Direct Soir n°667 17 déc 2009
Direct Soir n°667 17 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°667 de 17 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (246 x 316) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : Cirque : tous en piste !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 DR AUJOURD’HUI LE BILLET DE JACQUES SÉGUÉLA Publicitaire Ségolène n’est plus royale a reine est morte », disent ses ennemis, plus nombreux chaque jour. « Une star ne meurt L jamais », se défendent ses fans, de plus en plus fanés. Seuls les Français décideront, car ne nous y trompons pas, la gauche, lorsqu’elle choisira son héros au soir des primaires, le fera selon l’opinion nationale. Ainsi en a-t-elle décidé lors de la présidentielle de 2007. Pour l’heure, la météo de Ségolène est au brouillard : 74% de nos concitoyens pensent que la Jeanne d’Arc des beaux jours est devenue le bourreau du Parti socialiste. Pire : 45% lui conseillent d’arrêter la politique si elle quittait le PS. De là à souhaiter sa sortie de scène… Le désaveu touche au désamour : en cote de popularité, Martine Aubry la devance désormais de vingt points. La stratégie de la victimisation, gilet pare-balles de ses derniers supporters, ne suffira plus à infléchir la chute. Pour l’égérie affaiblie, il n’est plus que deux issues. Soit rentrer dans le rang : à 62%, les Français le lui conseillent. L’empêcheuse de tourner en rond en a trop fait, rien ne les insupporte plus que la désunion. Mais l’orgueilleuse pourra-t-elle se soumettre ? Se soumettre, c’est s’enchaîner, ses amis retrouvés s’en chargeront. Deuxième stratégie : continuer d’exister à la flibustier, ferrailler sans merci et semer des bombes à retardement avec son art inné de la perception de l’humeur sociétale. Dès lors, inévitablement battue aux primaires, il lui faudra se présenter hors PS, au risque, en divisant les voix de gauche, de faire réélire le président en place. La guerre « Ségo-Sarko » n’est pas enterrée. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 2 HEURES ET 50 MINUTES : c’est le temps moyen quotidien que passe un conducteur de la ligne A du RER aux commandes de sa rame, selon des statistiques publiées hier par Le Figaro. Au total, la journée des conducteurs dure 6h30. Quand ils ne conduisent pas, soit 3h40 par jour, les conducteurs suivent des formations ou étudient des analyses de dysfonctionnements. Ils revendiquent aujourd’hui une augmentation de leur prime mensuelle entre 120 et 150 euros. La PHOTO du jour Le RDV du jour Électricité : vers un pic de consommation ? La vague de froid qui sévit en France entraîne des pics de consommation. ➔ Les records seront-ils battus ce soir vers 19h ? Avec la vague de froid qui s’est abattue sur le pays, la France pourrait friser son record absolu de consommation d’électricité, estime le Réseau de transport d’électricité (RTE), en atteignant une puissance estimée à 92000 mégawatts (MW). Le précédent record remonte au 9 janvier dernier, lorsque 92400 MW avaient été consommés. Si les températures enregistrées ce soir s’avéraient légèrement plus froides que celles prévues par Météo France, le record pourrait être dépassé de manière significative. On estime en effet qu’une chute de température de 1 °C entraîne une consommation supplémentaire de 2100 MW. Les niveaux devraient diminuer dès la fin de la semaine avec la remontée annoncée du mercure et la chute de la consommation industrielle. C. GILDAS/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°667/Jeudi 17 décembre 2009 CORÉE DU SUD ➔ La crainte d’une invasion nord-coréenne continue de peser. Les forces armées y sont en état d’alerte permanente et multiplient les exercices comme hier à Yeoju, au sud-est de Séoul. Un hélicoptère franco-chinois ➔ C’était une double première aujourd’hui : le prototype du nouvel hélicoptère de transport civil EC175 d’Eurocopter effectuait son premier vol public à Marignane, dans les Bouches-du-Rhône, résultat de la première histoire d’amour aéronautique entre la France et la Chine. Développé conjointement par le leader mondial Eurocopter (filiale d’EADS) et plusieurs entreprises chinoises partenaires, cet hélicoptère de moyen tonnage (7 tonnes) à multiples usages semble promis à une belle carrière, à l’image de son cousin militaire Tigre qui s’est récemment illustré en Afghanistan. Si la certification européenne est attendue pour 2011 et la livraison des premiers appareils pour 2012, les prévisions de ventes tablent déjà sur un total de 680 appareils sur vingt ans, dont 280 pour le marché chinois. Le développement de l’EC175 d’Eurocopter est un programme mené conjointement avec la Chine.
le signe à suivre sur planete.tetrapak.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :