samsung, comme de Crucial, s’appuie sur ses grossistes. Franck Philippe, chez Samsung Electronics France indique que ce marché est porteur pour les fabricants de serveurs et de baies de stockage qui apportent beaucoup de valeur, à l’image de Pure Storage qui s’appuie sur Antemeta et StorData, ou encore HP avec ses baies Flash 3PAR StoreServ accompagné par Arrow et Tech Data, en particulier. HP leur met d’ailleurs à disposition des starters kits de huit disques pour faciliter la découverte de ses produits auprès de revendeurs. Comme le précise Michel Parent, responsable produit 3PAR chez HP France, si le partenaire n’a pas le niveau de certification requis, il a toutefois pour obligation de vendre, avec ses équipements, l’HP Care Pack. En clair, le revendeur commercialise l’offre, et HP gère le déploiement pris en charge par la marque. Mais les partenaires certifiés sont formés à déployer puis à installer les équipements d’HP et donc remboursés du Care Pack. Les partenaires interviennent, dans ce cas, en mode proactif, ce qui explique ce niveau de certification.
THE NEW BUSINESS EXPERIENCE www.samsung.com/business Mes documents Toutes vos données à portée de main Sa puissance vient de l'intérieur. Rapide. Sécurisé. Design. À vous la performance du nouveau SSD externe portable Samsung. Samsung Portable SSD TI =. Ma musique * Votre Nouvelle Expérience Business. 2015 - Samsung Electronics France. Ovalie. CS 2003. 1 rue Fructidor 93484 Saint-Ouen Cedex. RCS Bobigny 334 367 497. SAS au capital de 27 000 000 €. Visuels non contractuels. Écrans simulés. Mes vidéos Mes photos SnnnsuNG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 1E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 2-3E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 4-5E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 6-7E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 8-9E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 10-11E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 12-13E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 14-15E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 16-17E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 18-19E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 20-21E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 22-23E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 24-25E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 26-27E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 28-29E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 30-31E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 32-33E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 34-35E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 36-37E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 38-39E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 40-41E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 42-43E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 44-45E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 46-47E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 48-49E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 50-51E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 52-53E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 54-55E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 56-57E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 58-59E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 60-61E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 62-63E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 64-65E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 66-67E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 68-69E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 70-71E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 72-73E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 74-75E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 76-77E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 78-79E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 80-81E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 82-83E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 84-85E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 86-87E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 88-89E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 90-91E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 92-93E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 94-95E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 96-97E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 98-99E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 100-101E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 102-103E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 104-105E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 106-107E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 108-109E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 110-111E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 112-113E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 114-115E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 116-117E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 118-119E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 120-121E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 122-123E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 124-125E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 126-127E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 128-129E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 130-131E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 132