Direct Soir n°873 16 déc 2010
Direct Soir n°873 16 déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°873 de 16 déc 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 274) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : « Qui veut épouser mon fils ? » affaires de famille

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
EN COUVERTURE 1 2 3 6 7 GIUSEPPE 9 10 Direct Soir n o 873•Jeudi 16 décembre 2010 4 8 5 1. Florent (à d.). 2. 1. Cindy. Florent 3. Adeline, (à d.). Clarisse, 2. Cindy. Jessica et Stéphanie. 3. Adeline, Clarisse, 4. Jessica Alexandre et et Aline. 5. Stéphanie. Elsa Fayet. 6. 4. Sébastien. Alexandre et 7. Aline. Jessica. 8. 5. Benjamin Elsa Fayet. (à d.). 9. 6. Les Sébastien. prétendants recalés… 7. Jessica. 10. 8. Elsa Benjamin Fayet (à d.). entoure 9. Les Marie-France prétendants etrecalés… Giuseppe. 10. Elsa Fayet entoure Marie- France et Giuseppe.
« QUI VEUT ÉPOUSER MON FILS ? » NOS MAMANS CHERIES Qui veut épouser mon fils ? Ou comment cinq célibataires avec un œdipe en souffrance cherchent la femme de leur vie en même temps que l’approbation de leur maman. Avec cette émission, adaptée d’un format néerlandais et dont la finale a lieu demain, TF1 a collé devant leur écran des millions de téléspectateurs pendant plusieurs semaines, avec une recette finalement assez simple. Florent parviendra-t-il à consolider sa relation avec Jessica ? Giuseppe choisira-t-il Karyn, le sosie de sa mère, malgré la désapprobation de cette dernière ? Alexandre a-t-il sélectionné la femme qui lui convient ? Et Alban va-t-il retourner seul chez sa maman ? Toutes ces questions brûlantes trouveront une réponse dans le dernier épisode de Qui veut épouser mon fils ? diffusé demain soir sur TF1. Avec cette émission, au format inédit à la télévision française, diffusée depuis le 29 octobre, TF1 attire chaque semaine près de 4 millions de téléspectateurs, un bon score en deuxième partie de soirée. Même si elle bénéficie de la présence en première partie de soirée de la locomotive Koh-Lanta qui rassemble en moyenne 6,5 millions de téléspectateurs, l’émission a de vrais atouts pour faire grimper l’Audimat. Un casting en or Côté célibataires, cinq hommes à la recherche de la personne qui leur donnera envie de quitter le nid douillet créé pour eux par leur maman. Agés de 25 à 39 ans, il y a dans ces Tanguy le geek, mal à l’aise avec les filles, le macho bronzé aux UV, l’homosexuel, le DJ grand séducteur et l’homme à double face, plombier le jour et stripteaseur la nuit. Soit Alexandre, Giuseppe, Benjamin, Alban et Florent. Avec leur complexe d’Œdipe non réglé, ils en réfèrent à leur mère pour tout. Bien choisis, ces candidats n’ont pas peur de la caricature. Ainsi Giuseppe, macho avéré et assumé, annonce clairement que ce qu’il regarde chez une fille, ce sont « sa poitrine et ses dents ». Pour le romantisme, on repassera. Particulièrement détestable, l’Italien assure la popularité du programme par son comportement odieux et ses phrases chocs. Objet de toutes les moqueries, c’est le genre de protagoniste qu’on adore détester. Côté prétendants, des hommes et des femmes taillés pour la télé-réalité, désireux de crever l’écran. Donc une flopée de mannequins, de stripteaseuses, de silicone et de collagène. Un thème parlant « Mon fils, il n’a pas besoin de trouver le paradis, je suis son paradis », claironne Marie-France, la mère de Giuseppe. Des mamans collantes et intrusives, prêtes à tout pour le bonheur de leur petit chéri. Y compris faire fuir les filles qui approchent d’un peu trop près leur oisillon et qui ne remplissent pas leurs grilles de critères. Ces relations mères-fils pas tout à fait normales permettent néanmoins aux téléspectateurs de reconnaître quelques moments vécus avec leur propre mère. Quiconque a une belle-mère trouvera un écho à son histoire dans le programme. L’image de celle-ci, toujours un peu trop protectrice avec son fiston, toujours un peu harpie avec la compagne de celui-ci, est parfaitement respectée. Et cela donne lieu à quelques disputes. A Venise, la mère de Giuseppe exprime très crûment ce qu’elle pense à Karyn. « Tu n’es pas sincère », lui lance-t-elle dans un magasin de masques vénitiens. Un masque de diable sur la figure, Karyn suggère à sa probable future bellemère cet achat. Entre la mère qui encourage les courtisanes de son fils à passer entre les mains d’un chirurgien esthétique et celle qui leur fait essayer EN COULISSES PHÉNOMÈNE Visionnez la bande-annonce Qui veut épouser mon fils ? n’a pas échappé à l’humour et au cynisme des créateurs des Gérard de la télévision qui récompensent chaque année « le pire du petit écran ». L’émission s’est vu décerner, la semaine dernière, le « Gérard de l’émission où tu t’inscris pour te taper une meuf et au final, tu te tapes la honte. » Quant à Elsa Fayer, la présentatrice de l’émission, elle a reçu le très cruel « Gérard de l’animatrice que les chaînes se refilent comme un herpès à chaque rentrée », référence à ses multiples collaborations (Fun TV, M6, France 2, France 3 et RTL 9). des robes de mariée, il y a de quoi apprécier sa propre mère et sa bellemère. Chacun vient finalement se rassurer devant la télévision. Tous ces dysfonctionnements chez les autres sont réconfortants. Une narration bien ficelée L’émission, entièrement scénarisée, fonctionne comme un feuilleton. Et reprend les codes des séries avec no-



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :