Direct Soir n°604 17 sep 2009
Direct Soir n°604 17 sep 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°604 de 17 sep 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Sylvie Vartan : « J'ai besoin d'intimité »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 CAPMAN/SIPA AUJOURD’HUI Les PHOTOS du jour LE BILLET DE JACQUES SÉGUÉLA Publicitaire La « on » attitude Brice Hortefeux est la dernière victime de cette arme de désinformation massive que le Net propage plus vite encore que le virus de la grippe A : « La petite phrase sortie PÉROU de son contexte », la petite phrase qui tue. Quel est l’antidote à ce poison ? Première nécessité : la célérité de la réponse. Se taire, c’est s’accuser. S’il y a faute : faire ses excuses dans les plus brefs délais. Faute avouée est médiatiquement pardonnée. Encore faut-il donner Le RDV du jour à son repentir un retentissement capable de calmer le tohu-bohu de l’accusation. S’il n’y a pas faute, La charia clamer son innocence aussi violemment que vos accusateurs ont crié haro sur le baudet. Dans les fait débat deux cas, en appeler à ses réseaux pour « dégonfler » à l’Assemblée l’info assassine, votre défense sera toujours mieux écoutée venant des autres : vous êtes déjà coupable, le Net ignore la présomption d’innocence. Mais le meilleur conseil est de prévenir pour ne pas avoir à guérir. Le « off » n’existe plus, désormais, tout ce que vous direz pourra se retourner contre vous. Se méfier donc des mots lâchés, se limiter à son message, fuir les terrains glissants : religion, racisme, misère et demain, écologie. Autant de chausse-trappes journalistiques capables en quelques jours de réduire en cendres des années de bonne réputation. Bref, se comporter en acteur qui dit son texte, en s’interdisant toute improvisation. Avec le risque fou de transformer nos politiques en acteurs du cinéma muet. Qu’est-ce qu’une démocratie qui met sa liberté de parole en liberté surveillée ? Réponse : une dictature, fût-elle des médias, régentée désormais par son grand ordonnateur, le Net. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour C’EST LA PROGRESSION +29,5% DE L’AUDIENCE DE DIRECT SOIR au cours des douze derniers mois, selon l’Epiq (Etude de la presse d’information quotidienne) : un record ! Cet excellent résultat fait figure d’exception alors que les quotidiens nationaux sont en repli de 1,2% et que la presse quotidienne régionale augmente modérément (+2%). Seule la presse quotidienne gratuite est en hausse (+6,3%). Outre Direct Soir, Direct Matin Plus obtient également un excellent score dans cette catégorie : +29,4% de lecteurs en plus au cours de la même période. ➔ Prévu aujourd’hui, l’examen de la proposition de loi défendue par l’UMP sur le financement des PME suscite un débat inattendu. En effet, l’introduction par la députée Chantal Brunel (UMP) d’un amendement destiné à attirer dans le secteur les capitaux issus de la « finance islamique » a suscité la réprobation des députés PS Henri Emmanuelli (photo) et Jérôme Cahuzac. Cet amendement prévoit « d’introduire dans (le) code civil certaines dispositions compatibles avec la charia », affirme M. Cahuzac. La députée Chantal Brunel (UMP), auteur du texte, assure qu’il ne s’agit que d’un arrangement technique qui permet « la conformité de certaines opérations (financières) aux lois coraniques ». Mais elle avoue cependant avoir utilisé « une fois le mot charia ». L’opposition dénonce une atteinte à la neutralité laïque faite au nom de la finance. LUDOVIC/REA Directsoir N°604/Jeudi 17 septembre 2009 ➔ Cette montagne de déchets minéraux surplombe le lac très pollué de Quiulacocha. La 29 e Convention minière du Pérou s’achève demain pour tenter d’optimiser l’exploitation des gisements fabuleux du pays, tout en préservant l’environnement. Le FAIT du jour Hervé Morin en visite en Afghanistan ➔ Le ministre de la Défense est arrivé ce matin à Kaboul, pour un voyage de trois jours, qui doit le conduire à inspecter plusieurs bases militaires françaises. Cette visite intervient à un moment où l’avenir politique du pays est plus confus que jamais. L’annonce des résultats de la présidentielle a été reportée aux calendes grecques, après qu’il a été décidé que les bulletins d’au moins 10% des bureaux de vote devaient être réexaminés. L’Union européenne a ajouté que près d’un quart des votes sont suspects. Hervé Morin, lui, se rendra notamment sur les bases opérationnelles de Tora, où sont logés les légionnaires du 2 e REI (Régiment étranger d’infanterie), et de Tagab, où il rencontrera une compagnie du 3 e RIMa (Régiment d’infanterie de Marine), qui a perdu récemment trois soldats au feu. Militaires français lors d’un entraînement héliporté en Afghanistan, le 2 septembre dernier.
..._.r a, r ; zeta J& : araua•a... aJ&Z4lstO'J &at.._-• lilltWI POI.l'IOl'Ur ô& la ŒIN.IIh.ll que.lll'nlllll. vous- l:'rl dB iMiaiiN 1811POhllfll el ! et fllll ! f 1 ! 1 Q LIIIOIIUICCO m PI\JIIIIIl Na'tnta:•&:•Y'I• 1 14itdl41t1U'at&ii'll:•rtlllu.. PPIII:letltl\llllaDtiii.AUU...cM itfcwl.l)l..-rt'GDI.,.,._QutlliiPi 10.-MN'Iuc:lltt.. PCIUIVOI DITIua, Si• Mt



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :