Direct Soir n°863 2 déc 2010
Direct Soir n°863 2 déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°863 de 2 déc 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : Kiefer Sutherland l'adieu aux armes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
NAUTISME La course est l’un des aspects du standup paddle. Ici, le départ à Gruissan du Naish SUP Tour 2010. Des rameurs, debout, sur une planche : ces silhouettes sont de plus en plus fréquentes sur le littoral français. Samedi matin, les Parisiens pourront apercevoir ces adeptes du standup paddle en pleine course sur la Seine. Un événement qui marquera le coup d’envoi du Salon nautique. PHOTOS : J. SOUVILLE Direct Soir n o 863•Jeudi 2 décembre 2010 18 PAGAIES-SUR-SEINE Pagayer debout. Voilà ce que signifie littéralement « standup paddle ». Souvent caché derrière le sigle SUP, cette pratique très en vogue outre-Atlantique fait de plus en plus d’adeptes sur les côtes françaises. La raison de cet engouement ? Son accessibilité. En effet, pour pratiquer le standup paddle, pas besoin d’être un adepte de sports nautiques ou un as de la glisse. « Le SUP offre différentes pratiques, de la balade tranquille au SUP dans les vagues. Concernant la première, elle est vraiment accessible au plus grand nombre », explique YannN’Guyen, distributeur de la marque Naish en France (leader du standup paddle en France). Le principe paraît en effet simple : ramer debout avec une pagaie sur une longue et large planche. « Il faut un petit temps d’adaptation pour trouver ces repères, mais tout le monde peut tenir debout. La planche de SUP, par son vo- Sous toutes les latitudes, le standup paddle s’impose comme un des sports nautiques tendance du moment.
lume, offre une grande stabilité », affirme YannN’Guyen. Quant à la pagaie, elle permet tout simplement d’avancer. Un bon moyen de découvrir le paysage tout en travaillant les muscles. Les as de la glisse Si cette première pratique permet au plus grand nombre de s’y essayer et de doser son effort, le SUP offre également un aspect beaucoup plus sportif avec deux variantes : le standup vague et le standup race. Des compétitions de ces deux disciplines sont d’ailleurs organisées sous l’égide de la Fédération française de surf. La première se rapproche de l’univers du surf. Réservée aux plus aguerris, cette pratique requiert une certaine technique. De son côté, le standup race est une course sur plusieurs kilomètres, comme celle organisée sur la Seine qui réunira plusieurs sportifs issus de la discipline comme Peyo Lizarazu (champion de France SUP vagues et frère cadet de Bixente) ou encore le champion d’Europe de la discipline Eric Terrien. De la Bibliothèque nationale François-Mitterrand au quai de Javel, une centaine de participants, munis d’une planche de surf et d’une pagaie, s’élanceront sur les eaux froides de la Seine dans le cadre de la première étape du Naish Sup Tour 2011. Le surf en ville L’objectif ? Promouvoir le standup paddle. « L’idée est d’organiser des tours promotionnels avec plusieurs étapes sur toute la France. Le Naish Tour permet d’amener ce sport en ville plutôt que d’espérer que les gens de la ville viennent à la plage », poursuit YannN’Guyen. Car, si depuis deux ans, il n’est pas rare d’apercevoir des silhouettes de gondoliers près des côtes françaises, il faut savoir que la mer ou l’océan ne sont pas les seuls terrains de jeu de ce sport méconnu. « Une rivière, un fleuve, un lac : du moment qu’il existe un point d’eau, la pratique de ce sport est envisageable », souligne YannN’Guyen, ajoutant : « Il n’y a pas non plus de contraintes météo puisqu’avec les différentes pratiques de ce sport, toutes les conditions météo sont exploitables. » Aujourd’hui, si les lieux d’apprentissages sont encore peu nombreux en France, les points de locations se multiplient, ainsi que le nombre d’adeptes. < DEPUIS DEUX ANS, IL N’EST PAS RARE D’APERCEVOIR DES SILHOUETTES DE GONDOLIERS PRÈS DES CÔTES FRANÇAISES > SPORT Robby Naish, l’un des meilleurs ambassadeurs du standup paddle.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :