Direct Soir n°575 23 jun 2009
Direct Soir n°575 23 jun 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°575 de 23 jun 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Festivals : votre guide pour l'été

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
4 AUJOURD’HUI LE BILLET D’ALAIN MINC Essayiste La V e République bis Le discours de Nicolas Sarkozy hier devant le Congrès était historique. Depuis 1873, aucun chef de l’Etat ne s’était exprimé devant le Parlement. Les Français se sont, à cette occasion, rendu compte d’un fait qu’ils avaient depuis un an ignoré : la Constitution a été significativement révisée en 2008. Au-delà du droit d’expression rendu au président de la République, cette révision a largement accru les pouvoirs du Parlement, lui donnant en particulier la maîtrise de la moitié de son ordre du jour, ce qui confie désormais au Premier ministre un rôle charnière entre son patron, le Président, et une majorité parlementaire plus sûre d’elle-même. Autre novation que les citoyens découvriront au fil du temps : le droit, pour eux, d’arguer dans un procès de l’éventuelle inconstitutionnalité d’une loi dont ils risquent de subir les foudres. Banale dans la plupart des démocraties, cette possibilité n’existait pas en France. A cela s’ajoutent maintes dispositions qui aboutissent à un paradoxe constitutionnel. Ecoutant hier le Président, les Français ont dû penser que la révision avait acté « l’hyperprésidence », alors qu’en réalité, droit d’expression mis à part, l’Elysée a plutôt vu ses pouvoirs réduits, le Parlement a accru les siens et les citoyens ont gagné des droits supplémentaires. Sans doute faudra-t-il plusieurs années avant que le pays ne perçoive l’esprit amodié de la Loi fondamentale. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour C’est l’augmentation du Smic horaire au 1 er juillet 2009. Il passera ainsi de 8,71 à 8,82 euros, +1,3% « sans coup de pouce supplémentaire » émanant du gouvernement, déplorait hier matin la CFE-CGC et FO après l’annonce faite par le ministre du Travail, Brice Hortefeux. 3,4 millions de personnes, dont 2,19 millions dans le secteur privé, seront concernées par cette augmentation même si elle reste en dessous des espérances des syndicats. Les PHOTOS du jour Le RDV du jour ➔ A la demande du chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, qui souhaite qu’« aucune rue, aucune cave, aucune cage d’escalier ne (soit) abandonnée aux voyous », l’Assemblée devait examiner aujourd’hui la proposition de loi sur les violences en bande, déposée par le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi. Le texte prévoit notamment une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois ans en cas de participation à un « groupe menaçant de commettre des violences ou des destructions ». Le port d’une cagoule lors d’une manifestation est également passible d’une amende de 1500 euros au plus. La surveillance dans les établissements scolaires pourrait quant à elle être renforcée avec la fouille des cartables, une mesure vivement critiquée par l’opposition et l’ensemble du corps éducatif. L’examen de ces mesures intervient alors qu’un adolescent de 17 ans a été tué par balle le week-end dernier dans une rixe au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). ALFRED/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°575/Mardi 23 juin 2009 VERSAILLES ➔ Le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, a prononcé hier un discours de 45 minutes devant les parlementaires réunis en Congrès. A son arrivée au château de Versailles, il a été solennellement accueilli par Bernard Accoyer, le président de l’Assemblée nationale. La violence en Les pro-Ahmadinejad bande débattue manifestent à Londres à l’Assemblée ➔ Plusieurs associations d’étudiants iraniens ont appelé à manifester aujourd’hui dans les rues de Londres, la capitale britannique, pour dénoncer l’« ingérence » de la Grande-Bretagne en Iran. Parmi les organisations impliquées dans cet appel figure le Bassidj, la milice islamiste venue en aide aux forces de l’ordre pour réprimer les manifestations qui sillonnent les rues des principales villes iraniennes. L’un des leaders de ces mouvements, Ali Kazrian, a par ailleurs affirmé que l’occupation de l’ambassade britannique à Téhéran par les étudiants islamistes était un scénario envisagé si les « ingérences » se poursuivaient. Alors que plusieurs mouvements iraniens, qui contestent l’élection du président sortant, ont fait entendre leurs voix le week-end dernier dans plusieurs capitales occidentales, notamment dimanche à Paris, les partisans de Mahmoud Ahmadinejad veulent ainsi passer à leur tour à l’offensive sur le même terrain. Des partisans du président Ahmadinejad le lendemain de sa réélection, le 13 juin, dans les rues de Téhéran.
www.directsoir.net INDONÉSIE ➔ Depuis samedi dernier, des tribus paradent en tenues guerrières à Jayapura, à l’est de la province de Papouasie. Le Festival du lac Sentani permet aux Papous de faire découvrir toute la richesse de leur culture. Le député UMP est en charge du comité de pilotage L’HOMME du jour des états généraux de la bioéthique. Jean Leonetti : la vie en débat ➔ La synthèse des « forums citoyens » organisés dans le cadre des états généraux de la bioéthique devait être présentée aujourd’hui lors d’un colloque à Paris. Un rapport sera ensuite remis le 30 juin au président Nicolas Sarkozy. Ces états généraux ont pris la forme, en juin, de trois grandes réunions régionales (Marseille, Rennes, Strasbourg) sur des sujets ayant trait à la bioéthique, tels que la recherche sur l’embryon, la procréation médicalement assistée ou encore les prélèvements et greffes d’organes. Pilotés par Jean Leonetti, ces travaux ont été réalisés dans la perspective de la révision de la loi de bioéthique prévue à l’Assemblée nationale en 2010. Maire d’Antibes depuis 1995 et député des Alpes- Maritimes depuis 1997, Jean Leonetti est rattaché au groupe UMP à l’Assemblée nationale. Spécialisé dans les questions éthiques, ce médecin cardiologue de formation a notamment beaucoup travaillé sur la question de la fin de vie, évincée des débats de ces états généraux. En 2004, il s’était vu confier par Jacques Chirac la mission parlementaire sur l’accompagnement de la fin de vie, à la suite de l’affaire Vincent Humbert. La mort volontaire, avec l’aide de sa mère et d’un médecin, de ce jeune handicapé en septembre 2003 avait relancé en France le débat sur l’euthanasie. Le travail du député avait conduit à la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie. Cette loi votée en avril 2005 instaure un droit au « laisser mourir », sans toutefois dépénaliser l’euthanasie. Remise en cause en mars 2008 après l’affaire Chantal Sébire, une mission d’évaluation de la loi de 2005 est alors confiée à Jean Leonetti. Son rapport écartera une nouvelle fois toute législation sur l’euthanasie. DESSIN EXTRAIT DES PLANCHES D’HOGARTH/COLLECTION PARTICULIÈRE JACQUES PEPION 2008 TARZAN TM AND EDGAR RICE BURROUGHS TM OWNED BY EDGAR RICE BURROUGHS, INC. AND USED BY PERMISSION LUDOVIC/REA AUJOURD’HUI 5 BANJIR AMBARITA/AFP Le TOP du jour FIGURES BUISSONNIÈRES ➔ Pour les cinq portraits qu’il dresse dans Les insoumis, Eric Neuhoff vient de recevoir le prix Vaudeville, qui honore un « ouvrage français faisant preuve d’esprit ». Une juste récompense pour cet hommage à Maurice Ronet, Pascal Jardin, Paul Gégauff, Jean-Pierre Rassam et Dominique de Roux. Cinq esprits libres et excessifs, morts prématurément, que Neuhoff ressuscite avec une affection non dissimulée. Les insoumis, Eric Neuhoff, Fayard, 16 €. « STATE OF PLAY » : L’ORIGINAL ➔ Avant d’être le long métrage qui sort demain en salles, State of Play fut une excellente série, diffusée en 2003 sur la BBC. Scénario impeccable, réalisation parfaite, State of Play sort en coffret de 6x52 min. State of Play, DVD, Koba Films Video, 20 €. ILS ONT MARCHÉ SUR LA LUNE ➔ En collaboration avec l’AFP, le dernier hors-série du Point est consacré à l’épopée des missions Apollo, qui permirent aux Américains de marcher sur la Lune et de devancer les Soviétiques. On a marché sur la Lune – L’album souvenir, en kiosques.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :