Direct Soir n°591 31 aoû 2009
Direct Soir n°591 31 aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°591 de 31 aoû 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : Cécile de Ménibus l'atout charme de Direct 8

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 MERIADECK/DIRECT 8 AUJOURD’HUI LE BILLET DE BERTRAND DELAIS Journaliste, réalisateur Primaires or not primaires ? C’est aujourd’hui que s’ouvre à Sourdun, en Seine-et-Marne, le premier internat d’excellence (lire ci-contre). Et on se dit que les socialistes auraient été inspirés d’y aller, plutôt que de conclure à La Rochelle une semaine d’agitations stériles et de querelles lourdes d’arrière-pensées autour de la question cruciale des primaires. On reste ébahi devant l’imagination et le talent des socialistes pour mettre les pieds dans des batailles où il y a plus à perdre qu’à gagner. Tant de constance dans l’effort mériterait sans doute une récompense, mais ce sera pour plus tard. Les socialistes devraient se souvenir que la seule fois où l’idée de primaires avait été lancée, c’est à droite, à l’initiative de Charles Pasqua, pour départager Edouard Balladur et Jacques Chirac. Finalement, ce sera le premier tour de l’élection présidentielle de 1995 qui départagera les deux hommes. Car ces primaires viennent en réalité révéler l’absence de leader à gauche. En voulant éviter Ségolène Royal, qui est pourtant la seule à s’être imposée en dehors du parti, les dirigeants socialistes peinent à se fédérer autour d’un nom. L’organisation de ces primaires devra répondre à cette incroyable question : qui votera et pour qui ? S’il n’y a que des candidats PS, pourquoi s’ouvrir à tous les électeurs de gauche ? Et s’il doit y avoir d’autres candidats, on découvrira alors que si la gauche n’a pas de leader, elle ne manque pas de prétendants ! Sombre perspective pour un PS qui devrait peut-être envoyer certaines de ses jeunes pousses dans un internat d’excellence, avant qu’elles ne soient récupérées par un Nicolas Sarkozy toujours désireux de faire l’ouverture, tel un chasseur de têtes pour socialistes en déshérence. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 9C’est le rang occupé par Sinopec, géant pétrolier chinois dont le siège est à Pékin, dans le Top 10 du magazine Fortune, qui classe chaque année les 500 premières entreprises mondiales selon leur chiffre d’affaires. C’est aussi la première fois qu’une entreprise de l’empire du Milieu intègre ce classement et atteint un tel rang. Mais les américaines demeurent toujours, avec Exxon Mobil à la première place notamment, majoritaires dans ce classement très attendu des observateurs et investisseurs. Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Inauguration d’un internat d’excellence ➔Un premier « internat d’excellence » ouvre ses portes aujourd’hui à Sourdun (Seine-et- Marne), sur le site qu’occupait le 2 e régiment de Hussards (2 e RH), délocalisé à Haguenau dans le Bas-Rhin. Ce projet d’internat avait été annoncé par Nicolas Sarkozy le 20 janvier dernier. Sept mois après, le site réaménagé accueille « 120 élèves de quatrième, troisième et seconde, recrutés en Seine- Saint-Denis, dans le Val-de-Marne et en Seine-et-Marne », explique Jean-Michel Blanquer, recteur de l’académie de Créteil. Cette structure doit accueillir « des élèves méritants, issus notamment de milieux défavorisés », comme le précise la plaquette de présentation. Pour cette rentrée, « 15 professeurs, qui habiteront sur place, ont été recrutés », ajoute le recteur. En septembre 2010, l’internat devrait accueillir « 500 élèves de la classe de sixième jusqu’aux classes préparatoires et les BTS ». Outre les salles de classe, le site comporte un gymnase, un stade d’athlétisme, un terrain de football et un cinéma. Le FAIT du jour Directsoir N°591/Lundi 31 août 2009 RELIGION ➔ Depuis dix jours, les musulmans du monde entier ont commencé le ramadan, à l’image de ces Palestiniens qui rompent le jeûne devant la mosquée d’Al-Aqsa, à Jérusalem. B. FENOUIL/REA Mars, c’est encore loin ➔ C’est aujourd’hui que la Nasa remettait son rapport sur les vols habités et le coût d’une expédition vers Mars. Un comité de six personnes, sous l’autorité de Norman Augustine, ancien P-DG de Lockheed Martin, entreprise aéronautique privée, avait été chargé par Barack Obama, dès sa prise de fonctions, d’évaluer les capacités réelles de la Nasa à explorer l’espace et notamment à envoyer des hommes sur Mars. Las ! Il semble que ce Graal ait peu de chances d’être jamais trouvé. L’agence ne dispose pas actuellement du budget nécessaire à la préparation d’une opération aussi titanesque, selon M. Augustine. Le retour sur la Lune, avec création d’une base sélénite, prévu pour 2020 sous le mandat de George W. Bush, paraît aussi singulièrement mis à mal par un calendrier trop serré. La Nasa devra reportés ses vols habités vers Mars.
www.directsoir.net ➔ C’est au réchauffement climatique que le secrétaire général de l’ONU a choisi de consacrer sa rentrée et une tournée en Europe. Ce lourd dossier pourrait permettre au successeur du flamboyant Kofi Annan d’inverser une cote de popularité en berne. Les avis sur Ban Ki-moon oscillent en effet souvent entre indifférence et mépris. L’opinion se prive rarement de stigmatiser son absence de charisme et sa supposée passivité. En tout cas, M. Ban a une rentrée chargée.Après un passage vendredi dans la capitale autrichienne pour les trente ans du Centre international de Vienne, bâtiment de l’ONU, puis l’ouverture du Forum européen d’Alpbach (Tyrol), il était attendu aujourd’hui à Oslo pour une visite officielle auprès du roi de AUJOURD’HUI L’HOMME du jour Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU Avis de grand froid R. ARANGUA/AFP L’ANNIVERSAIRE du jour ➔ Il y a douze ans, Lady Diana décédait dans un accident de voiture, près du pont de l’Alma, à Paris. Après une soirée passée au Ritz, la princesse et son compagnon Dodi al-Fayed, le fils du célèbre milliardaire égyptien, quittaient l’hôtel en voiture. Poursuivie par des photographes, leur puissante berline heurtait un mur avant de s’encastrer dans l’un des piliers du tunnel de l’Alma. Dodi al-Fayed et le chauffeur furent tués sur le coup. La princesse succombera à ses blessures quelques heures plus tard à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Norvège, Harald V, et du Premier ministre, Jens Stoltenberg. Comme un retour aux sources pour l’ONU, il avait prévu de déposer une gerbe sur la tombe de son premier secrétaire général, Trygve Lie. Mais c’est demain que les affaires commencent vraiment : pour juger par lui-même des conséquences du réchauffement climatique, il gagnera l’île de Spitzberg. Retour à Genève le 3 septembre pour l’ouverture de la 3 e conférence sur le climat de l’Organisation météorologique mondiale.Réunion propédeutique avant la conférence du 22 septembre à New York, à la veille de l’assemblée générale annuelle de l’ONU. 31 août 1997 Disparition de la princesse Lady Di Le TOP du jour EN HAUSSE LES TIQUES ➔ La sinistre réputation de ces parasites, réputés transmettre de dangereuses maladies à leurs hôtes, pourrait évoluer. Selon des chercheurs brésiliens, une protéine contenue dans leur salive aurait le pouvoir de détruire les cellules cancéreuses, sans affecter les cellules saines. Un brevet devrait être bientôt déposé. EN BAISSE LES HIPPOPOTAMES ➔ Victimes de la sécheresse, les hippopotames du Kenya sont menacés. Une quinzaine d’entre eux sont morts récemment, épuisés et déshydratés. Les autorités du pays ont mis en place un véritable « plan Marshall » afin d’alimenter et d’hydrater les pachydermes. Pour préserver cet attrait touristique, les chaînes hôtelières participent aussi à l’opération. J. STILLWELL/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :