Direct Tennis n°1 oct/nov/déc 2013
Direct Tennis n°1 oct/nov/déc 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de oct/nov/déc 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bollore Media Digital

  • Format : (221 x 287) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Richard Gasquet... « Mon histoire singulière. »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Actionplus/Icon Sport - Amandine Noel/Icon Sport Fed Cup Une année charnière Alors que les garçons visent ouvertement la conquête du « saladier d’argent », les filles, elles, vont d’abord devoir s’extirper de la deuxième division. Les Françaises recevront la Suisse les 8 et 9 février prochains. En cas de victoire, elles disputeront un match de barrage pour tenter de remonter dans le groupe mondial. Si l’annonce de la retraite de Marion Bartoli complique forcément la tâche de la capitaine Amélie Mauresmo, le fait de disputer cette rencontre à domicile, au stade Pierre-de-Coubertin à Paris, sur la même surface que celle choisie pour l’Open GDF-Suez la semaine précédente, constitue un atout. Les Françaises trouveront sur leur route des joueuses à leur portée. Sauf si les Suisses décident d’aligner en simple la très dangereuse Belinda Bencic, une surdouée de 16 ans qui a remporté cette année Roland-Garros et Wimbledon chez les juniors. Belinda Bencic Amélie Mauresmo Esprit d’équipe Coupe Davis Monument historique en péril ? La France accueille l’Australie au premier tour dans une ambiance particulière, car certains joueurs veulent réformer la compétition. Pèse-t-il une vraie menace sur la Coupe Davis, qui n’arrive plus à attirer les meilleurs joueurs ? Depuis plusieurs mois, des voix s’élèvent dans le milieu pour réformer radicalement le format de la compétition et la ramener à une seule semaine – au lieu des quatre actuelles – avec tous les pays rassemblés sur un seul site. Novak Djokovic, qui mène la fronde, sait de quoi il parle : il a fait l’impasse sur la Coupe Davis en 2011 et est devenu numéro un mondial cette année-là… Ces idées révolutionnaires n’inspirent que méfiance à Arnaud Clément, le capitaine des Bleus. « Je trouve cette épreuve fantastique dans ce format, se défend-il. Recevoir, se déplacer, vivre des moments hyper-intenses, des ambiances folles : un joueur ne retrouve quasiment jamais cela sur le circuit. » Malgré cette défense des traditions prônée par Arnaud Clément, la fronde gagne les rangs tricolores. Jo-Wilfried Tsonga a récemment sous-entendu que, compte tenu du réservoir national, on aurait pu se passer de lui pour le premier tour en février dernier face aux modestes Israéliens. Et qu’il aurait peutêtre ainsi pu éviter les pépins physiques qu’il Direct Tennis 10 a connus par la suite. Fin diplomate, Arnaud Clément a compris les arguments de son leader : l’idée c’est que ses soldats soient opérationnels pour les combats qui comptent. Mais il sait également que, depuis 2001, les Bleus ne sont plus parvenus à l’emporter alors que d’autres nations, a priori moins fortes, ont décroché le Graal grâce à la présence de leurs meilleurs joueurs. 2014 s’annonce pourtant sous les meilleurs auspices. La France recevra en effet l’Australie au premier tour (du 31 janvier au 2 février), et elle bénéficie d’un tableau favorable. Car si elle va loin, elle a des chances de jouer toutes ses rencontres à domicile. La Fédération française de tennis a donc dû trouver à la hâte des sites à même d’accueillir l’épreuve. Un nombre record de villes a heureusement déposé un dossier de candidature pour le premier tour. Il n’y aura qu’une seule élue mais les autres ont probablement posé des jalons pour la suite de la campagne. En sachant que le Palais omnisports de Paris-Bercy, en travaux, ne pourra servir d’écrin pour une éventuelle finale à la maison, du 21 au 23 novembre. Fred Porcu/Icon Sport
BENOIT PAIRE, NOUVEL AMBASSADEUR MAUI JIM Benoît Paire, le nouvel espoir du tennis français rejoint l’équipe d’ambassadeurs de la marque de lunettes polarisées hawaïenne Maui Jim. Il rejoint d’autres pro du tournoi ATP, dont l’espagnol David Ferrer (ATP N°4), l’allemand Phillip Kohlschreiber (ATP N°23), ainsi que la joueuse allemande Sabine Lisicki (WTA N°14) « Nous sommes ravis d’accueillir Benoit dans notre famille. C’est un renforcement significatif de notre présence dans la communauté du tennis en France et dans le monde », a déclaré le Directeur du Marketing International, Martijn Van Eerde. Benoit Paire, connu pour son puissant revers à deux mains et son amour pour la terre battue, est dans le championnat de France junior depuis 2003. Considéré comme l’un des joueurs ayant la plus forte progression, il est actuellement classé 27e mondial en simple et 102e mondial en double. « Je recherche constamment à améliorer mon jeu » déclare Paire. « Sur les courts et en dehors des courts, je me suis rendu compte que mes yeux se fatiguent nettement moins si je les protège du soleil. Je trouve aussi que la technologie de leurs verres m’aide à voir mieux dans toutes sortes de conditions de luminosité parce qu’il n’y a pas de rayons UV ni d’éblouissement. » Maui Jim est connu pour la technologie brevetée de son verre PolarizedPlus2 qui élimine 100% des rayons UV et 99.9% des éblouissements grâce à ses neuf couches de traitement de part et d’autre du verre. Maui Jim est la seule société qui utilise 3 éléments de terre rare dans ses verres en complément des traitements, afin d’offrir les couleurs véritables et vives tout en améliorant la netteté et la perception de la profondeur. Présent dans plus de 30 pays, Maui Jim est le leader des lunettes polarisées. Maui Jim a débuté ses activités comme petite société en 1980 en vendant des lunettes de soleil sur la plage de Lahaina, à Hawaii. Le succès de l’entreprise Maui Jim Inc. tient à sa capacité de développement et d’adaptation aux nouvelles technologies ce qui la positionne parmi les marques les plus performantes pour lutter contre l’éblouissement et la fatigue visuelle. Pour tout renseignement, allez le site MauiJim.com ou suivez nous sur Facebook, Twitter ou Pinterest sur @OfficialMauiJim Découvrez pourquoi Benoît Paire a choisi les lunettes de soleil Maui Jim PolarizedPlus2. Disponible en prescription. Benoît porte le modèle Breakwall.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :