Direct Soir n°644 16 nov 2009
Direct Soir n°644 16 nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°644 de 16 nov 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : « Twilight » tous mordus !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 MERIADECK/DIRECT8 AUJOURD’HUI LE BILLET DE BERTRAND DELAIS Journaliste, réalisateur La force de l’image Plus d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de malnutrition. Cela fait quarante ans que ce seuil n’avait pas été atteint. La baisse des prix des denrées de première nécessité et les bonnes récoltes 2008-2009 n’ont, en effet, pas mis fin à cette crise alimentaire dans les zones à faibles revenus, particulièrement en Afrique. Sur les marchés agricoles, les cours des céréales ont baissé, mais les pays les plus fragiles sur le plan alimentaire en ont peu profité. Pourtant, c’est dans une relative indifférence que s’ouvre aujourd’hui le sommet de la FAO, au moment même où ses responsables tentent de sensibiliser l’opinion. L’Ethiopie, la Somalie sont encore aujourd’hui frappés par la famine. Tous les jours, des enfants meurent de dysenterie, mais nous ne prenons plus la peine de nous en émouvoir. C’est peut-être le revers de la médiatisation des années 1980 et 1990. On se souvient des écoliers qui portaient du riz pour la Somalie ou des stars du rock qui chantaient pour l’Ethiopie. Cette capacité à nous sensibiliser passait invariablement par l’image ou plutôt par les images de télévision… Notre générosité était la conséquence de notre émotion. Aujourd’hui, il n’y a plus d’images, et lorsqu’il y en a, elles viennent confirmer la banalisation de ces catastrophes alimentaires… Ce fatalisme nous pousse à nous résigner, un peu comme s’il avait suffi de voir disparaître de nos écrans ces cohortes d’enfants en train de mourir de faim pour imaginer que la famine avait disparu ! Cela nous a relativisé la force de la télévision, qui installe une dictature de l’instant, mais cela nous pousse aussi à croire aux vertus des forces de l’image ! Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 160 ITEMS constituent le questionnaire de France Télécom sur le stress au travail, destiné aux 102000 salariés du groupe. Plus de 65 000 d’entre eux ont répondu aux diverses questions posées : charge de travail, reconnaissance professionnelle, mobilité, relations avec leurs supérieurs hiérarchiques… La date butoir de réponse était fixée à aujourd’hui par le cabinet d’expertise Technologia et le comité de pilotage du groupe. Le 5 novembre, Technologia avait déjà reçu 5000 appels téléphoniques et 11000 courriels de salariés de France Télécom. Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Un sommet mondial contre la faim Jacques Diouf, dirigeant de la FAO. ➔ Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, devait ouvrir aujourd’hui le sommet de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), qui se déroulera à Rome jusqu’au 18 novembre. Le sommet compte bien aboutir à des décisions immédiates pour tenter de diminuer les statistiques alarmantes délivrées par la FAO : 1,02 milliard de personnes souffrent de faim chronique dans le monde à ce jour. Jacques Diouf, directeur général de la FAO, avertissait récemment à cet égard que « faute de mesures énergiques, une nouvelle crise mondiale de la faim ne pouvait être exclue ». Selon lui, 29 milliards d’euros d’aide au développement sont investis dans l’agriculture, soit 17 à 18% de ce que la FAO juge nécessaire. « Il n’y a aucun pays dans le tiers-monde (...) en particulier en Afrique, qui ne soit pas capable d’assurer sa sécurité alimentaire d’ici les cinq ans à venir », a conclu M. Diouf. Devraient être présents au sommet le pape Benoît XVI, le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, les présidents zimbabwéen, Robert Mugabe, et brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva. A. PIZZOLI/AFP Le FAIT du jour Directsoir N°644/Lundi 16 novembre 2009 ARABIE SAOUDITE ➔ Ces femmes prient dans la cour de la mosquée du Prophète, à La Mecque. Par crainte du virus H1N1, le pèlerinage annuel du Hadj, dans la cité sainte de l’Islam, est sous haute surveillance cette année. Nabokov surgit du passé ➔ Il voulait le brûler, mais sa famille n’en fit rien. Demain, sortira simultanément à Londres et New York Laura, le dernier roman inachevé et jamais publié de Vladimir Nabokov (1899-1977). Sa veuve Véra avait déjà sauvé des flammes l’ébauche de Lolita. Le succès de ce roman tragique et sulfureux lui conféra d’ailleurs une adaptation au cinéma par Stanley Kubrick en 1962 et Adrian Lyne en 1997. Cette fois, c’est son fils, Dmitri, aujourd’hui âgé de 75ans, qui a décidé de sortir Laura de l’ombre. Placées dans un coffre de banque à Montreux (Suisse), où mourut Nabokov, les 138 fiches cartonnées qui constituent l’original de Laura sont aujourd’hui dévoilées au grand public. « Si Vladimir Nabokov avait eu le temps de terminer le roman, Laura aurait pu être son œuvre majeure », a affirmé Gavriel Shapiro, professeur de littérature russe aux Etats-Unis et spécialiste de Nabokov. Vladimir Nabokov, en 1973. Laura, son dernier roman, bien qu’inachevé, va être publié à Londres et New York.
Crédit photo : Grégoire Korganow - AVEC 33 MILLIONS DE CLIENTS, ON NE SE SENT JAMAIS SEUL. Raccorder votre compteur au réseau de distribution d’électricité, c’est l’une des missions de service public des 35 000 salariés d’ERDF. Tous les jours, par tous les temps, quel que soit votre fournisseur d’électricité, nous entretenons, réparons et développons les milliers de kilomètres du réseau de distribution d’électricité, jusqu’au tout dernier mètre. Celui qui arrive chez vous. www.erdfdistribution.fr Et l’électricité vient à vous



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :