Direct Soir n°586 8 jui 2009
Direct Soir n°586 8 jui 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°586 de 8 jui 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : U2 le retour de la légende

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 AUJOURD’HUI LE BILLET DE PHILIPPE LABRO Écrivain, journaliste, réalisateur 2009 : premier bilan Ala veille de la parenthèse de l’été, il est intéressant de dresser un court bilan du semestre qui s’achève. Que retenir de cette première moitié de l’année 2009 ? Quelques noms, quelques thèmes. OBAMA : son discours du Caire aura démontré l’ignorance de l’Histoire dont font preuve ceux qui, avec lui, rédigent ses textes. On dirait aussi qu’il a oublié la liberté de la femme en pays islamique. Enfin, sur l’Iran, son attentisme aura déçu. AHMADINEJAD : il l’emporte au cours d’élections totalement truquées. Ses troupes de nervis font régner l’horreur et la terreur à Téhéran tandis que l’Europe n’y peut rien de rien. BAN KI-MOON : le pathétique secrétaire général de l’ONU ne parvient même pas à obtenir un entretien avec Aung San Suu Kyi, emprisonnée par la junte birmane. AF 447 : le mystère du vol qui fait 228 victimes, suivi quelques semaines plus tard, par un autre crash au large des Comores. Bilan sinistre, même si l’on nous assure que prendre l’avion est moins risqué que conduire sur l’autoroute. LA CRISE : Sarkozy et ses ministres font face à une économie difficile, un chômage qui se durcit, des entreprises en difficulté. Il gagne les élections européennes. A mi-mandat, il n’a, pour l’instant, pas de réel rival. MICHAEL JACKSON : sa disparition et l’émoi qu’elle a provoqué soulignent le poids de la nostalgie, le pouvoir d’Internet, le besoin mondial de pleurer les icônes. Tout cela, au fond, n’est pas très gai. Alors, finissons par FEDERER : immense champion. Elégant. Historique. De plus, il va être père. Allons, la vie continue. Le CHIFFRE du jour 3MILLIARDS D’EUROS. C’est la somme qu’aurait levée EDF au terme de l’emprunt lancé auprès des particuliers, selon Le journal des finances, daté d’hier. Initialement prévu jusqu’au 10 juillet, l’emprunt a finalement pris fin lundi 6 juillet. Le groupe français a largement dépassé ses objectifs en réunissant cette somme, puisqu’il avait déclaré qu’il serait « très content » s’il parvenait à réunir plus d’un milliard d’euros. Grâce à ces fonds, EDF devrait lancer un programme d’investissement sur les énergies non émettrices de CO 2. E. ROBERT/DIRECT8 Les PHOTOS du jour L’INTERVIEW du jour Les enjeux de la motion de censure Le député PS Bruno Le Roux. ➔ Bruno Le Roux, député PS de Seine- Saint-Denis, présente les raisons de la motion de censure débattue aujourd’hui au Palais-Bourbon. Pourquoi déposer cette motion ? Le Parlement est un lieu de débat. Or, le Président s’est adressé à nous à Versailles sans ouvrir cette possibilité. Le Premier ministre aurait pu être à l’origine d’un débat en engageant sa responsabilité. Il n’a pas voulu le faire. Nous le faisons à sa place pour permettre un débat public sur les grandes orientations politiques du gouvernement. Cette troisième motion de censure depuis l’arrivée de François Fillon à Matignon est-elle vouée à l’échec ? Nous savons – et les Français aussi – que le cadre parlementaire ne nous permet pas d’espérer renverser le gouvernement. Mais le Parlement est une enceinte de débats nécessaires face à un gouvernement qui souhaiterait qu’on ne débatte pas de sa politique et qui veut faire croire que c’est la seule possible. IBO/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°586/Mercredi 8 juillet 2009 CHINE ➔ Malgré le déploiement des forces de sécurité dans la province du Xinjiang, des manifestants armés de bâtons et de machettes sont descendus hier dans les rues d’Urumqi pour se venger des violences de dimanche dernier, jour où 156 personnes ont été tuées. L’Aquila accueille le G8 ➔ Alors que la terre continue à trembler, L’Aquila, dévastée en avril dernier par un séisme, devait accueillir aujourd’hui le G8, élargi aux économies émergentes et à l’Afrique. Prévu initialement sur l’île de La Maddalena, au large de la Sardaigne, le chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, a souhaité déplacer ce sommet afin de mobiliser l’attention et les ressources gouvernementales sur la reconstruction de la région sinistrée. Mais à quelques jours du sommet, de nouvelles secousses se sont produites, faisant craindre une recrudescence de l’activité sismique. L’état de l’économie mondiale et les perspectives de redressement devaient être une nouvelle fois au cœur des discussions. La lutte contre le changement climatique ou l’aide au développement feront également l’objet de divers forums. Durant le G8, L’Aquila (Italie) est placée sous haute surveillance.
www.directsoir.net L’HOMME du jour PAMPELUNE ➔ Depuis hier, la capitale de la Navarre célèbre la fête de San Fermin. Dans la matinée, l’« encierro », c’est-à-dire le lâcher de taureaux dans les rues de la ville, précède les combats dans les arènes qui ont lieu l’après-midi. L’ANNIVERSAIRE du jour 8 juillet 2006 : Amélie Mauresmo remporte Wimbledon ➔ Il y a trois ans, Amélie Mauresmo remportait le tournoi de Wimbledon au terme d’un match de 2h01 qui l’opposait à la Belge Justine Henin-Hardenne (2/6, 6/3, 6/4). Par cette victoire, elle succédait ainsi à Suzanne Lenglen, qui restait aussi jusqu’à cette date la seule Française à avoir gagné dans l’arène britannique (1925). En s’imposant sur la pelouse de Wimbledon, Amélie Mauresmo remportait ainsi le deuxième titre en Grand Chelem de sa carrière après sa victoire en finale de l’Open d’Australie, la même année. En Indonésie, le président sortant Susilo Bambang Yudhoyono est favori à sa succession lors des élections organisées aujourd’hui. Le président indonésien brigue les suffrages de 176 millions d’électeurs A. BERRY/AFP ➔ SBY. Trois initiales que les 238 millions d’Indonésiens ont appris à connaître depuis l’élection présidentielle de 2004 et la victoire de Susilo Bambang Yudhoyono. L’ancien général originaire de l’île de Java est aujourd’hui en lice pour un second mandat à la tête du plus grand pays musulman au monde. Opposé à son ancien bras droit, l’homme d’affaires Jusuf Kalla (67 ans) et la fille de Sukarno, l’exprésidente Megawati Soekarnoputri (62 ans), SBY (59 ans) est même favori de ce scrutin. 176 millions de personnes sont appelées aux urnes pour les départager dans un pays où la tradition de corruption est fréquente (les électeurs sont payés pour glisser le bon bulletin dans l’urne). Pour tenter de mettre fin à cette tradition, le sortant a appelé à une élection « réellement honnête, libre et secrète ». Pour être élu dès aujourd’hui – un second tour serait organisé en septembre – le candidat centriste devra rassembler 50% des suffrages ou 20% des voix dans 17 des 33 provinces qui constituent l’archipel. Il peut miser pour cela sur sa forte popularité (60% d’opinions favorables) et un bilan positif. Plongé dans le chaos depuis la chute du dictateur Suharto en 1998, l’Indonésie a connu durant son quinquennat un retour au calme et une amélioration de la situation économique. Enfin, sur la scène internationale, SBY est parvenu à redorer l’image de son pays, considéré il y a peu comme le foyer des crises dans l’Asie du Sud-Est. Il a déjà eu l’occasion de concrétiser ces résultats lors des élections législatives organisées en avril. D’une poignée en 2004, son parti est parvenu à conquérir près de 20% des sièges au printemps dernier. Ce qui assure à Yudhoyono une majorité stable en cas de réélection. AUJOURD’HUI 3 J. SORIANO/AFP CARL DE SOUZA/AFP Le TOP du jour SEAL VOUS PLAÎT ➔ Champion des ventes en France avec son album Soul (plus de 800 000 exemplaires écoulés), le chanteur britannique Seal va ce soir remplir Bercy. Ce soir à 20h, au Palais omnisports de Paris-Bercy. RUINES D’EXCEPTION ➔ Le dernier numéro de National Geographic propose un voyage exceptionnel dans les ruines d’Angkor, capitale de l’Empire khmer médiéval, au Cambodge. En kiosques. « KINGDOM OF WAR » ➔ Fresque épique de la Chine antique, Kingdom Of War, par son scénario ciselé et ses reconstitutions époustouflantes, est un fascinant hommage aux vertus guerrières d’antan. Editions Wild Site, 19,99 €. EN HAUSSE TOKYO Selon une étude du cabinet Mercer, c’est la ville la plus chère du monde. La capitale japonaise vient de dépasser Moscou. EN BAISSE JOHANNESBURG Conséquence de la dépréciation monétaire, la métropole sudafricaine occupe la dernière place de ce classement.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :