Direct Soir n°630 23 oct 2009
Direct Soir n°630 23 oct 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°630 de 23 oct 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : Patrick Timsit serial rieur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 AUJOURD’HUI LE BILLET DE MICHÈLE COTTA Journaliste, essayiste Bas étage Résistant à 16 ans, jeune militant communiste assassiné par les nazis à Châteaubriant le 22 octobre 1941, Guy Môquet n’aurait sans doute pas voulu la polémique entretenue aujourd’hui, soixantehuit ans plus tard, par le corps enseignant et, à travers lui, par une partie de la gauche. De quoi s’agit-il ? Condamné à mort, le jeune homme avait écrit à ses parents une lettre admirable, leçon de littérature, de politique et de vie, tant il s’y exprime de courage, de tendresse et de détermination face à la mort. Peu de témoignages de la Résistance ont cette force. Et voilà que, sous le prétexte que le président de la République en a recommandé la lecture dans toutes les classes de France au jour anniversaire de sa mort, les enseignants s’élèvent contre ce qu’ils appellent la « récupération de l’histoire » par Nicolas Sarkozy. Guy Môquet ne méritait certes pas cette bataille de directives et de contre-directives recommandant, annulant ou exigeant la lecture dans les classes de sa dernière lettre. Que les enseignants ne se fassent pas dicter leur programme par le président de la République, c’est compréhensible. Mais que, à propos d’un texte de ce genre, écrit pendant la Résistance et en son nom, ils manient leurs grands principes d’autonomie et fassent croire leur indépendance menacée, voilà qui est contraire au bon sens. Chacun devrait être fier de lire ou de faire lire ce texte d’un adolescent appelant ses parents et ses aînés à la lutte pour la liberté. La polémique n’est pas à la hauteur du courage qui a été, hier, celui de Guy Môquet. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 15,7% DES JAPONAIS vivraient sous le seuil de pauvreté, avec des revenus annuels inférieurs à 8500 euros (chiffres de 2006), selon une étude du ministère des Affaires sociales récemment présentée. Si les personnes touchées ne vivent pas nécessairement dans les pires conditions de misère, ce chiffre place néanmoins le Japon en queue du classement des pays de l’OCDE. Le nouveau gouvernement, de centre gauche, a fait de la lutte contre la pauvreté l’une de ses priorités. BALTEL/SIPA Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Jean Sarkozy en route pour l’Epad ➔ Le conseil général des Hauts-de-Seine devait se réunir aujourd’hui à Nanterre et entériner l’entrée de Jean Sarkozy, candidat du groupe UMP, au conseil d’administration de l’Etablissement public d’aménagement de La Défense (Epad). Il s’agit de la dernière étape avant l’élection du président de ce même établissement, fixée au 4 décembre, et à laquelle se présente le fils du président de la République. Dix-huit administrateurs sont appelés à se prononcer sur cette candidature, mais neuf d’entre eux pourraient s’abstenir. Dès lors, l’élection de Jean Sarkozy n’est pas encore acquise, puisque les positions des neuf administrateurs restants sont partagées. Quatre devraient voter pour le jeune candidat de l’UMP, quatre pour le communiste Patrick Jarry, l’autre candidat. L’issue de l’élection pourrait donc dépendre du « neuvième homme », Claude Leroi, représentant de la chambre de commerce de Paris, qui n’a pas encore précisé ses intentions. HAMILTON/REA Directsoir N°630/Vendredi 23 octobre 2009 PAKISTAN ➔ Ces civils qui ont fui les affrontements entre les forces gouvernementales et les talibans dans la province du Waziristan, font la queue pour être enregistrés en tant que réfugiés par l’administration. Le FAIT du jour Récession économique : pas d’école à Hawaï ➔ Les 171 000 écoliers du 50 e Etat américain n’iront pas en cours aujourd’hui. Pourtant, il ne s’agit ni d’un jour férié, ni d’une mesure préventive contre le virus H1N1. Pour faire face à la crise économique, les services scolaires de l’archipel ont en effet décidé de ne faire travailler les élèves que 163 jours par an afin d’alléger les dépenses budgétaires de 468 millions de dollars sur deux ans. L’Etat natal du Président Barack Obama devient ainsi celui qui propose le temps scolaire le plus réduit des Etats-Unis, où enfants et adolescents vont à l’école 180 jours par an en moyenne. Patricia Hamamoto, ministre de l’Education d’Hawaï, reconnaît que cette mesure risque d’avoir un impact négatif sur le niveau des enfants et se déclare prête à gonfler le volume des jours travaillés si de nouveaux subsides lui étaient accordés. En attendant, la crise aura fait quelques heureux au cœur de l’océan Pacifique. Les enfants scolarisés de l’archipel ne travailleront plus que 163 jours par an, au lieu de 180, en moyenne.
www.directsoir.net ARGENTINE ➔ Sur les trottoirs de Buenos Aires, sous le regard des badauds, le fakir Marcos Antonio da Luz se livre à une friction vivifiante… avec des éclats de verre. Effet gommage garanti. L’ANNIVERSAIRE du jour L’HOMME du jour 23 octobre 1983 À Beyrouth, le Drakkar explose ➔ Cinquante-huit parachutistes français appartenant à des unités déployées au Liban pour assurer le maintien de la paix sont tués ce jour-là dans un attentat attribué au Hezbollah. Un camion bourré d’explosifs, conduit par un kamikaze, ravage l’immeuble de neuf étages, baptisé Drakkar, dans lequel un détachement avait établi son cantonnement. Quelques heures plus tôt, un attentat comparable avait fait 241 victimes dans les rangs des forces américaines. Dès le lendemain, le président de la République, François Mitterrand, s’était rendu sur place pour afficher la détermination de la France et apporter son soutien aux soldats. Le successeur du très détonnant président de la Fédération internationale de l’automobile devait être élu aujourd’hui. Max Mosley lâche le volant de la FIA ➔ Paris devait être aujourd’hui le théâtre d’une élection sous haute tension : celle qui désignera le nouveau président de la très puissante Fédération internationale de l’automobile (FIA). Deux candidats étaient en lice : le Finlandais Ari Vatanen, ancien pilote de rallye, qui prône « le changement et la démocratie », et le Français Jean Todt, ancien directeur de l’écurie Ferrari. Quel que soit le vainqueur de cet affrontement, au cours duquel les coups ont volé à toutes les hauteurs, il aura la lourde tâche de succéder au Britannique Max Mosley, dont la personnalité bouillonnante a marqué les seize années de son mandat. Dernier éclat en date : un scandale sexuel remontant à mars 2008. Une vidéo volée le mettant en scène avec cinq prostituées était révélée au public par l’hebdomadaire News of the World. Détail gênant, le décorum des ébats évoquait l’univers concentrationnaire. La précision est d’autant plus scabreuse que le principal protagoniste de la scène n’est autre que le fils de Lord Oswald Mosley, qui fut le leader de la British Union of Fascists et un ardent admirateur d’Adolf Hitler. Max Mosley a réfuté l’atmosphère supposée de la mise en scène, attaqué News of the World et invoqué la protection de la vie privée. Las, le mal était fait et explique sans doute pourquoi cet avocat de formation ne briguait pas, à 69 ans, un cinquième mandat. Au-delà de ses frasques, Mosley restera également l’homme qui se sera attelé avec la plus grande énergie à l’épineuse question de la sécurité des pilotes et du public. Quoi qu’il advienne, il laissera une empreinte durable dans le sport automobile, qui ne manque pas d’originaux, à commencer par Bernie Ecclestone, le « grand argentier » de la F1 qui a toujours soutenu « son » président. AUJOURD’HUI 3 D. GARCIA/AFP P.BOUCHON/AFP H. ZWEI/ICON SPORT Le TOP du jour EROS RAMAZZOTTI EN CONCERT À NICE ➔ Dans le cadre de sa tournée européenne, le chanteur italien aux 50 millions d’albums vendus dans le monde est attendu ce soir au Palais Nikaia pour un concert exceptionnel. Il reprendra notamment les titres de son dernier album, Ali E Radici. Eros Ramazzotti, ce soir à 20h, Palais Nikaia, 163, route de Grenoble, Nice (06). www.nikaia.fr PRÉVENIR LA GRIPPE A ➔ Le Dr Jean-Pierre Willem, fondateur des Médecins aux pieds nus, est un expert des micro-organismes les plus vicieux. Il livre une analyse brillante du virus H1N1 et propose une stratégie préventive fondée sur les huiles essentielles. Les huiles essentielles face à la grippe A, Dr Jean-Pierre Willem, éditions du Dauphin, 12 €. LAROCK ET LA HOUSE ➔ Avec Manego, le phénomène Yves Larock signe un opus parfaitement efficace dans lequel on retrouve le tube Rise Up, qui a enflammé les pistes de danse en 2007. Manego, Yves Larock, Universal. EN HAUSSE LA DÉESSE PRÉCIEUSE Cette petite libellule, que l’on croyait disparue depuis 1876, a été observée dans une tourbière du Jura en juillet. EN BAISSE MONARQUES EN DANGER Un scarabée menace les sapins oyamel du Mexique, où les papillons monarques se réfugient chaque année, après un périple de 4 500 km.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :