Direct Tennis n°1 oct/nov/déc 2013
Direct Tennis n°1 oct/nov/déc 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de oct/nov/déc 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bollore Media Digital

  • Format : (221 x 287) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Richard Gasquet... « Mon histoire singulière. »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Secrets de fabrication Voyage au centre de la balle Attardons-nous sur cette petite chose ronde et jaune, que nous fixons avec tant d’attention et que nous finissons par ne plus voir. À l’occasion de l’ATP 250 Moselle Open, dont Artengo est le partenaire produit, nous avons découvert avec beaucoup d’intérêt une exposition photo que la jeune marque française présentait tout au long de la semaine sur le site du tournoi. Aussi inédite que passionnante, cette exposition retraçait en quelques photos tout le schéma de production d’une balle de tennis. « L’idée, nous a confié Grégory Rossi, responsable production image de la marque, consistait à porter à la connaissance de chacun les savoir-faire de notre marque, en mettant en lumière certains des secrets de fabrication inconnus du grand public. » Portant notre regard de photo en photo, nous avons ainsi découvert, à notre immense surprise, que la majorité des opérations de production des balles du monde entier reposait sur des actions manuelles. À la grande différence des industries que nous avons coutume de voir sur nos écrans de télé, les machines et les robots sont quasiment absents des usines de balles. « Leur conception repose sur des process ancestraux qui sont essentiellement manuels », nous confirme Éric Briet, chef de produit matériel tennis. Et en effet, l’exposition que nous avons découverte nous a permis de comprendre comment le caoutchouc et les adjuvants chimiques (la matière première) sont mélangés manuellement avant d’être transformés en demi-coques, qui seront ensuite collées les unes aux autres pour former des balles. On découvre également les opérations de découpe du feutre, lequel arrive en usine sous la forme d’immenses rouleaux de moquette. Plus étonnant, voire incroyable, Artengo nous apprend que l’intégralité du feutre de nos chères petites Exposition Artengo TB 920, balle officielle de l’ATP 250 Moselle Open. sphères jaunes est collée à la main par des ouvriers spécialisés. Oui, à la main ! En mettant sous les projecteurs ces réalités de la production des balles de tennis, Artengo entend d’une part démystifier une industrie dont on aurait tendance à penser qu’elle est extrêmement robotisée, d’autre part – et surtout – rendre hommage à tous ces artisans producteurs de balles, dont le savoir-faire, la précision et la méticulosité sont les clés de la qualité des balles avec lesquelles nous jouons tous les jours. « Outre la revendication de nos savoir-faire, explique Benjamin Hornn, directeur de la communication Artengo, nous voulions par cette expo et par toutes les actions que nous Direct Tennis 32 Artengo nous apprend que l’intégralité du feutre de nos chères petites balles jaunes est collée à la main par des ouvriers spécialisés. mènerons à l’avenir, informer les pratiquants de tennis sur notre raison d’être : la conception de produits. » En prenant le contre-pied de beaucoup de ses concurrents, qui communiquent majoritairement sur la performance et la victoire de leurs athlètes, Artengo aspire donc à se faire une place auprès des joueurs réguliers et des enseignants, en portant des messages moins chargés d’émotion mais excessivement pédagogiques. Nous retiendrons que cette exposition aura permis à la marque française de tenir cet engagement, car en observant la satisfaction des joueurs et du grand public, force est d’avouer que tous ont été surpris.
PRENEZ LE CONTRÔLE « LE MOSELLE OPEN EST FIER DE JOUER AVEC LA BALLE ARTENGO TB920 ET DE DEVENIR LE PREMIER TOURNOI ATP 250 ASSOCIÉ À LA JEUNE MARQUE FRANÇAISE » JULIEN BOUTTER - DIRECTEUR DU MOSELLE OPEN QUALITÉ DE REBOND ET PRÉCISION : DES SENSATIONS RECONNUES PAR NOS PARTENAIRES TECHNIQUES. BALLE OFFICIELLE DU MOSELLE OPEN ATP 250 En vente chez DECATHLON SA au capital de 10.200.000 €, 4 Boulevard de Mons - 59650 Villeneuve d’Ascq - RCS Lille 306 138 900.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :