Direct Soir n°749 23 avr 2010
Direct Soir n°749 23 avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°749 de 23 avr 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Loisirs : la passion du bricolage

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 LOISIRS EN COUVERTURE À VOS OUTILS ! En France, c’est un véritable engouement. Le bricolage est l’un des secteurs qui se porte le mieux et on ne compte plus les sites internet et émissions de télé qui lui sont consacrées, à l’instar de « 48h brico », qui fait son grand retour demain sur Direct 8. Sur Internet, les sites de conseils se multiplient et de nombreux forums proposent aux bricoleurs de partager leur expérience. Des petits aux grands travaux, le bricolage qui était autrefois l’affaire des professionnels s’est démocratisé et connaît un engouement grandissant chez les Français. Pour Lionel Chéry, créateur du site bricoleurdudiman che.com, plusieurs raisons expliquent ce changement. La première répond à une simple logique d’économie : réaliser ses travaux soi-même est souvent moins cher que faire appel à des professionnels. Ensuite, au début des années 1980, l’avènement des grandes surfaces consacrées au bricolage a fortement contribué au développement du phénomène. On en compte aujourd’hui 2 166 en France, selon l’observatoire Cetelem. Grâce à ces nouveaux commerces spécialisés, les particuliers pouvaient enfin trouver les outils et les matériaux en vente au détail. Sont créées également des agences de location aux particuliers de gros matériel de chantier comme Kiloutou. Vient enfin la vulgarisation du bricolage, d’abord dans des ouvrages pratiques vendus en librairie, puis dans les magazines. STAGES ET ATELIERS On peut donc apprendre à poser un parquet flottant, du carrelage ou des rudiments de plomberie sans passer par une formation spécialisée. Certaines enseignes comme Leroy Merlin, Castorama ou le BHV proposent même des stages et des ateliers aux particuliers dans leurs magasins. De plus, pour des travaux qui nécessitaient autrefois un véritable savoir-faire, on trouve désormais des kits prêts à l’emploi. Neuf femmes sur dix s’adonneraient aux joies du bricolage. Au développement de l’offre sur le marché s’ajoute l’accroissement du temps libre. Les Français peuvent ainsi consacrer une partie de leurs loisirs au bricolage. A la fin des années 1990, un mouvement venu de Grande-Bretagne lance la mode du plaisir de faire soi-même. On passe du bricolagecorvée au bricolage-loisir. Dans un même temps, les matériaux et la palette des couleurs proposées se diversifient. Mais cette évolution vers une démocratisation du bricolage n’aurait pu se faire sans une importante transformation du matériel. Les anciens outils et matériaux étaient très lourds, difficilement maniables. On trouve aujourd’hui des outils plus légers, et des matériaux plus facilement transportables. ÉTAPES CLÉS Les femmes ont ainsi pu se mettre au bricolage. Elles avaient autrefois un rôle de conseil ; elles mettent désormais la main à la pâte. Selon une étude Ifop pour Conforama (2006), 95% d’entre elles s’adonneraient DR Peut-on considérer les artisans comme des bricoleurs professionnels ? Daniel Attali : Non, car nous incitons nos artisans à avoir des qualifications qui leur sont octroyées au terme d’une réelle formation. L’artisanat répond à cette maxime que nous avons fait nôtre : « Le bricolage coûte cher alors que le travail bien fait a un coût. » Directsoir N°749/Vendredi 23 avril 2010 Les précautions à prendre ➔ Les bricoleurs amateurs demeurent généralement prudents dans leurs démarches. Mais si certains gros travaux peuvent être réalisés par des particuliers, ils doivent obtenir une certification avant leur mise en service. Pour les installations d’électricité, d’eau et de gaz, des organismes spécialisés valident le raccordement aux réseaux nationaux. Enfin, sachez que lors de travaux de gros œuvre, l’accord de la mairie est nécessaire (permis de construire ou déclaration de travaux). aux joies de la truelle et de la scie électrique. La pratique du bricolage accompagne enfin les grandes étapes d’une vie. On observe ainsi plusieurs pics. D’abord auprès des jeunes actifs qui acquièrent leur premier appartement ; puis des familles qui, suite à l’arrivée d’enfants et à une plus grande stabilité professionnelle, investissent dans l’immobilier ; enfin, des jeunes seniors qui ont plus de temps et sont soucieux de leur confort. DANIEL ATTALI* « Le titre d’artisan Comment les artisans voient-ils l’engouement des Français pour le bricolage ? D. A. : Si cet engouement des Français pour le bricolage existe, c’est avant tout parce qu’on les y a incités. Les grandes surfaces ont créé un besoin. Aujourd’hui, ces chaînes de distribution y répondent, mais leur clientèle régulière n’est pas la nôtre. Elles ne garantiront jamais la même qualité que les professionnels. En tant qu’artisans, nous nous imposons de plus d’utiliser au maximum des produits certi-
www.directsoir.net Bricolage à la chaîne « 48h brico » ➔ C’est le retour de 48h brico sur Direct 8. Pour cette deuxième saison, Christophe Le Corre cède la place à Cédric Simoneau, mais le principe demeure : bricoler en économisant son temps et son argent… Chaque semaine, l’émission donne aux téléspectateurs des astuces pour changer à moindre coût l’aménagement et la décoration de leur maison, si possible en respectant l’environnement. Chef décorateur, Cédric Simoneau a été aux commandes de Change Et aussi… « D&CO » ➔ En 48 heures, Valérie Damidot (photo), assistée de Franck Lecorbeiller, s’installe chez les téléspectateurs sélectionnés (couples, célibataires ou familles) et transforme leur intérieur. Le principe consiste à rencontrer, comprendre, orienter, proposer des solutions personnalisées et refaire, pour un budget raisonnable, deux ou trois pièces, en donnant au passage des conseils pratiques et des astuces. Sur M6, le dimanche à 18h45. C. PLOTNIKOFF/M6 ta chambre, sur France 2. Pour Direct 8, il explique de façon accessible comment préparer un chantier et s’équiper en toute sécurité. Totalisant vingt-neuf années de bricolage tout-terrain, sept maisons, quatre ateliers refaits ou construits et la réalisation de nombreux décors, Cédric Simoneau est le guide idéal dans l’univers du bricolage. De plus, chaque semaine, pendant l’émission, l’enseigne Weldom proposera aux téléspectateurs de gagner des produits de bricolage. « Côté maison » ➔ Conseils de décoration simples, adresses pour chiner, informations juridiques sur la sécurité domestique, sur des ouvrages de référence, sur la presse, Côté maison est dirigé par Laetitia Nallet (photo) avec Laurent Petitguillaume et Robert Longechal (photo), l’as du bricolage. Ils réalisent vraiment les travaux en livrant au passage des petits trucs et répondent aux questions envoyées sur leur site internet. Sur France 3, le dimanche à 14h25. F. LEFEBVRE/FRANCE 3 garantit un savoir » fiés et normés, parce qu’ils sont garantis d’une qualité contrôlée. Quel intérêt y a-t-il à faire appel à un professionnel ? D. A. : Le titre d’artisan garantit un savoir déterminé. Celui-ci est délivré par les chambres consulaires après l’obtention d’un diplôme et un certain nombre d’années d’expérience. Nos artisans, qui sont formés, sont contrôlés régulièrement, par des audits obligatoires, et un renouvellement de leur certification annuel ou trisannuel, avec un contrôle des connaissances. Craignez-vous la concurrence du bricolage amateur ? D. A. : Non, ce n’est pas notre créneau. Il est avéré qu’il amène régulièrement des désordres ; le client se tourne alors vers les professionnels pour les régler. Quel est l’avenir de l’artisanat ? D. A. : Radieux ! A condition de s’adapter aux nouvelles technologies. On subit Cédric Simoneau anime 48h brico. Et pour la dernière de la saison, un concours permettra de remporter un chantier pour sa maison. 48h brico, dès demain et chaque samedi à 11h45 (rediffusion le dimanche à 9h15) sur Direct 8, et sur www.48hbrico.com. « Intérieurs » ➔ Au sommaire : « Avant-après », « Exemple à suivre », « Nouvelles rubriques », « Le custom chic », « Oui/non », « Docteur Maison » … Pour sa sixième saison, Intérieurs a voulu se démarquer en se diversifiant. Menée par Marie Montuir (photo), l’émission propose de découvrir des lieux insolites et remarquables, des intérieurs de particuliers et des opérations de relooking effectués par des professionnels. Sur Paris Première, le dimanche à 12h20. EN COUVERTURE 5 E. ROBERT/DIRECT 8 S. RUET/PARIS PREMIÈRE la crise comme tout le monde, mais on s’en sort par nos qualifications, notre engagement sur la qualité, et les relations avec le client. *Président de la section couverture plomberie chauffage artisan messager pour la Capeb (Chambre syndicale des artisans et des petites entreprises du bâtiment). ED. LAROUSSE ED. FIRST Pour aller plus loin ➔ LE BRICOLAGE DE A À Z Avec les éditions Larousse, on est sûr d’avoir un ouvrage de référence. 612 pages pour faire le tour de la question en cinq grandes parties, associées chacune à une couleur différente pour un meilleur repérage : « Le b.a.ba du bricolage », « Du rêve à la réalité », « Techniques et réalisations », « Le confort dans la maison », « Décorer et entretenir son intérieur ». Des schémas aident à la compréhension tandis que des encadrés livrent les astuces à connaître. Et l’accent est mis sur la sécurité. Le Larousse du bricolage, éditions Larousse, 29,90 €. ➔ PÉDAGOGUE A ceux qui pensaient être des cas désespérés, ce guide avec ses 300 illustrations et ses conseils avisés rappelle qu’impossible n’est pas français et que tout est question de volonté. Il vous indique comment réussir vos travaux, petits et grands, pour améliorer votre intérieur, par des explications pédagogiques pour tout ce qui vous semblait jusque-là hors de portée, et vous apprend comment améliorer la sécurité de votre maison. Le bricolage pour les nuls, First éditions, 24,90 €. ➔ LES PLANCHES DU BRICOLAGE Le bricolage, c’est d’abord et avant tout une détente… Sauf imprévus ! Et il est bien entendu que les responsables de la moindre catastrophe sont uniquement le matériel, les voisins intolérants aux bruits, les enfants qui touchent à tout… mais jamais le bricoleur. Avec un style décapant et un trait aiguisé, Thierry Laudrain dépeint en trois tomes les grosses désillusions et autres petits bobos des bricoleurs en herbe. B comme Bricoleur (3 tomes), Thierry Laudrain, Vents d’Ouest, 9,40 € chaque. ED. VENTS D’OUEST



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :