E.D.I. n°46 mars 2015
E.D.I. n°46 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 31,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le stockage à l'heure du flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
54 0 Tendance IT en 2020, épisode 7 Par Laurent Glaenzer, directeur de Lemon Operations UN CLOU CHASSE L’AUTRE À partir d’exemples concrets, Laurent Glaenzer montre comment les innovations se substituent les unes aux autres dans un élan dévastateur, certes, mais formidablement logique dès qu’elles répondent précisément aux besoins de l’utilisateur final. Ce que Joseph Schumpeter 1 aimait dans la vie ? Les femmes et l’économie. Heureusement, les premières ne l’ont pas trop éloigné de la seconde, sans quoi la théorie de la destruction créatrice nous aurait manqué – nous qui essayons de comprendre les mouvements de l’innovation dans la société. De quoi s’agit-il ? Dans son interprétation, la Théorie de la destruction créatrice démontre que toute innovation se développe au dépend de celle qui la précède. Elle suggère aussi que cette substitution est aussi brutale qu’inattendue pour ceux qui la subissent. Prenons un exemple. En 1976, Kodak connaît son moment de gloire en annonçant fièrement détenir 90% du marché du film argentique américain. Autrement dit, neuf photos sur dix prises à ce moment-là, le sont sur des pellicules Kodak. C’est déjà une mutation réussie pour le manufacturier américain dont le succès apparaît avec l’émergence du premier appareil photo portable, sous l’impulsion de son fondateur George Eastman. En 2011, l’entreprise dépose le bilan. Que s’est-il passé entre ces deux époques ? Beaucoup pensent que Kodak n’a pas anticipé le numérique. C’est inexact. Non seulement la société le prévoit mais, en plus, développe une stratégie en ce sens. En revanche, Kodak ne pense pas que le grand public se tournera massivement vers le numérique avant que celui-ci n’atteigne la qualité de l’argentique : c’est pourtant qui se passera en cinq ans environ… C’est ce temps qui manquera à Kodak. Aujourd’hui, l’entreprise sort doucement de ses difficultés et se concentre sur l’imagerie industrielle. Qui aurait prévu le remplacement des appareils photo par des téléphones ? Facile de mettre le doigt sur une erreur de stratégie quand on connaît l’histoire, mais bien malin celui qui, en 1976, aurait prévu le remplacement des appareils photo par des téléphones… Lors de nos épisodes précédents, nous avons évoqué les innovations majeures qui vont du cloud computing, au big data, à l’Internet des objets E.D.I N°46 mars 2015 ou à l’impression 3D. Chacune d’elle porte son lot de « destructions » dont nous mesurons l’importance dans notre vie quotidienne. En matière de musique, le CD a tué le vinyle ; le téléchargement a eu raison du CD ; le streaming est en passe de remplacer le téléchargement... Les exemples sont nombreux en voici deux. Le premier concerne Windows. La part de marché de Windows serait de 15% environ (source Intel). C’est un chiffre incroyablement bas par rapport à notre perception d’utilisateurs de PC. Mais si nous incluons dans ce segment les appareils connectés à internet (smartphones et tablettes) c’est effectivement le résultat que l’on obtient. Il va de soi que dans les usages informatiques, Windows reste largement dominant, mais ce constat amène à comprendre pourquoi Microsoft a entrepris une stratégie qui intègre le cloud computing, la mobilité et une vision encore plus ouverte sur les autres plates-formes du marché avec le succès que l’on connaît. La valeur est dans notre souscription Le second concerne le stockage. Son prix diminue d’un facteur 10 tous les cinq ans environ. Ainsi, 1 Go aurait coûté 1 M € en 1980 ! Et on peut se demander si ce prix tendra vers zéro ? Ou va t-il devenir négatif ? Autrement dit, entrons-nous dans une ère où l’on nous rémunère pour stocker nos données ? N’est-ce pas le cas lorsque DropBox ou OneDrive, offrent des espaces d’hébergement gratuits ? La valeur n’est donc plus dans le support mais dans notre souscription. De la Théorie de la destruction créatrice et de tous ces exemples, tirons un enseignement : pour réussir, il nous faut sans cesse changer de périmètre. Dans un cycle d’innovations rapides, la concurrence indirecte est une menace supérieure à la rivalité directe lorsqu’elle sait mieux répondre aux besoins fondamentaux de ceux auxquels elle s’adresse. 1 Économiste autrichien (1883-1950)
GDBANZ FR MES 02-2015 230x300 1513160215 BOOSTEZ VOS MARGES AVEC LE SERVICE MANAGÉ. et IPRCSO AUTARDS - INNOVAPDXFRUflNR(FORICfSECIIAIIY Gagnant de l’édition 2014 WWW.GDATA.FR/MES L’antivirus dans les entreprises est une protection indispensable mais non suffisante pour assurer une totale sécurité du réseau. Avec G DATA MANAGED ENDPOINT SECURITY, vous disposez de tous les outils pour fournir à vos clients professionnels un service complet de sécurité et de gestion de leur parc informatique. Avec la console de gestion unifiée et la flexibilité du modèle de licence, vous assurez une protection optimale des endpoints de vos clients tout en bénéficiant d’une souplesse de trésorerie inédite. Vos clients disposent d’un service réactif, flexible et sans engagement dans une solution de protection complète et fiable. C’est ça la GERMAN SICHERHEIT. * Pour plus de renseignements, veuillez téléphoner au 01 41 48 51 46 ou écrire à contact@gdata.fr. * Sécurité Allemande ** Faites confiance à la sécurité allemande TRUST IN GERMAN SICHERHEIT **



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 1E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 2-3E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 4-5E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 6-7E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 8-9E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 10-11E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 12-13E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 14-15E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 16-17E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 18-19E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 20-21E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 22-23E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 24-25E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 26-27E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 28-29E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 30-31E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 32-33E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 34-35E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 36-37E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 38-39E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 40-41E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 42-43E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 44-45E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 46-47E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 48-49E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 50-51E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 52-53E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 54-55E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 56-57E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 58-59E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 60-61E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 62-63E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 64-65E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 66-67E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 68-69E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 70-71E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 72-73E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 74-75E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 76-77E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 78-79E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 80-81E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 82-83E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 84-85E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 86-87E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 88-89E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 90-91E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 92-93E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 94-95E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 96-97E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 98-99E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 100-101E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 102-103E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 104-105E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 106-107E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 108-109E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 110-111E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 112-113E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 114-115E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 116-117E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 118-119E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 120-121E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 122-123E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 124-125E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 126-127E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 128-129E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 130-131E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 132