Direct Soir n°565 9 jun 2009
Direct Soir n°565 9 jun 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°565 de 9 jun 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Baccalauréat : J-10

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 E. ROBERT/DIRECT8 AUJOURD’HUI LE BILLET D’ALAIN MINC Essayiste La bonne Amérique Quel sens du théâtre ! Obama est le génial metteur en scène de sa propre pièce. Le Caire pour tendre la main aux musulmans et rabrouer Israël ; Buchenwald afin de rappeler la dette du monde occidental vis-à-vis des Juifs ; le D-Day au nom de la solidarité des démocraties. Les mots et les gestes ne composaient pas, à eux seuls, une action, mais dans un univers dans lequel la communication est désormais consubstantielle à la politique, ils plantent le décor. La négritude d’Obama est désormais passée au second plan : elle ne constitue plus l’explication de sa trajectoire. C’est l’héritier de la grande tradition libérale américaine qui s’exprime. Une tradition que l’on avait crue disparue corps et biens après le 11-Septembre mais dont la résurrection montre qu’il existe aujourd’hui comme hier deux Amérique. L’une réactionnaire, bigote et bornée. L’autre civilisée, extravertie, imaginative. Quel bonheur de vivre sa résurrection ! C’est néanmoins lorsqu’adviendra une vraie crise internationale que nous connaîtrons la nature profonde d’Obama : grand communicant et/ou homme d’Etat. N’oublions jamais que sans les crises de Berlin et de Cuba, la présidence de John F. Kennedy, indépendamment du malheur final, aurait été bien fade. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 150 EUROS de prime exceptionnelle devaient être versés aujourd’hui à trois millions de familles modestes ayant des enfants scolarisés de plus de 6 ans. Les bénéficiaires recevront directement la somme, versée par les Caisses d’allocations familiales sur leur compte en banque. Cette prime a été promise par Nicolas Sarkozy lors du sommet social en février dernier. Selon le ministre du Travail, Brice Hortefeux, elle « constitue avant tout une mesure de solidarité et de justice à l’endroit des Français les plus fragiles ». Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Une semaine toute bleue ➔ Dans le cadre du Grenelle de la mer lancé en février dernier et destiné à définir une stratégie maritime nationale à long terme, les quatre groupes de travail devaient rendre leur copie ce matin. La prochaine étape sera désormais consacrée à la phase de consultation du public avant une série de tables rondes au début de l’été, qui rassembleront les représentants des cinq collèges : Etat, collectivités, syndicats, patronats et associations. Dans ce processus de mobilisation pour les espaces maritimes, la première édition des Journées de la mer a par ailleurs débuté hier. Au total, plus de 150 manifestations sont prévues pendant sept jours sur l’ensemble du territoire national. Ces derniers mois, le ministre de l’Environnement, Jean-Louis Borloo, a affiché son ambition de mieux faire connaître la mer aux Français et de les inciter à adopter des comportements respectueux de l’environnement maritime. G. ROLLE/REA Le FAIT du jour Directsoir N°565/Mardi 9 juin 2009 DISPARITION ➔ Omar Bongo, décédé officiellement hier à l’âge de 73 ans dans un hôpital madrilène, était le doyen des chefs d’Etat africains en exercice. Arrivé à la tête du Gabon en 1967, il avait rencontré le général de Gaulle l’année suivante, lors de sa première visite officielle en France. Parti socialiste : conseil national de crise ➔ Deux jours après son revers aux européennes (16,5% des voix et 14 députés contre 28% et 30 députés à l’UMP), le Parti socialiste tient un conseil national en fin d’après-midi. Les débats promettent d’être houleux non pas au siège du PS, rue de Solférino, mais dans un hôtel du 14 e arrondissement de Paris. Martine Aubry, première secrétaire du parti, et son équipe y tireront les leçons de cet échec. Assurant depuis dimanche qu’elle n’envisageait pas de quitter son poste, la maire de Lille s’est en revanche engagée à « accélérer le mouvement » de refondation entrepris après le congrès de Reims. Plusieurs membres du PS l’ont encouragée dans cette direction. C’est notamment le cas de Gérard Collomb, maire de Lyon, qui l’a appelée à « changer très vite le PS. Il ne faut plus que ce soit les écuries d’Augias ». Martine Aubry lors de son allocution, avant-hier, à son QG, à l’issue des élections européennes.
www.directsoir.net PARIS ➔ Au lendemain de sa victoire en finale du tournoi de Roland-Garros contre Robin Söderling, Roger Federer s’est promené hier dans les rues de la capitale, brandissant un trophée qu’il n’avait encore jamais eu l’occasion de soulever. L’ANNIVERSAIRE du jour L’ACTU du jour ➔ Incarcérée depuis le 12 octobre 2006 à la maison d’arrêt d’Orléans, Véronique Courjault, 41 ans, devait comparaître à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 17 juin devant la cour d’assises d’Indre-et-Loire, à Tours. Après avoir avoué un premier infanticide perpétré en 1999, elle est également jugée pour le meurtre de ses deux autres nouveau-nés, dont les corps ont été découverts il y a trois ans dans le congélateur de sa villa à Séoul, en Corée du Sud. Poursuivie pour assassinat, elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Elle comparaît seule, son mari ayant bénéficié d’un non-lieu alors qu’il avait été mis en examen pour complicité d’assassinats. « Madame Courjault a hâte d’être jugée, même si ce procès l’angoisse », a précisé M e Hélène Delhommais, son avocate, qui a évoqué l’état général de sa cliente, laquelle aurait beaucoup maigri au cours de ses deux ans et demi de détention. 9 juin 1934 Le premier coin-coin de Donald ➔ Dessiné pour le compte des studios Disney par l’Américain Dick Lundy, le plus célèbre canard grincheux du cinéma fait sa première apparition sur grand écran il y a tout juste 75 ans. C’est en costume de marin qu’on le voit débuter dans le film Une petite poule avisée. Donald Duck s’impose ensuite dans l’univers de la bande dessinée, notamment au côté de Mickey, avec qui il a fait connaissance deux mois après sa création. Les Français attendent un an avant de le découvrir : c’était en avril 1935 dans Le journal de Mickey. Poursuivie pour trois infanticides, elle est jugée à partir d’aujourd’hui devant la cour d’assises d’Indre-et-Loire. Véronique Courjault devant ses juges « Au niveau physique, ça peut aller. Au niveau psychologique, c’est plus difficile », confiait l’avocate. Après avoir été examinée par des psychiatres, Véronique Courjault semble prête à apporter davantage d’explications qu’au moment de son arrestation. La question du déni de grossesse sera abordée au cours du procès : la propre belle-sœur de l’accusée, pourtant médecin, ne s’était pas aperçue de son état de grossesse. Le procès de Véronique Courjault s’ouvre dans une atmosphère singulière puisque tous ses proches (dont ses deux enfants) lui rendent régulièrement visite à la maison d’arrêt et affichent leur soutien. AUJOURD’HUI 3 G. MARCOCCHI/SIPA J. DEMARTHON/AFP PHOTO B. HANNA/REA Le TOP du jour LE TRAIN-TRAIN D’HARRY ➔ Pour fêter la sortie –le 15 juillet– du dernier volet des aventures du magicien préféré des enfants, le train Harry Potter et le prince de sang-mêlé visitera onze villes jusqu’au 21 juin. Il vous accueille aujourd’hui voie 15 à la Gare du Nord puis passera par Lille, Reims, Lyon, Marseille, Bordeaux… Décors, costumes et accessoires de la saga plongeront les visiteurs dans l’univers enchanté inventé par J.K. Rowling. GAD TOUJOURS EN HAUT ➔ Quatrième personnalité préférée des Français, Gad Elmaleh continue sa tournée avec Papa est en haut. Il sera ce soir et jusqu’au 11 juin au Dôme à Marseille. L’occasion de retrouver l’artiste dans son meilleur élément : la scène. CONCERT CHARLIE WINSTON ➔ Chapeau et tube Like A Hobo bien haut, le chanteur Charlie Winston investit ce soir et demain la scène de La Cigale, Paris. Les 9 et 10 juin à Paris et tournée des festivals (www.myspace.com/charliewinston). EN HAUSSE SAAD HARIRI La coalition du chef de la majorité a revendiqué la victoire (70 sièges sur 128) lors des élections législatives libanaises. EN BAISSE LE HEZBOLLAH A l’occasion de ce même scrutin, le parti chiite (allié de l’Iran) soutenu par la Syrie voisine, n’aurait obtenu que 58 sièges.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :