Direct Tennis n°3 mai/jun 2014
Direct Tennis n°3 mai/jun 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de mai/jun 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bollore Media Digital

  • Format : (221 x 288) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Jo-Wilfried Tsonga, la force sereine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Roland-Garros Alexis Réau/Sipa Deux semaines Du 25 mai au 8 juin, Roland-Garros accueille la deuxième levée du Grand Chelem de la saison. Qui sont les joueurs à suivre ? Que faire dans les allées du stade ? Comment se procurer des billets au dernier moment ? Direct Tennis vous dit tout. Roland-Garros, comment ça marche ? Pour beaucoup, ce n’est rien de moins que « le championnat du monde sur terre battue ». C’est même en ces termes que le tournoi est répertorié par la Fédération internationale de tennis. Roland-Garros est le deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison ; le seul qui se dispute sur terre battue et dans un pays non anglosaxon. Il se déroule sur trois semaines, si l’on compte les qualifications : ce véritable tournoi dans le tournoi, disputé la semaine précédant le début des Internationaux de France, permet à seize joueurs et seize joueuses de tenter ensuite leur chance dans le « grand » tableau. Ce dernier est, lui, riche, de 26 Direct Tennis
Roland-Garros Rafael Nadal et Serena Williams, les deux tenants du titre, sont encore donnés favoris. Alexis Réau/Sipa - Amandine Noel/Icon Sport sans toucher terre 128 entrées. Huit joueurs et huit joueuses bénéficient d’une « wild card », c’est-àdire d’une invitation accordée par les organisateurs, et peuvent se hisser dans le grand tableau sans avoir à passer par l’épreuve des qualifications. Rafael Nadal, seul au monde ? Chez les hommes, le n o 1 mondial Rafael Nadal débarque une nouvelle fois porte d’Auteuil avec l’étiquette de grandissime favori, même s’il a été sorti prématurément à Monte-Carlo et à Barcelone. Le gaucher est peut-être le meilleur joueur de l’histoire sur terre battue. Il a en tout cas fait tomber tous les records sur cette surface et a littéralement pulvérisé ceux de Roland-Garros. Octuple vainqueur du tournoi – une performance jamais égalée depuis le début de l’ère open et la professionnalisation du tennis en 1968 –, le Majorquin n’y a perdu qu’un seul match depuis sa première participation et sa première victoire, en 2005. À la surprise générale, il s’est en effet fait sortir en huitième de finale, en 2009, par le Suédois Robin Söderling, finaliste cette année-là. Et s’il faut bien qu’un jour Nadal se décide à abandonner son ocre couronne, il y a fort à parier que ce ne sera pas en 2014. Parmi les prétendants les plus sérieux à la prise de pouvoir se trouve bien évidemment Novak Djokovic. En 2012, le Serbe s’est incliné sans grand panache face à Nadal, lors d’une finale interrompue par la pluie le dimanche et qui s’est terminée le lundi sur un court Philippe-Chatrier pas vraiment plein. L’an dernier Djokovic n’est pas passé loin de l’exploit. Lors d’une demi-finale époustouflante, qui s’est conclue après plus de quatre heures et demie de bataille, il ne s’est incliné que 9/7 lors du 5 e set décisif. Avec ses 7 titres à Wimbledon, ses 5 victoires à l’US Open et ses 4 sacres à l’Open d’Australie, Roger Federer fait bien sûr lui aussi partie du top 3 des favoris. Mais le Suisse – ce n’est un secret pour personne – n’est pas le plus à l’aise sur la terre battue de Roland-Garros. Il y a conquis son seul trophée en 2009, l’année, justement, où Rafael Nadal s’était fait sortir en huitième. L’Espagnol est la bête noire parisienne de Federer (suite page 28 Direct Tennis 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :