Direct Soir n°665 15 déc 2009
Direct Soir n°665 15 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°665 de 15 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : « Avatar » le film événement

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 INTERVIEW NOTRE PLANÈTE Éric Bazin : « Retrouver un certain humanisme » ➔ A quatre jours de la fin de la conférence internationale sur le climat, à Copenhague, Eric Bazin, fon da teur des Ateliers de la Terre*, prône l’attention envers les pays en développement et l’implication de tous. A quelques jours de la fin du sommet, quel est votre sentiment ? Eric Bazin : Je pense que nous pouvons être confiants, parce que le premier projet d’accord prouve que la volonté est là. Copenhague permettra notamment de prolonger et de renforcer ce qu’on appelle les « mécanismes de développement propre », qui sont des acquis de Kyoto. Ce sont des décisions précises d’actions et de projets à destination des pays en développement, financés grâce aux crédits carbone. Le montant des aides aux pays en développement restera toutefois un point dur de la négociation, car il sera très difficile de trouver un consensus… Quelles sont les forces en présence ? E.B. : L’Union européenne garde clairement sa position de leader en la matière, avec son plan d’aide de 7,2 milliards d’euros sur trois ans aux pays les plus pauvres. Mais elle doit se faire entendre dans le concert international et continuer à plaider pour une efficacité globale que, jusqu’à maintenant, personne ne rejoint. REGARDS D’AFRIQUE Les PME, moteurs de la croissance C’est la clé de la réussite de Copenhague. La Chine et les Etats-Unis restent les deux gros « empêcheurs » de l’accord final. En ce qui concerne les réductions des émissions (de gaz à effet de serre,ndlr), l’accord final devrait être trouvé, malgré les inégalités des objectifs entre, par exemple, l’Europe, qui a promis la réduction de 30% d’ici à 2020 (par rapport à 2005,ndlr) et les Etats-Unis (réduction de 17% d’ici à 2020,ndlr). Quel est le principal défi ? E.B. : Nous devons retrouver un certain humanisme dans les liens entre pays en développement et pays riches, à l’image de ce qui devrait se passer entre la France et le continent africain. Je plaide pour une coalition vertueuse entre les Etats. * Les Ateliers de la Terre : www.planetworkshops.org De nombreuses conférences, tables rondes, réunions et débats ont été récemment consacrés, à Paris, à l’entreprise en Afrique. Au cours d’une de ces rencontres, la Coordination pour l’Afrique de demain a dessiné l’environnement de l’entreprise sur le continent. Réparation de moteurs de bus en Côte d’Ivoire. Les émissions de CO 2 à l’échelle de la planète. On dit couramment que l’« informel » domine le paysage entrepreneurial africain. En effet, 70% à 80% des entreprises n’ont pas d’existence légale. Sans ambiguïté, il s’agit de travail au noir à grande échelle, ce secteur étant le premier employeur, notamment pour les jeunes, même diplômés. A côté, les petites et moyennes entreprises (PME) occupent néanmoins une place croissante. Selon les pays, la présence étrangère est plus ou moins visible. Au Cameroun, une large majorité de PME est à capitaux locaux, alors qu’en Côte d’Ivoire, c’est seulement NASA/SIPA ADPI JAPON une petite minorité, la majorité étant entre les mains des Libano-Syriens, qui sont installés depuis longtemps dans le pays. Ces PME ont à faire face à un environnement peu accueillant. Les infrastructures sont défaillantes. Rares sont les routes goudronnées et les chemins de fer inter-Etats. Les pannes d’électricité sont fréquentes. L’accès au crédit est difficile. Les structures gouvernementales et administratives considèrent les entreprises comme productrices de taxes et non comme productrices de richesses. Heureusement, une évolution du savoir sur les modalités de création de la richesse se fait jour. Intellec - tuels et chefs d’entreprise, plus ou moins conseils des gouvernements, les en informent, pour qu’ils mettent en place des outils de promotion de l’entreprise. L’aide internationale est parcellaire. Directsoir N°665/Mardi 15 décembre 2009 La France ouvre une ambassade « verte » ➔ La nouvelle ambassade de France à Tokyo a été inaugurée vendredi par Philippe Faure, titulaire du poste. Respectant scrupuleusement les normes environnementales, l’édifice dessiné par ADPI – une société française d’architecture filiale d’Aéroports de Paris – se veut un modèle du genre. Parois et toitures végétales, préservation des espaces boisés, récupération des eaux de pluie, isolations performantes et éclairage basse consommation. Une nouvelle façon, Un édifice aux normes « vertes ». Le CHIFFRE du jour 4 prometteuse, de représenter la France à l’étranger. RHINOCÉROS blancs du parc zoologique de Dvur Kralove, en République tchèque, vont être transférés samedi au Kenya. Incapables de se reproduire en captivité, ces animaux pourraient ainsi retrouver des niveaux hormonaux normaux leur permettant d’assurer leur descendance. Il ne resterait que huit individus vivants dans le monde. Tous étaient en captivité jusqu’à présent. OPINIÂTREMENT, LES PME SE DÉVELOPPENT DANS TOUS LES SECTEURS De 1995 à 2005, la France a financé un programme de compagnonnage industriel. Sur 250 projets, la moitié a abouti à des coentreprises, les autres consistent en partenariat technique et financier. Un investissement de 630 000 euros a ainsi permis de lever 6 millions de financements privés. Les Pays- Bas et le Japon sont plus efficaces. La Chine lancera en 2010 un programme de 1 milliard de dollars pour inciter ses institutions financières à aider les PME africaines. Opiniâtrement, celles-ci se développent quand même dans tous les secteurs, de la pâte d’arachide à la sous-traitance pétrolière. Sans bruit, la place grandissante des PME dans l’économie africaine est porteuse d’espoirs. Informations : CADE (Coordination pour l’Afrique de demain). www.afrique-demain.org
Erwte d'Ill Nl'ldNI• Mond• ? O



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :