Direct Soir n°88 15 jan 2007
Direct Soir n°88 15 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°88 de 15 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy le rassembleur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Directsoir t Lundi 15 janvier 2007 4 EXCLUSIVITÉ INTERVIEW TONY PARKER En route pour les étoiles La star française du basket américain relève un nouveau défi : sa sélection pour le All-Star Game du 18 février. Pourquoi avoir choisi le basket plutôt que le football ? En voyant Michael Jordan à la télévision, à 9 ans, j’ai compris que le basket était fait pour moi. Avec les Chicago Bulls, il remportait son premier titre NBA [ndr : le championnat américain] face aux mythiques Lakers de Magic Johnson. A l’époque, je jouais au football. Seulement, en voyant le plus grand joueur de tous les temps réaliser ces prouesses incroyables, c’était facile d’attraper le virus. Et puis, mon père était basketteur professionnel.Tous ces ingrédients font que j’ai changé de terrain de jeu. Qu’est-ce qui a changé dans votre quotidien depuis votre arrivée en NBA ? Ma vie en elle-même n’a pas changé. Mais le regard des gens n’est plus le même.Aujourd’hui, on me regarde comme le Français qui a su s’imposer aux Etats-Unis. Pourtant, mes amis vous le diront, je suis resté le même. Je suis plus sollicité aujourd’hui, mais ça ne me dérange pas. Des Etats-Unis ou de la France, quel est le pays dont vous vous sentez le plus proche ? C’est du 50/50. Je suis très heureux aux Etats- Unis. Je ne suis pas arrivé en terrain inconnu, puisque mon père est Américain. Il vient de Chicago. Petit, il m’arrivait d’y passer mes vacances. J’ai donc grandi avec les deux cultures, américaine et française. Je ressens en tout cas le besoin de revenir chaque année en France. Une fois la saison terminée, je saute dans l’avion pour Paris. Où a-t-on une chance de vous croiser à Paris ? Je n’ai pas beaucoup de temps pour moi quand je suis en France. Je dois à chaque fois jongler entre l’équipe de France et mes sponsors. Mais dès que j’arrive à me libérer, je vais au restaurant, au cinéma sur les Champs- Elysées. Je suis grand amateur de films. Sinon, je m’organise souvent une journée à Disneyland Paris. Cela me permet de déconnecter un peu et passer du temps avec ma famille et mes amis. En dehors du basket, vous reste-t-il du temps pour les loisirs ? Etonnement, j’ai plus de temps aux Etats-Unis En voyant Michael Jordan à la télévision, j’ai compris que le basket était fait pour moi Repères F. MORI/AP CHINAFOTOPRESS/GAMMA qu’en France. Pendant la saison, je dois jongler entre les avions, les hôtels et les matchs. Mais à San Antonio, j’ai un entraînement le matin et je profite du reste du temps. Je joue aux jeux vidéo, je travaille dans mon studio musique ou je vais faire un tour de quad. Où en est l’album de rap annoncé depuis septembre et quelles sont vos influences ? Le projet prend forme, je me suis engagé avec mon label. Dans quelques semaines, vous allez entendre mes premiers sons. Question influences, il y a 50 Cent et Jay-Z. En France, j’aime bien La Fouine. On m’a offert son CD dernièrement et j’ai tout de suite accroché. LM OTERO/AP Votre vie privée apparaît régulièrement dans les magazines. Comment le vivez-vous ? Je ne fais pas attention à ce qui se raconte à notre sujet. Je laisse parler les magazines people. A San Antonio, je suis très tranquille, sans paparazzi. Les gens sont habitués à me voir avec Eva (Longoria). Comment s’annonce l’année à venir ? Il y a d’abord la saison NBA, avec les phases finales fin juin. Ensuite, le mariage début juillet et ensuite, la préparation des championnats d’Europe avec l’équipe de France, qualificative pour les jeux Olympiques de Pékin. Je crois en nos chances. Nous avons une très belle équipe. Parlez-nous du site www.votezparker.com Nous avons eu l’idée de surfer sur les élections présidentielles. Les joueurs titulaires du All-Star Game sont choisis par vote sur Internet. Pour mobiliser du monde, je suis parti en campagne. RMC Info, le partenaire du Tony Parker Show, m’a de suite accompagné. Eva Longoria Le rap All-Star Game La date de leur mariage est désormais officielle : le basketteur préféré des Français passera la bague au doigt de l’héroïne de Desperate Housewives, le 7 juillet prochain. Le couple pourrait se marier à Paris. PROPOS RECUEILLIS PAR GINIE VAN DE NOORT PARKER PAR PARKER• 2000 : champion d’Europe junior en Croatie. « La victoire d’une bande de copains ».• 2001 : la draft au Madison Square Garden. « San Antonio mise sur un meneur de jeu européen. J’en avais des frissons ».• 2003 : premier titre en NBA avec les Spurs. « Un moment exceptionnel ».• 2005 : deuxième bague de champion avec San Antonio. La confirmation.• 2006 : « ma sélection au All-Star Game ». Tony a l’intention de suivre les pas des basketteurs Allen Iverson et Shaquille O’Neal en préparant un album de rap, mais le sien sera exclusivement en français. A suivre dans quelques semaines. Il a déjà disputé ce match des étoiles à Houston, l’année dernière, en tant que remplaçant. Mais cette année, Tony entend bien faire partie des 5 de départ et participer au All-Star Game de la NBA qui aura lieu à Las Vegas le 18 février. B. PEVERELLI/CORBIS
THÉÂTRE DES NOUVEAUTÉS DENISE MOREAU-CHANTEGRIS Directrice, présente en coproduction avec le Théâtre du Palais-Royal et Flèche Productions après le succès de Frou-Frou les Bains la nouvelle comédie de PATRICK HAUDECŒUR mise en scène JACQUES DECOMBE assisté de Amandine Raiteux décors Costumes direction musicale Chorégraphie Marielle Spalony Juliette Chanaud Corinne Mamet Hervé Lebeau assistée de Juliette Azzopardi Lumières David Cadet avec Patrick Haudecœur, Philippe Beglia, Isabelle Spade, Jean-Pierre Lazzerini, Guillaume Laffly, Véronique Viel, Bob Martet, Sara Giraudeau, Patricia Grégoire, Edouard Pretet. pianos numériques LOC. THEATRE : 01 47 70 52 76 et agences - www.theatredesnouveautés.fr.tc Licence spectacle 5477/saison 2007 Publicité Chalmandrier RCS PARIS B 572 123 792



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :