E.D.I. n°46 mars 2015
E.D.I. n°46 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 31,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le stockage à l'heure du flash.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
50 L’entretien Propos recueillis par Vincent Verhaeghe « UN DESKTOP SUR QUATRE VENDU DANS LE MONDE PORTE LA MARQUE LENOVO » Stéphane David Président de Lenovo France Bio express Diplômé de Sciences Po Paris, Stéphane David a entamé son parcours professionnel en 1986 chez HP avant de devenir responsable des ventes de micro-ordinateurs de Toshiba en 1993, puis directeur des ventes grands comptes. En 2000, il rejoint IBM comme responsable marketing pour les ThinkPad, et poursuit sa carrière chez Lenovo après le rachat de la branche PC d’IBM, en 2005. Il est, depuis juin 2013, président de Lenovo France. E.D.I N°46 mars 2015 Avec l’intégration des gammes System X rachetées à IBM, Lenovo prend une nouvelle dimension dans le monde du serveur. De quoi nourrir légitimement des nouvelles ambitions à l’endroit de la marque leader sur le marché du poste client. Après une année 2013 en baisse, 2014 a été marquée par une stagnation du marché du PC. Comment Lenovo s’est-il comporté durant cette période, et quelles perspectives envisagez-vous pour 2015 ? Même si le marché était effectivement stable, nous avons réussi à progresser et à conserver notre place de premier constructeur mondial avec 20% de part de marché. Nous avons notamment bénéficié d’une forte progression dans le pro, à tel point qu’un PC desktop sur quatre vendu dans le monde est un Lenovo ; d’autre part, nous détenons 18,1% de part de marché dans le portable. En volume sur le segment SMB, l’augmentation est même significative puisqu’elle atteint 40% d’une année sur l’autre. Et nous adressons toujours très bien les domaines où nous sommes traditionnellement présents comme les grands comptes ou le secteur public avec, dans ce dernier cas, des renouvellements massifs. Il est difficile toutefois de prédire ce que donnera 2015 car plusieurs facteurs influenceront le marché, telle que l’arrivée de Windows 10 qui pourrait reporter certains achats, et la baisse de l’euro par rapport au dollar qui pourrait, en revanche, précipiter certaines acquisitions en raison de la hausse attendue du prix des composants engendrée. Justement, proposez-vous des solutions pour amortir l’impact de ce renchérissement ? Les clients eux-mêmes trouveront des parades en limitant le nombre d’équipements ou en choisissant des configurations moins onéreuses. Mais, pour pallier d’éventuelles tensions de trésorerie, notre service de leasing LFS offre des solutions de financement que nos revendeurs relaieront auprès de leurs clients. À propos de channel, quel accompagnement offrez-vous dans ce contexte économique ? Nous voulons avant tout être pratiques et simplifier la vie de nos trois mille cinq cents partenaires. Nous avons, par exemple, mis en place un outil de cotation en ligne, le Lenovo Bid Partner, qui fonctionne selon des délais de réponse très courts et une interaction avec les stocks de nos distributeurs. Les revendeurs ont aussi accès à un configurateur en ligne pour les PC et les stations de travail, un marché que nous comptons développer. Mais nous souhaitons aussi recruter des partenaires par le biais d’incentives comme les Mission StarSellers qui proposent des remises jusqu’à 3 000 € sur l’achat de certaines gammes. Qu’en est-il de la gamme System X rachetée l’an passé à IBM ? La gamme fait partie intégrante de notre division Enterprise Business Group depuis le 5 janvier 2015. Les grossistes qui la distribuaient, ALSO, Arrow et TD Azlan, continueront de le faire et cela nous aidera aussi à élargir notre audience en termes de revendeurs. Comme nous voulons que nos partenaires commercialisent l’ensemble de notre offre, nous mettrons en place à partir du 1er avril des contrats de distribution unifiée pour l’ensemble de notre catalogue. System X va également conduire à développer notre offre de HPC, un marché sur lequel nous forgeons de grandes ambitions. Nous allons d’ailleurs ouvrir à Stuttgart un data center dédié à cet environnement d’ici à la fin du premier semestre. Et en ce qui concerne les smartphones, comment se traduira l’intégration de Motorola à Lenovo ? Motorola appartient désormais à Lenovo tout en opérant de façon séparée en France, mais notre but est de devenir une véritable marque alternative dans l’Hexagone, en capitalisant notamment sur la réputation de Motorola, et en proposant des produits à forte valeur ajoutée technologique. Contrairement à d’autres entités, nous n’entrerons pas dans la course au prix le plus bas.
SOPHOS Security made simple. Le moment est venu de changer de pare-feu ? Encouragez vos clients à choisir une protection réseau simple et efficace. La puissance de la gestion unifiée des menaces (UTM) Testez les solutions Sophos UTM, c’est simple : feeder-group.com Sophos Sarl80 Quai Voltaire 95870 Bezons Tel. 01 34 34 80 00 partners@sophos.fr www.sophos.fr sophosfranceblog.fr Copyright 2015. Sophos Ltd. Tous droits réservés. Immatriculée en Angleterre et au Pays de Galles No. 2096520, The Pentagon, Abingdon Science Park, Abingdon, OX14 3YP, UK Sophos est une marque déposée de Sophos Ltd. Tous les autres noms de produits et de sociétés mentionnés sont des marques ou des marques déposées appartenant à leurs propriétaires respectifs. = 000000 8 0 0 00000 S Evaluation en ligne Téléchargement du logiciel Demande de matériel Les solutions Sophos sont disponibles chez : HERMITAGE S o lntI il S



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 1E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 2-3E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 4-5E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 6-7E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 8-9E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 10-11E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 12-13E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 14-15E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 16-17E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 18-19E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 20-21E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 22-23E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 24-25E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 26-27E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 28-29E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 30-31E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 32-33E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 34-35E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 36-37E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 38-39E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 40-41E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 42-43E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 44-45E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 46-47E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 48-49E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 50-51E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 52-53E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 54-55E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 56-57E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 58-59E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 60-61E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 62-63E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 64-65E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 66-67E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 68-69E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 70-71E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 72-73E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 74-75E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 76-77E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 78-79E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 80-81E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 82-83E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 84-85E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 86-87E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 88-89E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 90-91E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 92-93E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 94-95E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 96-97E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 98-99E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 100-101E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 102-103E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 104-105E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 106-107E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 108-109E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 110-111E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 112-113E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 114-115E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 116-117E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 118-119E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 120-121E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 122-123E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 124-125E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 126-127E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 128-129E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 130-131E.D.I. numéro 46 mars 2015 Page 132