Direct Soir n°664 14 déc 2009
Direct Soir n°664 14 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°664 de 14 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Marion Cotillard Guillaume Canet, la naissance d'une légende

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 MERIADECK/DIRECT 8 AUJOURD’HUI LE BILLET DE BERTRAND DELAIS Journaliste, réalisateur Dette réparatrice Des projets d’avenir… Voilà ce qui est sans doute le plus attendu dans la présentation du grand emprunt aujourd’hui. Nicolas Sarkozy va tenter de convaincre les plus sceptiques qu’il ne s’agit pas d’un énième plan pour boucher les trous du déficit, mais bien de dépenses pour dessiner la France de demain. Les plus chauds partisans de ce grand emprunt ironiseront, quant à eux, sur une ambition clairement revue à la baisse. Voilà pour le décor. Pourtant, au moment où les conflits sociaux se font de plus en plus menaçants, où il existe une pression sociale de plus en plus forte, l’annonce des priorités du grand emprunt doit rassurer. D’abord, parce que les Français ont collectivement acquis la certitude que leurs enfants vivront moins bien qu’eux. Ce pessimisme en l’avenir de ses enfants explique à lui seul la morosité ambiante, et cela bien avant la crise. Cela éclaire aussi sous un jour nouveau une grande partie des conflits sociaux. Cette incapacité à se projeter dans l’avenir, à croire aux vertus des lendemains heureux dans un monde en mutation est en réalité préoccupante. On ne restaurera une espérance en l’avenir qu’en réconciliant le peuple avec les élites… Nicolas Sarkozy avait su trouver les mots appropriés lors de la campagne de 2007, il lui faut aujourd’hui les retrouver à nouveau autour de cet emprunt, pour aborder de manière positive la seconde partie de son quinquennat, pour faire que cette dette soit pour les Français une dette réparatrice. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour C’est la hausse de salaire annuel qu’ont réclamée les fonctionnaires des institutions européennes, dont 3,7% une partie devrait débrayer aujourd’hui pendant trois heures. Refusée par une majorité de pays de l’Union, cette augmentation s’impose selon les représentants du personnel, pour qui un fonctionnaire européen aura perdu 3,9% de ses émoluments au cours des cinq dernières années, en raison notamment de la hausse des prélèvements spéciaux liés à la crise. La PHOTO du jour Le RDV du jour La France restitue cinq fresques à l’Égypte Zahi Hawass, chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes. ➔ L’Egypte les revendiquait depuis longtemps. La France a décidé d’accéder à sa demande au début du mois d’octobre. C’est aujourd’hui que Nicolas Sarkozy devrait remettre officiellement au président égyptien Hosni Moubarak, en visite à Paris, cinq fragments de peintures murales jusqu’à présent exposées au musée du Louvre. Vieilles de plus de trois mille ans, ces fresques proviennent du tombeau d’un dignitaire de la XVIII e dynastie égyptienne enterré dans la Vallée des rois. Depuis 2002, le chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass, milite pour un retour des œuvres d’art nationales éparpillées dans le monde entier. S’il se targue d’en avoir déjà récupéré 5 000, la liste des restitutions semble encore longue. Parmi les objets revendiqués figure la célèbre pierre de Rosette exposée au British Museum depuis plus de deux cents ans, ainsi que le buste de Néfertiti détenu par le Neues Museum de Berlin. C. BOURONCLE/AFP Le FAIT du jour Directsoir N°664/Lundi 14 décembre 2009 COPENHAGUE ➔ Une femme esquisse un pas de danse devant le Soleil digital, une œuvre de l’artiste Steven Scott exposée dans la capitale danoise à l’occasion du sommet sur le climat. Dubaï sur la sellette ➔ C’est aujourd’hui qu’arrivaient à échéance 3,5 des 59 milliards de dollars de dette du conglomérat public Dubaï World, qui discute une nouvelle date butoir avec les banques. Cette première échéance concerne au premier chef le géant immobilier Nakheel, promoteur des îles en forme de palmier au large de Dubaï et filiale du conglomérat. Le promoteur expliquait dernièrement que « le marché immobilier de Dubaï avait été affecté » par la crise financière mondiale. Il affirmait par ailleurs que la firme continuait à prendre des mesures pour réduire ses dépenses. Sous l’effet de la crise financière, Nakheel avait notamment dû suspendre les projets d’une tour de 1000 m de haut et d’une nouvelle cité « Waterfront » qui aurait fait deux fois la superficie de Hong Kong. Certains projets immobiliers vont être suspendus à Dubaï.
LE 31 DÉCEMBRE, IL SERA TROP TARD. sur 206+ URBAN HDi 70 3 p.dont 700 € de bonus écologique gouvernemental et sous condition de reprise (4). sur 308 CONFORT PACK HDi 90 5 p.dont 700 € de bonus écologique gouvernemental et sous condition de reprise (4). (1) (3) sur 207 ACTIVE HDi 70 3 p.dont 700 € de bonus écologique gouvernemental et sous condition de reprise (4). (1)(2)(3) Avantage client composé (1) du bonus écologique de 700 €, de la prime à la casse Peugeot de 2 000 € (4) et d’une remise de 1 700 € sur le tarif Peugeot 09D du 02/11/2009 (2) du bonus écologique de 700 €, d’une prime à la casse Peugeot de 2 000 € (4) et d’une remise de 2 600 € sur le tarif Peugeot 09D conseillé du 02/11/2009. (3) du bonus écologique de 700 €, d’une prime à la casse Peugeot de 2 000 € (4) et d’une remise de 3 300 € sur le tarif Peugeot 09C conseillé du 29 juin 2009. Offres non cumulables, réservées aux particuliers jusqu’au 31 décembre 2009 dans le réseau Peugeot participant pour toute commande d’une (1) 206+ Urban 1,4L HDi 70ch 3 portes (2) Nouvelle 207 Active 1,4L HDi 70ch 3 portes (AM 71) (3) 308 Confort Pack 1,6 L HDi 90ch 5 portes (AM 70, 74, 75) identifiées en stock au jour de la commande (prolongation jusqu’au 31 décembre 2009 pour des véhicules identifiés en stock de l’offre 308 Confort Pack 1,6L HDi 90ch 5 portes « Essais Décisifs » initialement valable jusqu’au 31 octobre), neufs hors option livrés avant le 31 mars 2010. (4) Prime à la casse Peugeot de 2 000 € pour la reprise d’un véhicule de 8 à 10 ans destiné à la casse, et prime de 1000 € venant s’ajouter au superbonus gouvernemental pour la reprise d’un véhicule de plus de 10 ans. Consommations mixtes (en l/100 km) (1) 4,2 (2) 4,3 (3) 4,5. Émissions de CO 2 (en g/km) : (1) 110 (2) 115 (3) 120*, * avec pneumatiques à économie d’énergie 195/65 R 15 ou 205/55 R 16. (2)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :